Tags Posts tagged with "ACTIF"

ACTIF

par -

Francois Mukuna, Vice-Ministre aux Finances, a procédé au lancement officiel du Programme ACTIF « Action, Changement et Transformation par l’Inclusion financière en RDC », en présence du Directeur Pays du PNUD, Dominic Sam, de la cheffe de Coopération a.i de l’Ambassade de la Suède, Madame Susan Allden et d’autres parties prenantes du secteur de la finance inclusive. Le Programme conjoint ACTIF vise à améliorer le bien-être des ménages pauvres et des micros entrepreneurs, en augmentant le pourcentage d’adultes, y compris les femmes et les jeunes, qui vont avoir accès aux produits et services financiers formels offerts par une variété de prestataires.

Financé par la Suède, le PNUD et UNCDF à hauteur de 5,8 millions des dollars américains pour une période de 3 ans et demi, d’ici 2021, ce nouveau programme voudrait atteindre 300.000 bénéficiaires à faibles revenus, parmi lesquels 55%  seront des femmes et 8% de jeunes. En synergie avec les initiatives des autres partenaires du développement, Le Programme ACTIF a pour objectif de réduire l’exclusion financière contribuant ainsi à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), et des objectifs nationaux d’atténuation de la pauvreté.

Cette initiative va recourir aux nouvelles technologies pour accroître l’accès à l’épargne, au crédit, aux transferts, à l’envoi de fonds et à la micro-assurance pour contribuer à une meilleure inclusion financière en RDC. Ce projet va également contribuer aux efforts du Gouvernement dans la mise en œuvre de la feuille de route nationale de l’inclusion financière formulée dans le cadre du processus « Making Access Possible » – MAP RDC.

Selon le Directeur Pays du PNUD, Dominic Sam, « L’inclusion financière constitue un élément propice à la réalisation de certains objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030.  La RDC qui est engagée dans l’atteinte de ces Objectifs, sait tirer profit du fait que les modèles d’inclusion financière peuvent soutenir la croissance économique globale et la rendre plus équitable ».

Le projet prévoit principalement le renforcement des prestataires de services financiers partenaires et de leurs Associations professionnelles pour développer des méthodologies innovantes adaptées aux besoins spécifiques des femmes, des hommes et des jeunes. Les ménages d’agriculteurs et les micro-entrepreneurs sont particulièrement ciblés, tout en prenant en compte l’Environnement et les défis liés aux changements climatiques. Au niveau macro, le cadre de politiques, réglementaire et institutionnel de la microfinance sera renforcé pour contribuer à la mise en œuvre de la Feuille de route nationale de l’inclusion financière sous le pilotage du Ministère des Finances.

FOCUS 🔍

Comme à l’accoutumée, la BIAT- Banque Internationale Arabe de Tunisie – lance sa campagne estivale à destination des Tunisiens Résidents à l’Etranger « TRE...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

La Libye rejette le plan de l'Union européenne d'implanter des centres pour migrants sur son territoire afin de les empêcher d'atteindre l'Europe, et ne...

Reseaux Sociaux

SPORT

"On essaie de trouver un accord, Nice, Balotelli et nous", a déclaré le directeur sportif de l'Olympique de Marseille, Andoni Zubizarreta, au sujet de l'éventuelle arrivée...