Tags Posts tagged with "Adel_Grar"

Adel_Grar

par -

« La facilitation des procédures fiscales, administratives au profit des investisseurs tunisiens et étrangers et la mise en place d’une feuille de route économique globale sont essentielles  pour sauver l’économie. », a déclaré Adel Grar, président de l’Association des intermédiaires en Bourse,  à Africanmanager ». Interview :

Comment évoluez-vous la situation économique actuelle du pays ?

La situation économique du pays  nécessite la mise en place d’un programme de mise à niveau durant la période 2016/2020.

Je considère également  que la révision  et l’amendement du code d’investissement à travers   la facilitation des procédures d’investissement au profit des Tunisiens et des étrangers  est une étape très importante pour les aider à lancer  leurs propres projets dans toutes les régions de la Tunisie. C’est dans ce contexte qu’il faut instituer des avantages individuels.

         Quel sera le rôle du gouvernement à cet égard ?

Le taux de croissance est en forte liaison avec les investissements, et  pour atteindre nos objectifs,  nous avons dès lors besoin d’éliminer tous les obstacles.

Le gouvernement devrait donner des signaux positifs  pour  attirer les investisseurs.

Nous avons remporté le prix de Nobel qui  est  un acquis pour  la Tunisie  et nous sommes devenus plus  respectés et valorisés chez les pays européens.

 Le secteur du tourisme a été frappé de plein fouet, que faut-il faire pour le sauver ?

Les  professionnels du tourisme, femmes et hommes, sont appelés à mener encore plus d’effort afin de restructurer le secteur. Il faut aussi lancer une nouvelle vision, par exemple, s’intéresser aux régions intérieures de la Tunisie qui sont très connues par  leurs propres cultures, richesses, patrimoines…

  1. Pensez-vous que le phénomène de la contrebande a baissé sous l’Etat d’urgence ?

Il y a une amélioration notable, surtout avec la réussite des unités sécuritaires dans la mise en échec de plusieurs tentatives de contrebande. Cependant, ce phénomène continue de représenter un grand danger pour la santé du public car on ignore  l’origine de produits de contrebande. Pis, la contrebande pèse massivement sur  la balance commerciale.

L’Etat devrait trouver une solution pour lutter contre la contrebande, comme par exemple, aménager des espaces publics pour les commerçants dans le cadre de la concurrence et le respect de la loi.

  1. Des experts avaient prédit la banqueroute de l’Etat  en 2016, qu’en pensez-vous?

L’endettement est actuellement à 54%, il a été de l’ordre de 40% depuis quelques années ; donc, on ne peut pas parler de faillite si on ne dépassait pas les 54% de taux d’endettement.

  1. Que pensez-vous du rendement du gouvernement de Habib Essid ?

Pour  le volet économique, il reste beaucoup à faire et il ya aussi un manque. En ce qui concerne la situation politique et sécuritaire, il ya une amélioration remarquable.

FOCUS 🔍

Italcar, concessionnaire et distributeur exclusif de plusieurs marques de voitures et de camions en Tunisie (Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Fiat Professional, Iveco et Jeep), a...

Le meilleur des RS

On l’attendait dans un communiqué officiel, publié par voie de presse, elle préfère les réseaux sociaux pour s’exprimer sur la crise qui secoue Nidaa...

INTERVIEW

Le PDG de la Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM), Béchir Irmani a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Climat : De 7 à 15 Milliards $ par an d'ici 2020 pour aider l'Afrique

La première table ronde des partenaires de l'Initiative d’Adaptation pour l’Afrique (AAI) (http://AfricaAdaptationInitiative.org/rt/) aura lieu le lundi 24 septembre 2018, de 10h30 à 11h30...

Reseaux Sociaux

SPORT

ES Sahel-Espérance ST: Sous le signe de l'indécision

Le stade olympique de Sousse abritera, vendredi à partir de 17h00, le match retour décisif et indécis des quarts de finale de la Ligue...