Tags Posts tagged with "affaires judiciaires"

affaires judiciaires

par -

Nous ne citerons pas l’identité de la personne qui a mis en ligne cette information, car nous ne pouvons préjuger de sa bonne foi et ses bonnes intentions, que nous ne mettrons pas en doute pour autant. Nous ne traiterons pas, non plus, du fond de cette affaire qui est entre les mains de la justice, après que la société plaignante a perdu son premier procès en civil.

Il n’en demeure pas moins que les corbeaux ont encore frappé en Tunisie. Il est vrai que la loi permet, sinon encourage, la délation. Mais dans des circuits et des procédures qui respectent la présomption d’innocence, lequel est un droit inaliénable pour toute personne soupçonnée d’un quelconque fait délictueux.

Et même si l’on pourrait en vouloir à certaines instances, en charge de la lutte contre la corruption et la prévarication, de trop parler d’affaire en cours, force est de constater qu’elles respectent tout de même la présomption d’innocence et évitent de donner les noms en pâture et de les traîner dans la boue, pour constater après qu’ils ont été relaxés. Les exemples font à ce titre légion.

  • La cabale des corbeaux

Une 1ère cabale avait été engagée contre l’ancien ministre des Finances par intérim, Fadhel Abdelkefi, dès qu’il a commencé à hausser le ton contre les empêcheurs de tourner en rond à l’ARP et dès qu’il a pu prendre la mesure de la gravité de la situation financière et mettre au point les mesures à prendre pour y remédier. Le ministre a démissionné et les corbeaux ont eu ce qu’ils voulaient.

Une 2ème cabale s’est récemment déclarée contre un haut cadre tunisien, rappelé au service public à la tête de Tunisie Télécom. Mohamed Fadhel KRAIEM est diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale des Télécommunications à Paris. Après une carrière internationale en France et au Maroc (SFR, Maroc Télécom et Inwi au Maroc), il rejoint, en juillet 2010, Tunisie Telecom en tant que Directeur Général Adjoint en charge des activités commerciales et financières pendant 5 années et 6 mois. Et ce sont ses hautes compétences qui le feront choisir par le groupe Monoprix pour booster l’entreprise.

L’affaire où son nom a été évoqué est en fait une plainte d’un client, contre Tunisie Télécom et de fait contre tous ses dirigeants. Une affaire que ledit client avait perdue en civil. En pénal, elle est depuis 2015 en instruction et aucune accusation n’a été encore retenue contre l’un ou l’autre des dirigeants de Tunisie Télécom. Pourquoi donc en faire état, alors qu’elle n’est qu’au stade primaire de l’instruction, deux années après les faits présumés et le lendemain du jour de l’annonce de son retour à Tunisie Télécom ? Il y a un hic !

  • Jusqu’à quand les corbeaux vont continuer à croasser ?

Depuis quelque temps, une nouvelle activité se développe dans une nouvelle Tunisie qui se dit en guerre contre la corruption. Tellement en guerre qu’elle serait prête à tout brûler, dans une logique morbide de «la terre brûlée» ou du «après moi le déluge». Cette nouvelle activité est le «fuitage» des affaires judiciaires. Des fuites, à la demande ou au besoin, pour faire tomber telle tête ou entacher telle candidature ou détourner les regards

Le meilleur des RS

L’internaute Houcine Bzainia a un CV assez impressionnant. Il a été Secrétaire général à l'Université centrale privée de Tunis après divers postes de direction...

INTERVIEW

Ce secteur qui constitue le premier pourvoyeur de devises et d'emplois dans le pays ne couvre actuellement que 22% du déficit commercial alors que...

AFRIQUE

Le Ministre des Finances, du Budget et de la Privatisation, Ordonnateur National du Fonds Européen de Développement, M. Domitien Ndihokubwayo et l'Ambassadeur de l'Union...

Reseaux Sociaux

SPORT

La Fédération allemande de football (DFB) a annoncé vendredi faire l'objet d'un redressement fiscal de 19,1 millions d'euros, lié à l'affaire des soupçons d'achat de voix...