Tags Posts tagged with "affectations"

affectations

par -

Le président de l’Association des magistrats tunisiens (AMT), Anas Hamadi, a qualifié de grave le dernier mouvement dans le corps des magistrats ; selon lui il est de nature à compromettre l’indépendance de la justice.
Il a révélé, lors d’une conférence de presse jeudi à Tunis, que les mutations et les promotions ont été décidées sur la base de rapports secrets et d’informations recueillies auprès de certains membres du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).
Le président de l’AMT a aussi parlé de défaillances de forme et de fond ayant fait que le Conseil dévie de son rôle en tant qu’instance constitutionnelle.
Il a fait observer que les résultats du mouvement ont été publiés un mois après la date prévue et que l’annonce a été faite à travers les réseaux sociaux sur plusieurs étapes et en l’absence de concertation avec les structures représentant les magistrats.
Il a également indiqué que pour la deuxième année consécutive, l’Assemblée plénière du CSM se voit empêchée d’intervenir et d’examiner les critères fixés pour le mouvement judiciaire.
Anas Hamadi a par ailleurs pointé la création de vacance de postes au profit de certains magistrats.
Annoncé fin aout dernier, le mouvement dans le corps des magistrats pour l’année 2018-2019 a concerné 805 juges, dont 200 attachés judiciaires affectés dans différents tribunaux du pays pour y renforcer le cadre administratif. Des magistrats ont, aussi, été promus ou se sont vu accorder des fonctions.

par -

L’Association des magistrats tunisiens (AMT) a dénoncé vendredi les graves abus constatés dans le récent mouvement opéré dans le corps des magistrats.
Le Mouvement des magistrats au titre de l’année 2017-2018 a été annoncé lundi dernier.
” Ces abus représentent un signe de fléchissement vis-à-vis de la réforme judiciaire et une atteinte à l’indépendance de la magistrature “, a estimé l’AMT dans une déclaration.
Selon elle, ce mouvement ne peut aucunement soutenir la magistrature dans la protection de la transition démocratique, particulièrement en matière de lutte contre le crime et la corruption, et de préservation des droits et libertés.
A ce propos, l’Association des magistrats tunisiens a appelé les magistrats qui se sont sentis lésés par ce dernier mouvement à intenter des recours à cet effet.
Tout en faisant état de l’absence de toute transparence dans les travaux du Conseil de l’ordre judiciaire inhérent au mouvement judiciaire, l’AMT a dénoncé le favoritisme dans l’attribution des postes judiciaires sensibles, tels que la présidence des chambres de cassation, des cours d’appel et des tribunaux de première instance ou encore les postes de procureur général.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Un train a déraillé mardi près de Rabat, la capitale marocaine, faisant au moins sept morts et 80 blessés, apprend Reuters de source médicale. L'accident...

Reseaux Sociaux

SPORT