Tags Posts tagged with "AfricInvest"

AfricInvest

par -

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a donné son feu vert, mardi 25 septembre 2018, à Abidjan, à une prise de participation de 15 millions d’euros dans le fonds FIVE (Financial inclusion vehicle), un instrument d’inclusion financière mis en place en 2017 par le groupe AfricInvest.

Fonds évolutif visant un capital de 200 millions d’euros, FIVE a vocation à prendre des participations et des quasi-participations (sous forme de financement) dans des banques de taille moyenne (institutions financières dites de deuxième catégorie) et de petite taille (institutions financières de troisième catégorie). L’objectif est de les aider à accomplir leur transformation numérique et les encourager à octroyer des prêts aux PME africaines, qui souffrent aujourd’hui d’un déficit de financement.

La Banque africaine de développement a décidé de prendre une participation de 15 millions d’euros au capital du fonds FIVE dans le but d’aider à la transformation numérique des institutions financières en Afrique et ainsi leur permettre de tirer profit des évolutions et des opportunités du secteur.

FIVE accompagnera la transformation numérique de ces banques en leur fournissant des conseils stratégiques et des capitaux, et en les aidant à optimiser leur gouvernance et leurs opérations. Le fonds les aidera également à conclure des partenariats avec, notamment, des compagnies d’assurance classiques, les opérateurs de réseaux mobiles, les sociétés de transfert d’argent.

Concrètement, le fonds FIVE investit des capitaux propres et des titres de créance convertibles dans des institutions financières qui ont besoin d’accroitre leur bilan et d’intégrer des technologies qui leur permettent d’élargir leurs gammes de services aux populations non bancarisées.

Parmi les institutions que cible le fonds FIVE, figurent les établissements financiers classiques (banques commerciales prêtant aux PME, compagnies d’assurance offrant des produits à bas prix), ainsi que les sociétés de technologies financières (Fintech) qui exploitent la technologie pour offrir des services financiers numériques et les opérateurs de réseaux mobiles.

par -

“Nous espérons que la Tunisie jouera un rôle important dans l’accroissement du volume de commerce interafricain, qui devra quintupler, d’ici 10 ans”, a déclaré Skander K. Oueslati, Partenaire Senior chez Africinvest, institution financière implantée dans 7 pays africains.
Intervenant, mercredi, lors d’une conférence tenue en marge du premier forum “FITA 2018”, Oueslati est revenu sur l’entrée de la Tunisie au Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), “qui constitue l’échéance transformatrice de l’économie tunisienne”, qualifiant cette entrée d’évènement “extraordinaire” pour la Tunisie et pour les entreprises tunisiennes.
“Elle favorise l’exportation et la distribution des produits tunisiens sur le marché africain”, a-t-il dit, évoquant l’expérience du fonds Africinvest dans le rapprochement, depuis 2012, entre la Tunisie et la région d’Afrique de l’Est et l’appui à l’accès des produits tunisiens sur ce marché.
D’après lui, les produits tunisiens sont très concurrencés sur ce marché par ceux provenant de l’Egypte, qui a fait son entrée à la COMESA bien avant la Tunisie. “Les produits tunisiens étaient taxés à hauteur de 25% alors que ceux venant de l’Egypte ne sont taxés qu’à seulement 6%”, a-t-il dit, appelant le gouvernement tunisien à instaurer des mesures incitatives au profit des entreprises tunisiennes et à les aider à établir des partenariats avec des entreprises étrangères, à travers lesquelles, elles pourraient s’introduire sur le marché africain.

par -

La société Land’or a annoncé dans un communiqué que les «actionnaires fondateurs, détenant 56,1% du capital de la Société Land’Or S.A. sont entrés en pourparlers exclusifs avec le groupe AfricInvest pour une opération en fonds propres et quasi fonds propres visant à accompagner le développement du groupe Land’Or en Tunisie, en Afrique et au Moyen Orient. L’opération envisagée porte sur la création d’une holding, qui reprendrait la quasi-totalité de la participation des actionnaires fondateurs dans la Société, et qui serait contrôlée par les actionnaires fondateurs.

L’intervention du fonds géré par le groupe AfricInvest se ferait au niveau de la holding en fonds propres et quasi-fonds propres et servirait essentiellement à souscrire à une augmentation de capital à réaliser au niveau de la société en vue de financer son programme de développement».

Notons que l’entreprise, dont Hatem Denguezli détient presque 52 % du capital a été introduite en bourse en septembre 2012 par les intermédiaires Mac Sa et Tunisie Valeurs, cette dernière faisant partie, avec Africinvest qui l’accompagne en Afrique, du groupe Intégra Partners où officie l’ancien ministre Fadhel Abdelkefi. L’entreprise de Denguezli avait terminé l’exercice 2016 avec un résultat net de 3,392 MDT, en hausse de 1,1 MDT par rapport à 2015.

Le chiffre d’affaires, au terme des neuf premiers mois de l’année 2017, a enregistré une croissance de 32% par rapport à la même période de l’année 2016, grâce notamment aux ventes à l’export, mais aussi aux ventes locales. Le chiffre d’affaires au 30 septembre 2017, dépasse celui enregistré sur toute l’année 2016. A la même période, l’endettement global passe de 30,1 MTND au 30 septembre 2016 à 32,9 MTND au 30/09/2017 enregistrant ainsi une hausse de +9% due à l’augmentation des besoins en fonds de roulement engendrée par l’importante croissance du chiffre d’affaires d’une part, et au glissement du dinar d’autre part.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Des dirigeants d’affaires, des décideurs et des militants pour le développement se sont joints à plus de 200 délégués pour lancer le premier Forum...

Reseaux Sociaux

SPORT