Tags Posts tagged with "Ahmed Friâa"

Ahmed Friâa

par -

L’ancien ministre de l’Intérieur Ahmed Friâa n’a pas pu contenir son émotion mardi 23 octobre 2018 dans la soirée sur la chaîne Attessia. Il a littéralement craqué en direct, pleurant à l’évocation des sans emplois qu’il va épauler en laçant un projet. Il a déclaré que la pression qu’il subit et les obstacles qu’il rencontre ne lui feront pas lâcher le morceau, et qu’il continuera à oeuvrer pour le bien de la Tunisie.

Rappelons que l’Instance Vérité et Dignité (IVD) a décidé de déterrer le dossier de Friâa pour sa supposée implication dans les événements du 14 janvier 2011, une affaire qui avait pourtant été liquidée par la justice militaire avec un non-lieu pour l’ancien ministre de l’Intérieur. Mabrouk Kourchid, ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, ulcéré par la décision de l’IVD, a taclé l’instance dans un post Facebook.

 

par -

Dans un statut publié dimanche 21 octobre 2018 sur sa page officielle facebook, Mabrouk Kourchid, ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, a dénoncé l’exhumation du dossier judiciaire de l’ancien ministre de l’Intérieur Ahmed Friaa. Il a critiqué l’IVD, qui est derrière cette tentative inadmissible selon lui.

Il a affirmé que l’interdiction de voyager à l’encontre de Friaa est une grave erreur, notamment parce qu’il a obtenu depuis des années, de la part du tribunal, un non-lieu dans cette affaire relative aux événements de janvier 2011.

Et de signaler : «On ne peut pas dire que le tribunal ayant émis ce non-lieu en sa faveur est dépendant et que le verdict ne sera pas confirmé cette fois-ci».

On rappelle que la chambre pénale spécialisée en justice transitionnelle au tribunal de première instance de Tunis a décidé le report, au 20 décembre prochain, du procès dans l’affaire des “évènements de la révolution à Lafayette” pour la constitution de la partie civile.

La présidente de l’organisation Awfia, Me Lamia Farhani, a déclaré à l’agence TAP que la juridiction a également décidé d’interdire de voyager les accusés dans cette affaire. Il s’agit des anciens ministres de l’Intérieur Rafik Haj Kacem et Ahmed Friaa, et des anciens cadres sécuritaires Adel Touiri, Lotfi Zouaoui, Jalel Boudriga et Abdelbasset Ben Mabrouk, le principal mis en cause dans cette affaire.

par -

Le chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi, a reçu ce mercredi 27 septembre 2017 au Palais de Carthage Ahmed Friâa, ancien ministre de l’Intérieur et actuel président du Forum tunisien des sciences et du développement humain.

 À l’issue de cette rencontre, Friâa a présenté au président de la République un projet relatif aux investissements dans le secteur des énergies renouvelables et dans le domaine du dessalement des eaux de mer.

Ce projet, selon Ahmed Friâa, permettra de créer plusieurs postes d’emploi pour les jeunes chômeurs et d’impulser le développement régional.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Une mission du Fonds Monétaire International (FMI) dirigée par M. Alex Segura-Ubiergo a visité Brazzaville du 6 au 14 novembre pour poursuivre les discussions...

Reseaux Sociaux

SPORT