Tags Posts tagged with "al Fouledh"

al Fouledh

par -

La Société tunisienne de fabrication du fer, dite « al Fouledh », a terminé l’exercice 2015 avec des revenus équivalents à 145,052 MDT. Un chiffre en hausse par rapport aux 110,044 MDT de l’exercice précédent. Là s’arrêtent les bonnes nouvelles.
Al Fouledh a aussi terminé l’année dernière avec un déficit de plus de 31, 542 MDT qui faisait suite à une perte de 23,681 MDT en 2014. Une perte en hausse et qui s’approche dangereusement du capital social de l’entreprise ,qui n’est que de 53,339 MDT. Et alors que les revenus baissent de 26 %, les charges suivent, non par affort de compression mais à cause du recul de l’activité de l’entreprise qui voit ses stocks prêts à la production passer de 2,5 à 15,99 MDT d’une année à l’autre. A la fin de l’exercice 2015, la trésorerie de fin de période d’Al Fouledh était négative de plus de 12,35 MDT.

⦁ Déficitaire, lourdement endettée et garantie par l’Etat

L’entreprise, qui croule sous l’endettement (197,859 MDT en hausse de 20 MDT en une année), est aussi un véritable gouffre d’argent. Elle avait bénéficié en 2015 de deux crédits sans intérêts et d’un montant de 145 MDT. Ils furent engloutis par les salaires et le paiement de ses fournisseurs. Elle avait aussi fait un premier tirage de 5,8 MUSD sur le crédit Mourabaha avec l’entreprise islamique de financement du commerce (BID/IFC). Elle avait reçu 13,4 MDT de la STB, 45,4 MDT de la BH et 53,1 MDT de la BNA, tous avec garantie de l’Etat pour un total de plus de 155,9 MDT. Autant d’eau versée dans le sable du désert. Al Fouledh restait incapable de payer les cotisations CNSS, les impôts et taxes au fisc, ni même la STEG (40 MDT). L’entreprise «est à ce jour, dans l’incapacité de payer les 42 MDT de la CNSS, les 17 MDT de dettes fiscales et les 45 MDT qu’elle doit à ses fournisseurs», pouvait-on lire dans le compte rendu de ses états financiers pour l’exercice 2015.
Et les deux commissaires aux comptes (CC) d’Al Fouledh d’écrire que «tous ces indicateurs, ajoutés au retard de mise en chantier du plan de restructuration financière, jettent un doute sur la possibilité de continuation des activités», pour l’entreprise.

⦁ UN PDG à 4.110 DT par mois et des frais de déplacement & réception à plus de 245 mDT

Son compte client, qui recense les impayés, passait de 21,288 à 24,793 MDT en 2015, dont plus de 16,109 MDT semble carbonisés et leur récupération hautement improbable entre les mains de 12 clients, dont un grand nombre de privés. Avec tout cela, Al Fouledh se permet de garder 11 participations financières dont la valeur brut de 1.209.175 DT se déprécie et n’est plus que de 433.610 DT.
Dernière information : La charge du personnel de cette entreprise, endettée, déficitaire et véritable gouffre d’argent public, était de 34,208 MDT. Son PDG touche 4.110 DT, sans compter les 450 litres d’essence par mois pour la voiture de fonction. Dans ses charges, on constate 245.096 DT (frais de bouche non inclus) consacrés aux déplacements et aux réceptions et 1.171.551 Dt au titre d’«autres charges ordinaires».
On ne passera pas sans retenir ces remarques des CC que l’entreprise n’a toujours pas régularisé la situation foncière de nombre de ses actifs, 1,13 MDT de réserves non concernés par l’inventaire, et 1,75 MDT de crédits aux employés non justifiés, selon les CC.

⦁ Qu’a décidé Chahed la semaine dernière ?

«Al Fouledh avait lancé un appel d’offre, pour l’entrée d’un partenaire stratégique dans son capital, par voie d’augmentation du capital. L’entreprise n’avait reçu qu’une seule demande. Une note en a été faite à la Primature pour présentation à un CMR qui devra prendre la décision concernant cette offre». C’est ce qu’annonçait l’entreprise dans le rapport de ses états financiers 2015.
Avant la publication de ces états, l’information circulait que «le groupe italien «Alfa Acciai», serait intéressé par l’acquisition de 49 % du capital d’El Fouledh et ce dans le cadre d’un projet d’ouverture du capital de l’entreprise à un partenaire stratégique». Avec la mine des mauvais jours, le 21 décembre 2016, Youssef Chahed tenait CMR sur «la restructuration d’Al Fouledh». Trois photos et une ligne, pour ne rien dire de l’issue de cette offre étrangère pour l’entrée dans le capital d’une entreprise dont les fonds propres affichaient à fin 2015 un chiffre négatif de 143,674 MDT.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Elle, c’est une spécialiste du transport, un secteur où elle a fait presque toute sa carrière, qu’elle connaît, de la voiture particulière à l’avion,...

AFRIQUE

Aujourd'hui, dans le cadre de nos efforts continus visant à améliorer la reconnaissance par les utilisateurs des sources d’actualités distribuées sur notre plate-forme, nous...

SPORT

Au cours de l’assemblée générale de la fédération tunisienne de football tenue samedi soir à Hammamet et consacrée au football professionnel en présence de 28 clubs sur les 36 appartenant aux ligues 1 et 2

La Fédération Tunisienne de Football (FTF) a annoncé, mercredi 23 août 2017, que la Télévision Nationale sera autorisée à diffuser les matchs de la troisième journée de Ligue...