Tags Posts tagged with "antibiotiques"

antibiotiques

par -

L’OMS fournit 1,2 million de doses d’antibiotiques pour lutter contre la peste à Madagascar. « Si elle est détectée à temps, la peste est une maladie curable. Nos équipes font en sorte que toutes les personnes à risque aient accès à des moyens de protection et à un traitement », a déclaré le Dr Charlotte Ndiaye, Représentante de l’OMS à Madagascar.

Cette semaine, l’OMS a livré 1 190 000 doses d’antibiotiques au Ministère de la santé et à des partenaires, et 244 000 doses supplémentaires sont attendues dans les jours à venir.

Les différents types de médicaments seront utilisés à des fins curatives et prophylactiques. Les doses livrées permettent de traiter jusqu’à 5000 patients et de protéger jusqu’à 100 000 personnes qui pourraient être exposées à la maladie.

Les médicaments sont distribués aux établissements de santé et aux dispensaires ambulants dans tout le pays, avec le soutien du Ministère de la santé et de partenaires.

L’OMS remédie également à de graves pénuries de produits de désinfection et d’équipements de protection individuelle pour les professionnels de la santé et pour l’organisation d’inhumations sans risque.

L’OMS et le Ministère de la santé apprennent à des agents de santé locaux à repérer et à prendre en charge les patients et à rechercher les personnes qui ont été en contact rapproché avec des patients symptomatiques afin qu’elles puissent bénéficier d’un traitement protecteur.

La plupart des 231 cas, dont 33 mortels, notifiés par le Ministère de la santé depuis août sont des cas de peste pulmonaire – une forme plus dangereuse de la maladie, qui touche les poumons et qui se transmet en cas de contact rapproché avec une personne malade qui tousse.

La peste bubonique et la peste pulmonaire sont curables si une antibiothérapie courante est administrée précocement. Les antibiotiques peuvent aussi prévenir l’infection chez les personnes qui ont été exposées à la peste.

L’OMS a débloqué rapidement 1,5 million de dollars (US $) de fonds d’urgence pour aider immédiatement le pays jusqu’à réception d’un financement plus important.

L’OMS lance un appel afin de recevoir 5,5 millions de dollars (US $) pour riposter efficacement à la flambée et pour sauver des vies.

par -

L’usage des antibiotiques en Tunisie a augmenté de 38% pendant la période entre 2005 et 2013 et peut s’accroître à des niveaux supérieurs au cours des prochaines années, a fait savoir, mardi, le directeur général de l’Institut National de la Consommation (INC), Tarek Ben Jazia.
Lors d’une journée de sensibilisation ayant pour thème « pour une alimentation sans antibiotiques », tenue à l’occasion de la journée internationale des droits du consommateur, Ben Jazia a fait valoir que l’usage des antibiotiques en Tunisie a dépassé les moyennes enregistrés dans certains pays, comme la France, la Grèce et la Hollande. Il a précisé que 50% des antibiotiques utilisés dans le monde sont destinés à l’élevage, soit pour le traitement ou encore pour l’accélération de la croissance. D’après Ben Jazia, cette situation nuit à la santé de l’être humain, en provoquant une résistance aux antiobotiques et en allongeant ainsi la période de la maladie pour en amplifier les risques. Dans ses rapports, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que l’usage des antibiotiques à l’échelle mondiale passerait de 63,2 mille tonnes actuellement à 105,3 mille tonnes à l’horizon 2030. L’Organisation Mondiale pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), souligne de son côté la possibilité de l’augmentation de la consommation des viandes, toutes variétés confondues, au cours des 35 ans à venir, ce qui montre clairement l’accroissement des impacts des antibiotiques administrés aux animaux sur la santé de l’être humain et l’environnement.
Le ministre du commerce, Mohsen Hassen a mis l’accent dans une déclaration, à l’agence TAP, sur l’importance de s’orienter vers l’agriculture biologique et d’utiliser les méthodes modernes d’élevage, afin de garantir au
consommateur la conformité des produits aux normes de la sécurité alimentaire. Selon lui, l’usage des antibiotiques dans le domaine agricole, pose un grand problème au niveau de l’exportation surtout que les pays importateurs des produits tunisiens fixent des conditions draconiennes dans ce domaine.
Le ministre a fait savoir que son département œuvre à promulguer une loi relative à la sécurité des produits alimentaires et des aliments destinées aux animaux, ce qui est de nature, a-t-il dit, à renforcer le contrôle des produits en Tunisie et à garantir la sécurité des aliments mis sur le marché.
Ces mécanismes sont susceptibles de garantir une meilleure protection de la santé du consommateur selon la méthode «de la fourche à la fourchette». Le projet de loi précité va asseoir « les principes généraux de la sécurité alimentaire et l’alimentation des animaux, à l’instar du principe de l’analyse des risques ainsi que celui de la transparence. Le ministre a annoncé, dans ce cadre, la constitution d’un groupe de travail pour la révision du statut des agents du contrôle économique, ajoutant que ce corps sera renforcé afin d’intensifier le contrôle des circuits de distribution et la protection du consommateur.

TAP

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

La 23ème Conférence des Parties (COP23) de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) tenue à Bonn (Allemagne) du 6 au...

Reseaux Sociaux

SPORT

West Bromwich Albion a licencié son entraîneur gallois Tony Pulis pour manque de résultat, a annoncé lundi le club qui pointe à la 17è...