Tags Posts tagged with "après-vente"

après-vente

par -

Sotudis, la société du groupe Zouari a procédé, vendredi  à l’inauguration d’un nouveau centre de formation et service après vente destiné aux véhicules roulants sur le site de Rmila à Sousse. La cérémonie s’est déroulée en présence d’un grand nombre d’hommes d’affaires, de clients, de partenaires et de spécialistes du secteur de l’automobile.

La nouvelle plate-forme s’étale sur une surface de 6 hectares dont 13 mille m2 couverts dédiés aux ateliers et à l’administration. Elle a été repensée pour intervenir sur tous les véhicules de la marque. Elle comprend deux fosses , un banc d’essai de freinage, un atelier de soudure, un atelier de peinture, une station de lavage ainsi qu’une aire de repos pour les chauffeurs. Le nouveau “services center” dispose aussi d’un magasin pour stockage des pièces de rechange à même de réduire la durée d’immobilisation des véhicules. Ce nouvel investissement va non seulement permettre d’accompagner les clients existants et leur croissance, mais aussi de créer la capacité requise pour développer les activités commerciales de l’entreprise sur le marché.


Dans une déclaration exclusive à Africanmanger, Hafedh Zouari, président et fondateur du Groupe Zouari a tenu à préciser qu’il s’agit d’un projet d’infrastructure pour l’entretien de véhicules industriels  et de bus.  Il s’agit aussi d’un projet qui s’inscrit dans le cadre de la démarche d’expansion de son activité  et de promotion de la flotte de la marque Hyundai en Tunisie pour l’après vente. “Le nouveau centre se situe à 150 km de la Tunisie. Le coût global de cet investissement a dépassé 14 MDT et pourrait atteindre 20 MDT. Il offre actuellement 70 emplois  et pourrait atteindre entre 120 ou 140 emplois dans la période à venir.

Interrogé sur les prévisions du groupe en termes de projets, Zouari nous a indiqué qu’il pensait aux entrées des autoroutes pour lancer des projets similaires à celui qui vient d’être inauguré à Sousse. Des projets pourraient avoir lieu à Mateur ou à Skhira.

Concernant le système de quotas d’importation des véhicules légers en Tunisie, Hafedh Zouari a fait remarquer qu’il s’agit d’un vrai problème : ” L’administration exerce une politique excessive contre les concessionnaires. D’une part, l’État applique le système des quotas sur les importateurs et d’autre part, il ne réagit pas face au marché parallèle”, a-t-il ajouté.

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

Elle, c’est une spécialiste du transport, un secteur où elle a fait presque toute sa carrière, qu’elle connaît, de la voiture particulière à l’avion,...

AFRIQUE

Ce qui se passe actuellement dans la résidence officielle du président nigérian, Muhammadu Buhari, est de la pure tragi-comédie. Les bureaux de l'homme à...

SPORT