Tags Posts tagged with "Ashtart"

Ashtart

par -
OMV Tunesien, Tunisia, …lplattform Ashtart, Oil rig Ashtart

La compagnie pétrolière OMV et la franco- britannique Perenco ont conclu un accord aux termes duquel cette dernière devient en partie la propriétaire de la compagnie pétrolière et gazière indépendante Serept, ainsi que du champ pétrolier offshore Ashtart.

La transaction met Perenco en partenariat avec la compagnie pétrolière nationale tunisienne, ETAP, qui détient la participation restante de 50% dans Serept et Ashtart.

Le désinvestissement de la société OMV d’Ashtart est en ligne avec sa stratégie d’optimisation de son portefeuille, a précisé la compagnie autrichienne dont la production nette sur Ashtart s’élevait à 3000 bep / j en 2016.

Perenco détient désormais 50% des parts dans le champ Ashtart exploité par la Serept dans le golfe de Gabès, marquant l’acquisition des premiers actifs offshore de la société en Tunisie.

« Serept négocie ainsi un nouveau tournant dans son histoire déjà riche, avec un partenariat nouveau et prometteur qui lui procure des élans pour relever les défis du présent et de l’avenir proche », a déclaré Lotfi Kaouach, PDG de la Serept. « Je voudrais vous confirmer que nous sommes tous engagés, Serept et ses partenaires, pour faire en sorte que les résultats de notre société Serept répondent à l’engagement et aux ambitions de son personnel et à ceux de ses partenaires l’ETAP et Perenco ».

La gisement d’Ashtart a été découvert en 1971, et est en activité depuis 1974, atteignant son pic de production en 1979 avec 47100 b / j , pour amorcer depuis son déclin, selon Wood Mackenzie, le cabinet britannique spécialisé dans le traitement des données pour l’industrie énergétiques.

Le champ a fait l’objet d’un projet de refonte qui a été lancé en 2008, dans le cadre duquel Ashtart a maintenu des niveaux de production au-dessus de 5000 b / j.

« La production est sur le déclin depuis de nombreuses années, mais le projet de refonte et d’autres forages de développement ont été lancés 2009, contribuant à stabiliser la production, » souligne WoodMac, cité par le site « Offshore Engineer ».

Les plans mis au point concernant le champ portent sur des forages de développement supplémentaires pour distraire et approfondir les puits existants. Le projet de rénovation vise à maintenir la production jusqu’en 2025.

Ashtart se compose d’un seul réservoir ayant une épaisseur d’environ 70m. Selon Serept, le réservoir est profondément défaillant et les puits de production ne communiquent pas. Les hydrocarbures sont sous-saturés avec des pressions oscillant entre 200 bars (dans la partie orientale du réservoir) et 250 bars (dans la partie ouest du réservoir), et les températures sont de 140 ° C. La plupart des puits du gisement se trouvent à quelque 3000 mètres de profondeur d’eau.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

La FAO organise en partenariat avec le Centre de Compétences pour les Changements Climatiques (4CMaroc), un atelier d’échange régional sur l’accès au Fonds Vert...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le Comité exécutif de l'Union arabe de football (UAFA), a tenu mercredi à Ryadh (Arabie saoudite), une réunion sous la présidence de l'algérien Mohamed...