Tags Posts tagged with "BawlednaN_ahmyou_Bledna"

BawlednaN_ahmyou_Bledna

par -

Le programme “Bawledna Nahmyou Bledna”  a été lancé, mardi, à Tunis par le ministère de la femme, de la famille et de l’enfance dans le but de protéger les enfants des dangers du fanatisme, de l’extrémisme religieux et du terrorisme. Ce programme s’inscrit dans le cadre d’une stratégie nationale d’accompagnement éducatif et de prise en charge psychologique des enfants des zones frontalières.
Cette stratégie vise à sensibiliser les enfants des dangers du terrorisme, à faire face à ce phénomène en accompagnant les enfants sur le plan psychologique, a déclaré à l’agence TAP, Hichem Darouich, sous directeur de l’animation au ministère lors d’une cérémonie de lancement de cette action.
« L’action bawledna nahmyou bledna » connaît la participation d’une cinquantaine d’artistes, animateurs et éducateurs sociaux qui contribueront à la réalisation de ce programme qui cible 3000 enfants des régions frontalières », a affirmé Hassen Ben Jeddou, directeur de la société, évoquant l’importance de la contribution de l’artiste tunisien à la sensibilisation des enfants. Ces artistes visiteront, pendant 24 semaines, 22 délégations dans l’optique de renforcer le sens civique par l’expression artistique et la créativité, a t-il indiqué, précisant que des success story seront présentés dans ce cadre afin de booster et développer l’estime de soi chez les enfants.
Le programme « Bawledna Nahmyou Bledna » vise à toucher dans une première phase de six mois (de février à Juillet 2016), outre les enfants, plus de 12000 femmes et parents. Les premières activités se tiendront les 4,5 et 6 février 2016 à Tozeur et Dguech.
De son côté, Samira Merai, ministre de la femme, de la famille et de l’enfance a mis l’accent, à cette occasion, sur l’importance de la culture dans la lutte contre le terrorisme. “Parmi les conditions propices à la propagation du terrorisme, figurent l’absence de la communication avec les enfants, de l’éducation et de leur encadrement culturel et social”, a t-elle dit.
Une autonomisation économique des familles des enfants ainsi que des séances d’écoute individuelles et de débats collectifs seront également effectuées pour faire face au terrorisme, a-t-elle ajouté.Hichem Rostom, acteur et membre du comité d’organisation du programme, a précisé que des séances de coaching et des cellules d’écoute seront organisées afin d’assurer le suivi psychologique des enfants et les motiver à découvrir leur potentiel et leur sens de créativité.

TAP

FOCUS 🔍

Les chiffres des immatriculations de nouvelles voitures pour le mois de septembre 2018, laissent voire que les ventes des véhicules particuliers de la marque...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Les technologies numériques sont amenées à jouer un rôle déterminant dans le développement socio-économique de Djibouti, et seront indispensables au succès de la stratégie...

Reseaux Sociaux

SPORT