Tags Posts tagged with "billet"

billet

par -

La Banque centrale de Tunisie dément formellement les informations diffusées par certains journaux électroniques et relayées sur les réseaux sociaux concernant l’existence de défauts affectant le nouveau billet de 20 Dinars mis récemment en circulation. Elle tient à rassurer le public sur la qualité des billets de banque mis en circulation en Tunisie.

La fabrication des billets de banque tunisiens obéit à des normes strictes et des règles techniques répondant aux standards internationaux et est effectuée auprès d’imprimeurs de renommée internationale. Ces normes et règles relèvent de la sécurité de la monnaie nationale et ne peuvent dès lors être sujet de débat et d’explications.

En sa qualité d’autorité publique chargée de l’émission et de l’entretien de la monnaie fiduciaire, la Banque Centrale de Tunisie se doit d’observer l’obligation de discrétion sur ce sujet et se contente de préciser que les constats relayés par lesdits médias sur le décalage du fil de sécurité, le numéro de série et l’élément « SparkLive » sont relatifs à des éléments qui font partie intégrante des spécifications techniques de fabrication des billets de banque.

A titre d’exemple, le décalage du fil de sécurité constaté dans le billet de 20 dinars type 2017 n’est pas spécifique audit billet, car il est techniquement lié au processus de fabrication des billets de banque tunisiens et étrangers. Les images jointes des billets de 5 et 10 dinars (type 2013), de 20 dinars (type 2011) et de certains billets étrangers le montrent.

par -

La présidente de l’UTICA, Wided Bouchamaoui, a indiqué que “l’intégration du secteur informel dans l’économie organisée, le retrait du billet de 50 dinars et la restructuration du port de Radès sont des mesures de nature à fournir à l’Etat des ressources additionnelles lui permettant de ne pas doubler les charges des entreprises organisées”.
Elle a précisé dans une interview accordée à l’Agence TAP que “le relèvement du niveau de l’investissement privé nécessite la réalisation de la stabilité fiscale, la garantie de nouvelles incitations pour l’entreprise notamment au niveau de l’exportation et la préparation d’un environnement propice à l’investissement notamment dans les régions intérieures”.

Pour Bouchamaoui, il faut que l’Etat soit aujourd’hui, la locomotive de l’investissement dans les régions, à travers la mise en place de l’infrastructure nécessaire et l’octroi aux investisseurs des facilités nécessaires.
Nécessité d’intégrer près d’un million de Tunisiens actifs dans l’informel
Elle a fait savoir qu’un million de tunisiens travaillent dans le secteur de l’informel, selon les statistiques publiées par les Nations Unies en 2015, appelant le gouvernement à mettre en place un programme de deux à cinq ans, pour l’intégration de ces derniers dans le secteur organisé, ce qui va générer des ressources additionnelles pour l’Etat, par le biais des contributions sociales et le paiement de l’impôt sur le revenu.

Elle a encore préconisé le retrait du billet de 50 dinars estimant que cela permettra de dévoiler les fraudeurs et les contrebandiers qui travaillent essentiellement, avec ce billet.
La BCT avait révélé récemment le niveau élevé des transactions effectuées en liquide dans le pays, appelant à prendre des mesures pour en finir avec opérations en argent liquide qui atteignent annuellement, selon les statistiques, 11 milliards de dinars au moment les banques tunisiennes connaissent un manque de liquidité équivalent à 9 milliards de dinars”.

Le meilleur des RS

C'est un Taoufik Baccar très remonté qui a pris sa plume ce mardi 20 février 2018... ou plutôt son clavier. Sur sa page Facebook,...

INTERVIEW

Syndicaliste, de père en fils, le ministre tunisien de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, détruit le mythe de l’abondance pétrolière, s’adresse aux...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT