Tags Posts tagged with "boutique"

boutique

par -

La société Cafés Bondin, appartenant au Groupe Ben Yedder, a pris pied en Côte d’Ivoire. C’est le tout premier “Bondin Store” sur le continent (en dehors de la Tunisie). La boutique a été inaugurée le 23 novembre 2017 au Plateau, le centre névralgique de la capitale économique du pays, Abidjan, rapporte l’AFP.
La société envisage un rythme de deux à trois nouvelles unités de ce type par an en Côte d’Ivoire, des franchises ; au programme également une usine de torréfaction à Bonoua (sud-ouest), dont le chantier sera entamé au deuxième semestre de 2018 pour une ouverture en 2019 ou 2020. L’usine devrait traiter jusqu’à 1.500 tonnes de café, pour alimenter le marché local et l’export, a confié son Directeur général, Salim Lemkacher.

A rappeler que la société a été fondée en 1910 à Tunis par Henri Bondin, depuis elle s’est fait un nom dans la torréfaction et la distribution du café (café moulu, café en grain, café soluble). Elle affiche 30% de part de marché du café torréfié dans le pays, avec près de 8.000 tonnes par an.

Son implantation en Côte d’Ivoire est sans nul doute un grand tournant pour le label. En effet la Côte d’Ivoire est le 3ème producteur mondial de café, mais le pays manque cruellement de structures de transformation. Le savoir-faire de Bondin en la matière lui assure donc un avenir radieux dans le pays et ailleurs dans la région. De plus, les autorités ivoiriennes ont décidé d’injecter 20 milliards de dollars dans l’agriculture, sur 7 ans. Autant de bonnes raisons de faire de la Côte d’Ivoire une priorité !

par -

La saison des soldes d’été pour cette année a débuté le 1er août et se poursuivra jusqu’au 15 septembre 2015. C’est dans ce contexte que le ministère du commerce a appelé tous les commerçants dans les différents secteurs à adhérer aux soldes afin de dynamiser l’activité économique dans le pays.

En parcourant quelques boutiques de prêt-à-porter et de chaussures, Africanmanager a constaté que les produits exposés dans certains magasins sis à la cité Ennasr et au centre ville, peinent à trouver des acheteurs.

Dans de nombreuses boutiques, où les taux de réduction de prix affichés par les commerçants varient entre 20% et 50%, quelques personnes que nous avons rencontrées et interrogées ont exprimé leur mécontentement face à la hausse des prix de plusieurs articles exposés (des chaussures, des sacs à main, des accessoires…) par rapport à la période hors soldes.

Une cliente que nous avons rencontré nous a affirmé que les prix de vente de vêtements ne sont pas réellement soldés et que les taux de réductions ne sont pas encore affichés: «On retrouve quelques vêtements soldés mais d’autres ne le sont pas, sous prétexte qu’ils font partie de la « nouvelle collection ». Les vêtements ne sont pas de  bonne qualité et les prix sont encore vertigineux » a-t-elle affirmé.

Contrairement à ce qui a été dit, un autre client, a précisé qu’il y a des offres spéciales et des remises supplémentaires dans de nombreux magasins de la capitale. «Les prix sont très intéressants et la qualité des articles exposés est satisfaisante. Je viens d’acheter une paire de chaussures d’une marque très connue avec un prix abordable », dit-t-il.

Certains commerçants interrogés par Africanmanager sont en colère et peu satisfaits de leurs ventes pour cette saison. « Nous sommes vraiment déçus car la date des soldes d’été fixée par le ministère du Commerce n’est pas adaptée pour nous. Nous sommes obligés de respecter la décision du ministère et nous comptons beaucoup sur cette période pour booster un peu nos affaires. D’après les premières impressions, les choses ne vont dans le bon sens. Chaque jour, les clients viennent en masse mais ils n’achètent rien sous prétexte que les prix de vente des articles sont  très chers…», raconte un vendeur de chaussures.

1448 boutiques participent aux soldes d’été 2015

Selon les données communiquées par le porte-parole du ministère du Commerce, quelques 1448 boutiques participent aux soldes d’été 2015. Afin de faire face aux dépassements, les services de la direction de la concurrence et des enquêtes économiques ont mis en place une batterie de mesures pour vérifier la véracité des réductions pratiquées par les commerçants.

Pour rappel, la chambre syndicale régionale des commerçants détaillants de tissus et prêt-à-porter a récemment annoncé que les commerçants de tissus et de prêt-à-porter a décidé de boycotter les soldes d’été fixés initialement du 1er août au 15 septembre. Elle a considéré que la date fixée par le ministère du Commerce a été choisie sans concertation avec les représentants des commerçants détaillants de tissus et prêt-à-porter.

[youtube=”https://www.youtube.com/watch?v=f36-WD1c6bY”]

FOCUS 🔍

Le directeur général de la Banque de l'Habitat, Ahmed Rejiba a fait le point sur la situation de la banque en 2017, ainsi que...

Le meilleur des RS

En cette journée où la Tunisie a oublié ses chamailleries politiques, le GUN qu’on veut dégommer, les signataires de Carthage dont les réunions s’étirent,...

INTERVIEW

Hédi Baccour est loin d’être un inconnu dans le domaine de la grande distribution. Il est même président de la chambre syndicale patronale des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT

Mario Palma entraineur de la sélection Tunisienne de basket-ball (séniors/hommes), a convoqué les joueurs Fares Lahyani et Bechir Hadidane (US Monastir) pour le stage...