Tags Posts tagged with "Brazzaville"

Brazzaville

par -

Cela faisait 12 ans que le roi du Maroc, Mohammed VI, n’avait pas mis les pieds à Brazzaville, capitale de la République du Congo. Le moins qu’on puisse dire est que son retour a été gagnant : 14 accords de coopération paraphés, en présence de son homologue Denis Sassou Nguess.

Le roi avait par ailleurs un menu bien garni, du 28 au 30 avril 2018 : Le sommet sur le bassin du Congo et le Fonds bleu. Mais les habitants de Brazzaville se souviendront aussi de cette agitation autour de l’hôtel Radisson, où le roi avait installé ses quartiers. Ils se remémoreront également des escapades du souverain, accompagné seulement de son chauffeur congolais, le soir, pour humer l’air des quartiers de la capitale. Mohammed VI n’a manifestement pas l’intention de perdre ses habitudes partout où il va sur le continent.

Le roi était en très bonne compagnie au Congo : sept de ses ministres et quatre hauts fonctionnaires du royaume ont travaillé les dossiers qui ont permis cette belle moisson de partenariats, rapporte Jeune Afrique. Du côté du Gabon, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Claude Gakosso, abattu des records en signant à lui tout seul 11 accords.
Après les réjouissances, Mohammed VI a mis le cap sur le Gabon, pour une “visite privée” de quelques jours chez son pote Ali Bongo Ondimba. Pour du “farniente quoi. Ça aussi c’est devenu une habitude !

par -

Selon un article publié, ce jeudi 8 février 2018, par  le site d’information marocaine h24info.ma, un dahir publié au bulletin officiel vient acter la création par le Maroc d’une ambassade au Congo-Brazzaville.L’initiative entre dans le cadre du renforcement des relations partenariats entre les deux pays.

Un Dahir modifiant celui portant sur les représentations diplomatiques du Maroc à l’étranger, et publié dans le bulletin officiel du 1er février, à rajouter le Congo Brazzaville dans la liste des pays qui comptent une ambassade marocaine, a encore précisé la même source.

par -

Le président de la République Béji Caïd Essebsi a reçu en audience mercredi au palais de Carthage le ministre congolais des Affaires étrangères et de la coopération, Jean-Claude Gakosso, envoyé spécial du président congolais Denis Sassou-Nguesso.
A L’issue de l’audience, le chef de la diplomatie congolaise a déclaré qu’il était porteur d’un message écrit du président congolais Denis Sassou-Nguesso au président Béji Caïd Essebsi l’invitant à participer au Sommet des pays membres du comité de l’Union africaine de haut niveau sur la Libye prévu le 9 septembre à Brazzaville.
Au cours de l’audience, le chef de l’Etat s’est dit préoccupé par l’évolution de la situation en Libye, évoquant l’initiative tripartite proposée par la Tunisie pour la résolution de la crise libyenne. Il a, à cet égard, souligné l’importance de rétablir rapidement la stabilité et la cohésion en Libye, afin d’éviter à ce pays frère de s’enliser davantage. Il s’agit, a-t-il dit, de trouver un règlement politique global qui ferait l’objet d’un consensus politique entre les différents protagonistes libyens sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies (ONU).
Cité dans un communiqué de la présidence de la République, Béji Caïd Essebsi a insisté sur la nécessité de parfaire la coordination des positions et des initiatives au sein de l’Union africaine (UA) pour débloquer la situation, garantir l’efficacité des actions entreprises et éviter la dispersion des efforts qui pourrait envenimer la situation dans ce pays voisin.

par -

Les bus à énergie électrique font officiellement partie du paysage de Brazzaville, capitale du Congo, depuis hier lundi 12 septembre. La chose avait été expérimentée lors des Jeux africains de 2015, et manifestement avec succès puisqu’après Brazzaville, ces bus d’un autre genre débarqueront à Pointe-Noire. Ces véhicules électriques sont conçus par le groupe Bolloré, une entreprise française et le fonds souverain de l’État du Qatar ; ils circulent déjà dans plusieurs pays africains.

On dit de ces engins qu’ils ne font presque pas de bruit, qu’ils n’émettent pas de CO2 grâce à une batterie LMP, à base de lithium, fabriquée par Blue Solutions, la filiale du groupe Bolloré spécialisée dans les solutions énergétiques propres.

Sept lignes de bus ont été mises en circulation à Brazzaville. Le tarif du transport est fixé à 150 francs CFA, soit 0,22 euro, le prix moyen des bus à gasoil dans la capitale congolaise. Ces Bluebus — des voitures de six mètres — vont faire leur apparition à Pointe-Noire, la deuxième ville du Congo, à partir du 20 septembre 2016.

FOCUS 🔍

Italcar, concessionnaire et distributeur exclusif de plusieurs marques de voitures et de camions en Tunisie (Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Fiat Professional, Iveco et Jeep), a...

Le meilleur des RS

On l’attendait dans un communiqué officiel, publié par voie de presse, elle préfère les réseaux sociaux pour s’exprimer sur la crise qui secoue Nidaa...

INTERVIEW

Le PDG de la Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM), Béchir Irmani a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Afrique centrale : Le financement de l'industrialisation devra changer, selon la CEA

«Le financement de l’industrialisation ne consiste pas seulement à rechercher des financements», a déclaré Antonio Pedro, Chef du Bureau sous-régional de la CEA pour...

Reseaux Sociaux

SPORT