Tags Posts tagged with "camion-citerne"

camion-citerne

par -

Le bilan du terrible choc entre un camion-citerne et d’autres véhicules, suivi par une explosion, samedi 10 décembre 2016 dans la soirée, au Kenya s’est alourdi. Les autorités évoquent ce lundi 40 décès, contre 33 hier dimanche…

Le drame s’est produit à Karai, près de 100 km au nord-ouest de Nairobi, sur la route bondée qui relie la capitale kényane et Nakuru dans la vallée du Rift, et fait la jonction avec l’Ouganda voisin.

Des témoins ont confié à la police que le camion, immatriculé en Ouganda, allait à vive allure quand il a déboulé devant ralentisseur nouvellement aménagé et qui n’était mentionné par aucun panneau de signalisation, ce qui est hélas fréquent au Kenya -.

Le chauffeur a perdu le contrôle de son véhicules et a percuté d’autres véhicules. Des témoins parlent d’une “boule de feu” qui s’est propagée à une dizaine de véhicules, dont un minibus et une voiture de la police. 11 éléments d’une unité paramilitaire kényane font partie des victimes.

“Ce désastre montre à nouveau que les dangers sur nos routes sont toujours là malgré des tentatives pour les rendre plus sûres”, a déploré dans un éditorial le quotidien Daily Nation.

A signaler que les camions les plus gros ne sont pas autorisés à rouler la nuit sur certaines artères, mais le code de la route est rarement appliqué dans un pays où les policiers sont facilement corruptibles.

Ce lundi, le président de la République a demandé au ministère des Transports d’améliorer la signalisation. “Nous ne pouvons continuer à perdre des vies à cause de ralentisseurs mal érigés”, a-t-il dit dans une allocution à Nairobi. “Des panneaux clairs doivent être placés dans cette zone pour prévenir les usagers, et cela devrait s’appliquer au reste du pays”, a-t-il ajouté.

D’après la police routière kényane, environs 3.000 personnes décèdent chaque année sur les routes du pays. Mais pour l’Organisation mondiale de la Santé, le bilan des morts sur la route est bien au-delà elle, 12.000 par an.

par -

Au moins 73 personnes ont été tuées dans l’explosion accidentelle d’un camion-citerne, hier jeudi au soir, dans l’ouest du Mozambique, rapporte « Le Point ».

Des ambulances et du personnel médical ont été envoyés sur place pour prêter assistance aux victimes. Une grosse centaine de blessés, parmi lesquels des enfants, ont été évacués vers l’hôpital de Tete.

Le gouvernement doit s’y rendre, ce vendredi, pour veiller au bon déroulement des secours, indique la même source.

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

Elle, c’est une spécialiste du transport, un secteur où elle a fait presque toute sa carrière, qu’elle connaît, de la voiture particulière à l’avion,...

AFRIQUE

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, annonce l’envoi d’une équipe de la Division d’identification des victimes (DVI) de la Police...

SPORT