Tags Posts tagged with "caricatures"

caricatures

par -

Geert Wilders, le leader de l’extrême droite néerlandaise, a finalement entendu raison, et renoncé à son concours de caricatures sur le prophète Mohammed, qu’il avait annoncé en grande pompe. Il a fait savoir, jeudi 30 août 2018, qu’il a annulé son étrange compétition en raison des risques de débordements violents, rapporte Reuters.

Toutefois il indique, dans un communiqué, qu’il n’abandonne en rien son combat personnel contre l’islam. “Mon point de vue sur la nature intolérante de l’islam a été une nouvelle fois démontré“, a-t-il ajouté, exploitant comme il sait le faire les dangers qui plainaient sur son concours. A noter qu’un individu soupçonné de vouloir attenter à la personne de Wilders a été interpelé mardi dernier par les unités de police néerlandaises après des menaces balancées sur Facebook.

Si Wilders, à la tête du Parti de la liberté, la deuxième force politique du pays, a reculé c’est surtout pour ne pas compromettre la sécurité des soldats hollandais opérant en Afghanistan, suite à la menace directe des taliban. Cette affaire a même refroidi les ardeurs du Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, qui dans un premier avait béni l’organisation de cette compétition…

par -

Geert Wilders, député néerlandais et leader de l’extrême-droite, a décidé de jouer avec le feu en organisant une compétition de caricatures du prophète Mohamed, au nom, argue-t-il, de la défense de «la liberté d’expression». Quand on se remémore l’éruption qu’a provoquée dans le Moyen-Orient la publication des caricatures du prophète par le journal danois Jyllands-Posten en 2005 et quand on se rappelle le carnage de Charlie Hebdo (12 morts), à Paris, en 2015, pour les mêmes raisons, on se dit que Wilders est au mieux inconscient, au pire un fou dangereux.

Le populiste néerlandais, qui ne recule devant aucune provocation, surtout en direction des immigrés et de l’Islam, a déballé son funeste projet en mai 2018. Il a déclaré le 12 juin dernier que le coordinateur national pour le contre-terrorisme ne trouve aucun inconvénient à l’organisation de cette étrange compétition qui va se dérouler cet automne, rapporte Le Parisien ce mercredi 4 juillet. Elle aura lieu dans les locaux de la formation de Wilders, le Parti de la Liberté (PVV), à la Chambre des représentants. Le PVV offre même 5 000 euros au lauréat. Ces “oeuvres” seront notées par le caricaturiste américain Bosch Fawstin, qui pourtant a grandi dans une famille musulmane mais est devenu athée par la suite. Rappelons que le même Fawstin avait brillé dans un concours du même type au Texas, en 2015, avec Wilders dans le public. Deux individus armés avaient lancé un assaut et avaient été tués par la police.

«La liberté d’expression est menacée, particulièrement par des critiques musulmanes, s’est justifié Geert Wilders sur Twitter. Nous n’accepterons jamais cela. La liberté d’expression est notre liberté la plus importante», déclare le dirigeant de la droite extrême, qui s’est illustré dans le passé par ses appels à interdire le Coran, à bannir les mosquées et écoles musulmanes ou encore à un moratoire sur l’immigration des musulmans. En 2016, il a écopé d’une condamnation pour incitation à la haine et discrimination.

Ultime provocation folle de Wilders : Il a l’intention de collecter et publier les “meilleures caricatures” dans un magazine du genre “‘Charlie Hebdo”, d’après le journal néerlandais De Telegraaf…

par -

Les journaux, notamment Charlie Hebdo, en France, se sont amusés à le faire, avec tout ce que ça peut coûter, mais qu’une ministre s’adonne à ça, c’est autre chose. C’est ce que vient de faire la ministre danoise en charge de l’Immigration, Inger Stojberg, rapporte l’agence Reuters. Ce mardi 26 septembre, elle a osé balancer sur Facebook une capture d’écran montrant une caricature du prophète Mohammed, avec un explosif fiché sur son turban.

C’est un dessin de l’artiste Kurt Westergaard, dont n’a pas voulu le musée Skovgaard de Viborg, dans le nord du pays, lequel organise pourtant une exposition autour du blasphème depuis la Réforme en 1536.
C’est le choix des organisateurs au musée et ils en ont tout à fait le droit, mais je pense que c’est dommage“, a déploré Inger Stojberg dans sa publication sur Facebook. Par sa bravade, elle a voulu, dit-elle, marteler que le Danemark est une nation est l’expression, sous toutes ses formes, est libre, même s’il faut en arriver jusqu’à écorcher la foi des croyants
Honnêtement, je pense qu’on devrait être fier des caricatures de Mohammed“, a-t-elle indiqué.

Pour rappel, en 2006, trois ambassades danoises avaient été prises d’assaut et une cinquantaine de personnes avaient trouvé la mort dans des manifestations au Proche-orient, en Afrique et en Asie, après la publication par le journal danois Jyllands-Posten de caricatures du prophète des musulmans – dont celle qu’a reprise la ministre…

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Des dirigeants d’affaires, des décideurs et des militants pour le développement se sont joints à plus de 200 délégués pour lancer le premier Forum...

Reseaux Sociaux

SPORT