Tags Posts tagged with "Chahedmeter"

Chahedmeter

par -

” Depuis sa prise de fonctions, le gouvernement de Youssef Chahed n’a réalisé que 18,82% de ses promesses “, a indiqué jeudi l’Organisation ” I Watch “.
Dressant le bilan du gouvernement de Youssef Chahed depuis son investiture en août 2016, ” I Watch ” a ajouté que ” 81% de ces promesses sont en cours de réalisation ou n’ont pas encore été mises en œuvre “.
L’Association de lutte contre la corruption ” I Watch ” avait lancé, le 6 octobre 2016, une plateforme en ligne disponible sur l’adresse www.chahedmeter.org, pour suivre et évaluer le rendement du chef du gouvernement Youssef Chahed et de son cabinet.
Cette plate-forme en ligne fournit une évaluation du rendement du chef du gouvernement Youssef Chahed sur la base des promesses qu’il avait faites lors de la séance de vote de confiance à son gouvernement.
L’évaluation prend en considération également les promesses faites par Chahed lors de l’interview qu’il avait accordée, le 28 septembre 2016r, à la chaîne de télévision publique ” Al-Watanya “.

D’après I Watch, le Chef du gouvernement, Youssef Chahed s’est engagé à réaliser 85 promesses, dont 16 ont été tenues, 24 n’ont pas été réalisées et 42 autres n’ont pas encore été mises en œuvre.
L’Association a estimé que ” trois des promesses faites par Chahed sont sans importance “.
Pour la directrice exécutive de l’Organisation, Manel Achour, ” le bilan du gouvernement Chahed est maigre “. Les résultats qu’il (le gouvernement) a réalisés ne sont pas loin de ceux accomplis par les gouvernements post-révolution.
” Un an après sa prise de fonctions, quatre promesses urgentes du gouvernement Chahed n’ont pas encore été réalisées, a souligné Achour.

Selon le rapport de ” Chahedmeter “, ces promesses portent sur les décrets-loi 115 et 116 relatifs à la liberté de la presse, d’édition et d’impression et à l’organisation du secteur audiovisuel, la création d’une structure régissant la publicité publique, le renforcement de l’efficacité de l’action du gouvernement et le parachèvement de la mise en place de toutes les institutions constitutionnelles.
Sur un total de 20 promesses économiques, seulement deux promesses ont été réalisées, a encore indiqué Manel Achour.
” Sur 9 promesses économiques en cours, 7 n’ont pas encore été réalisées. Le reste des promesses sont sans importance “, a-t-elle estimé.
Sur un total de 8 promesses à caractère social, il n’y a qu’une seule qui a été réalisée. Trois de ces promesses sont en cours de réalisation, 3 autres n’ont pas été mises en œuvre et l’une desquelles a été jugée insignifiante, d’après le rapport.

Selon le rapport présenté par ” I Watch “, Chahed s’est engagé à réaliser 14 promesses inhérentes aux secteurs du développement et de l’emploi. Sur l’ensemble de ces promesses, 3 ont été tenues et 7 sont en cours de réalisation, alors que les 4 autres n’ont pas été réalisées.
Les promesses à caractère sécuritaire sont huit. Il n’y a que deux qui ont été réalisées : la prise en charge des familles des martyrs des forces sécuritaires, militaires et douanières et le renforcement de la coopération régionale et internationale en matière de lutte contre le terrorisme.

D’après le même rapport, quatre promesses faites par Chahed sont en cours de réalisation et son gouvernement a failli à deux promesses : la révélation de la vérité sur les assassinats politiques et la présentation d’un projet de loi relatif à la prise en charge morale et matérielle des enfants des martyrs des forces sécuritaires et militaires.
Pour Manel Achour, ” la guerre déclarée contre la corruption et les barons de la corruption représente le point phare qui compte à l’actif de Youssef Chahed.
Elle a également dit apprécier les mesures prises par le gouvernement, telles que la présentation d’un projet de loi portant création du pôle judiciaire financier, d’un projet de loi organique portant création de l’Instance de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption, la loi sur l’accès à l’information et la loi sur la dénonciation de la corruption et la protection de ses dénonciateurs.
A ce propos, Achour a appelé le chef du gouvernement à présenter rapidement le projet de loi sur le conflit d’intérêt et le projet de loi sur l’enrichissement illicite pour compléter l’arsenal juridique inhérente à la lutte contre la corruption.

Selon le responsable de communication à l’Organisation, Mohamed Chérif Kadhi, le rendement du gouvernement de Youssef Chahed est beaucoup plus déplorable que celui de Habib Essid particulièrement en termes des promesses non tenues.
82% des promesses faites par le gouvernement Youssef Chahed n’ont pas été tenues contre 71% non réalisés par celui de Habib Essid.
Créée le 21 mars 2011, I Watch est une organisation indépendante active en matière de lutte contre la corruption et de renforcement de la transparence en Tunisie.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Le bilan de l'attaque d'une mosquée vendredi à Bir al Abed, dans le nord du Sinaï en Egypte, atteint désormais 200 morts, selon un...

Reseaux Sociaux

SPORT