Tags Posts tagged with "CIRGL"

CIRGL

par -

Le Bureau de l’Envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour la Région des Grands Lacs, ONUFEMMES, l’Union Africaine (UA) et la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), à travers Le Comité Consultatif pour la Plate-forme des Femmes, composé des membres du Panel des Femmes Sages de l’UA (FemWise), du Forum Régional des Femmes de la CIRGL et de l’ONUFEMMES, ont entrepris une mission de solidarité et de plaidoyer au Burundi du 9 au 11 Août 2018.

La mission avait comme objectifs : 1) Plaider pour un processus électoral inclusif, 2) Sensibiliser les dirigeants politiques pour la participation pleine et entière des femmes à la politique ainsi qu’au processus de paix, pour que les préoccupations et priorités concernant les femmes et les jeunes femmes soient prises en compte conformément aux engagements pris et énoncés dans la convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination a l’égard des femmes, la Résolution 1325 (2000) du Conseil de Sécurité des Nations Unies, 3) Faire mieux connaître les répercussions des conflits sur les communautés, en particulier les femmes et les enfants.

La mission a eu l’occasion de rencontrer diverses autorités burundaises dont :

  • Le Président de la République
  • La Première Dame
  • Les membres du gouvernement (Le Ministre des affaires étrangères, en charge du Genre, de la justice, de l’intérieur, de la jeunesse)
  • Le corps diplomatique
  • Les partis politiques
  • Les femmes leaders des communautés et différents secteurs

La délégation a livré son message de solidarité aux femmes burundaises réunies en Forum des Femmes et Filles leaders le 10 Août 2018. Celles-ci ont exprimé leur profonde gratitude envers la mission pour son plaidoyer auprès des autorités burundaises et ont salué le message que leurs soeurs africaines leur ont lancé en guise de solidarité.

La mission a noté les derniers développements au Burundi et notamment les progrès déjà enregistrés au niveau légal avec une constitution nationale qui consacre l’Égalité dans plusieurs de ces provisions. Un quota minimum de 30% est réservé aux femmes aux hautes fonctions de décisions et aux fonctions électives. Au niveau politique, une politique nationale genre est adoptée et des plans d’action de sa mise en oeuvre sont régulièrement revues tous les cinq ans.

En cette période cruciale où le pays se prépare pour les élections générales de 2020, cette mission a été appréciée à sa juste valeur.

Les principales questions évoquées aussi bien avec les autorités burundaises qu’avec les femmes leaders de tous les horizons, avaient trait au contexte général du Burundi par rapport aux dynamiques politiques en cours et à la participation accrue des femmes en politique, aux avancées et aux défis liés à cette participation, à la préparation des femmes au processus électoral, aux stratégies et moyens effectifs à mobiliser pour les faire participer à la vie publique, aux réformes légales en cours, aux initiatives communautaires pour relever le statut de la femme en vue d’une participation pleine et entière à la vie sociale et économique du pays.

La mission salue ici cet engagement et appelle de tous ses voeux qu’ils soient mis en oeuvre afin de promouvoir l’égalité et l’équité de genre dans les différents secteurs et processus et dynamiques politiques. Elle souligne le caractère engagé et volontariste des femmes leaders à travailler en réseau et en partenariat avec les jeunes et les hommes et à renforcer leurs capacités pour plus de participation aux prochaines échéances électorales.

La mission a exprimé sa profonde reconnaissance au Gouvernement du Burundi pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé et pour les échanges fructueux avec les autorités ainsi que pour l’engagement qu’elles ont pris en soutenant la participation politique des femmes.

Elle se félicite des engagements pris par la Première Dame à travailler avec les femmes burundaises dans leur intégralité pour relever le niveau de bien-être de la femme et de la jeune fille dans le cadre de la reconstruction nationale.

La mission s’est félicitée du travail accompli en faveur de la solidarité avec les femmes burundaises en vue du plaidoyer pour leur participation aux processus et aux dynamiques politiques en cours au Burundi.

La mission a exprimé sa profonde reconnaissance pour l’enthousiasme et l’altruisme affichés par les femmes leaders burundaises à faire face aux défis qu’elle rencontrent quant à une plus grande participation politique des femmes, en partant de l’expérience des femmes militantes du temps de l’indépendance et à relever le statut de la femme depuis la base jusqu’au niveau supérieur.

La mission a également pris l’engagement de poursuivre ses efforts de plaidoyer en faveur de la participation politique des femmes burundaises et de toutes les femmes de la Région des Grands Lacs.

La mission lance un appel à la communauté internationale pour qu’elle puisse mobiliser les ressources nécessaires afin d’appuyer techniquement et financièrement les femmes du Burundi dans leur avancement.

par -

La Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) va tenir son 7ème Sommet Ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement le 19 octobre 2017 à Brazzaville en République du Congo.

Ce Sommet, organisé sous le thème “Accélérer la Mise en Œuvre du Pacte en Vue de Faciliter la Stabilité et le Développement dans la Région des Grands Lacs”, sera précédé par une réunion des Experts Financiers le 8 octobre 2017, suivi par les réunions des Chefs des Services de Renseignement et des Chefs d’Etat-Major respectivement le 9 et 10 octobre, en vue d’analyser le rapport du Centre Conjoint de Fusion des Renseignements (CCFR) et du Mécanisme Conjoint de Vérification Elargie (MCVE) sur la sécurité et la situation humanitaire au sein de la région.

Les Ministres de la Défense des pays membres de la CIRGL vont se rencontrer le 11 octobre 2017 pour analyser les rapports des Chefs des Services de Renseignement et des Chefs d’Etat-Major.

Le Coordinateurs Nationaux de la CIRGL vont se rencontrer les 13 et 14 octobre 2017 pour analyser entre autres, le rapport du Secrétariat sur les activités de la CIRGL pendant les dix premières années (2006 – 2016), et l’état des contributions des pays membres au budget de la CIRGL.

Le Comité Inter- Ministériel Régional composé des Ministres des Affaires Etrangères se rencontre les 15 et 16 octobre 2017 pour préparer l’ordre du jour du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement.

C’est au cours de ce Sommet que la République du Congo va prendre la présidence de la CIRGL. Nous nous attendons également à ce que la Troika soit réactivée.

Les pays membres de la CIRGL sont: République d’Angola, République du Burundi, République Centrafricaine, République du Congo, République Démocratique du Congo, République du Kenya, République du Rwanda, République du Soudan, République du Soudan du Sud, République Unie de Tanzanie, République d’Ouganda et République de Zambie.

par -

La mission électorale d’observation (MEO) de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) est arrivée à Luanda, Angola, pour les élections générales du pays prévues pour le 23 Août 2017.

La mission d’observation est mandatée pour observer les élections dans les Etats Membres et pour évaluer leur conformité aux normes internationales, en particulier le Protocole de la CIRGL relatif à la Démocratie et à la Bonne Gouvernance, et pour donner une déclaration préliminaire à savoir si les élections sont paisibles, justes et transparentes selon le mandat de la CIRGL.

Les observateurs rencontreront la Commission Electorale, les autorités gouvernementales, les partis politiques et d’autres parties prenantes pour établir l’état de préparation et des défis faisant face à la conformité avec le droit électoral et les directives.

À la fin de l’observation, les représentants pourront soumettre un rapport sur le processus de vote à partager avec les autorités et le Comité interministériel régional de la CIRGL comme stipulés dans le Protocole. Ils élaboreront également des recommandations pour des améliorations de tels processus dans les Etats membres de la CIRGL et conseilleront le Secrétariat sur des actions devant être conduites à l’avenir.

La mission électorale d’observation de la CIRGL pour les élections en Angola est composée de représentants en provenance de la République du Soudan, de la République du Rwanda, de la République du Kenya, de la RDC et de la République du Burundi.

Les observateurs de la CIRGL se déploieront dans les différentes parties du pays et collaboreront avec d’autres observateurs locaux et internationaux pour couvrir une plus grande superficie, ce qui donnera une image plus large de la façon dont des élections se sont déroulées.

FOCUS 🔍

Les chiffres des immatriculations de nouvelles voitures pour le mois de septembre 2018, laissent voire que les ventes des véhicules particuliers de la marque...

Le meilleur des RS

Imed Heni est un cadre de l’OACA. On ne mettra pas sa photo, pour ne pas utiliser celle du petit garçon qu’il affiche sur...

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Après la disgrâce du président sud-africain, Jacob Zuma, destitué par le Parlement pour des faits de corruption, son successeur, Cyril Ramaphosa, est dans la...

Reseaux Sociaux

SPORT

Programme de la 8e journée de la ligue 1 professionnelle de football, prévue les vendredi 23, samedi 24 et dimanche 25 novembre à partir...