Tags Posts tagged with "commandes publiques"

commandes publiques

par -

Le nouveau président burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, n’a pas tardé à secouer le cocotier, comme il l’avait promis du reste pendant sa campagne électorale. L’audit qu’il avait commandé sur le gouvernement de transition et qui a été élaboré par l’Autorité supérieure de contrôle d’État et de lutte contre la corruption (ASCE-LC0, un organe public) a livré ses conclusions ce week-end, et elles sont sans appel, rapporte l’AFP, qui a eu une copie de ce rapport. Le gouvernement de transition, piloté par le général Isaac Yacouba Zida, a commis de nombreuses « irrégularités », surtout le « recours abusif à l’entente directe pour les commandes publiques », le « non-respect de la réglementation des achats publics dans l’exécution de la commande publique » dans l’administration publique pendant la transition. C’est du lourd ! Notamment pour un gouvernement dont on attendait un grand de balai après les turpitudes du long règne de Blaise Compaoré (de 1987 à 2014).

Les dérives portent sur 63,1 milliards de francs CFA (environ 96 millions d’euros) au total, ce qui représente 55,33% de tout ce qui est dépensé pour les commandes publiques passées pendant cette phase de transition, laquelle a commencé en octobre 2014 et s’est achevée en décembre 2015 après l’élection présidentielle. Pendant ce laps de temps, les autorités ont “massivement” procédé par des appels d’offres restreints, une violation totale des règlements en vigueur. Ce chiffre est nettement supérieur à “la norme” régionale de « 15% » déterminée par l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et « traduit un recours abusif aux procédures exceptionnelles ».

Un Premier ministre grand seigneur…

« Cette situation a pour conséquence des risques élevés de collusion, de corruption, d’enrichissement illicite et de gaspillage des ressources budgétaires », dénonce le rapport. Il pointe du doigt également « l’existence de nombreuses dépenses sans pièces justificatives » ou des « pièces justificatives irrégulières ».

Le rapport a chargé la barque de l’ex-Premier ministre de la transition et dix-huit membres de son gouvernement, leur entourage. Ils sont accusés d’avoir mis la main sur des lots de terrain dans le quartier chic de Ouaga2000 (sud de la capitale), une transgression tangible de la législation.
Cette enquête vient alourdir le dossier de Zida, dont le nom est jeté sur la place publique depuis plusieurs semaines pour cause d’enrichissement illicite et de blanchissement d’argent. Le mois dernier, le président Kaboré, qui s’est engagé à débarrasser le pays de la corruption, a annulé sa décision de nommer l’ex-Premier ministre au poste très prestigieux et très sensible d’ambassadeur à Washington.

FOCUS 🔍

Le directeur général de la Banque de l'Habitat, Ahmed Rejiba a fait le point sur la situation de la banque en 2017, ainsi que...

Le meilleur des RS

En cette journée où la Tunisie a oublié ses chamailleries politiques, le GUN qu’on veut dégommer, les signataires de Carthage dont les réunions s’étirent,...

INTERVIEW

Il travaille beaucoup, apparaît peu et n’est pas facile à l’interview. C’est qu’il est conscient de l’immensité de la tâche herculéenne pour laquelle il...

AFRIQUE

Ancien ministre, de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau, puis ministre de l’Economie et des Finances avant d’être ministre des Affaires...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le défenseur de Dijon, Oussama Haddadi, a rejoint mardi la sélection nationale de football qui poursuit son stage de préparation, à El Menzah, en...