Tags Posts tagged with "Commerce, Franchise"

Commerce, Franchise

par -
Le ministère du Commerce pourrait annoncer

Le ministère du Commerce pourrait annoncer, fin mars 2013, l’ouverture davantage de secteurs à la franchise étrangère. La franchise, vecteur de développement et création d’emploi, ce modèle d’affaires n’est autorisé par la loi tunisienne que pour des secteurs particuliers.

Il s’agit de la distribution (prêt à porter, chaussures, articles de cadeaux, parfumerie, produits de beauté et cosmétique…), le tourisme (gestion des hôtels…) et d’autres activités telles que les services de maintenance auto et électronique. Les franchisés tunisiens, ceux qui veulent exploiter une marques étrangère dans des secteurs non autorisés par la loi tunisienne, sont appelés à obtenir, de la part du Conseil de la Concurrence, une autorisation exceptionnelle et préalable.

D’après le ministère du commerce , jusqu’à présent, le Conseil a accordé 6 autorisations pour des contrats de franchise sur un total de 17 demandes de franchisés qui veulent exploiter des marques de fast-food, de publicité, de cafés, de commerce moderne, de services immobiliers et de services destinés à l’enfant.

Toujours selon la même source, des négociations sont en cours avec les banques tunisiennes, dans le cadre de la coopération Tuniso-américaine, pour mettre à leur disposition des fonds de garanties concernant les crédits octroyés pour financer des contrats de franchise.

Il convient de rappeler que la 4ème édition du salon “Tunis- Medfranchise” se tiendra, cette année, du 27 février au premier mars 2013, au siège de l’UTICA, sous le thème “la franchise, un avenir prometteur”.

par -
Le Ministère du commerce pourrait annoncer

Le Ministère du commerce pourrait annoncer, fin mars 2013, l’ouverture davantage de secteurs à la franchise étrangère, a annoncé, jeudi, à Tunis, Aida Jaber, sous-directeur au département du commerce.

La responsable, qui intervenait dans le cadre d’un débat, organisé par le Centre des Jeunes Dirigeants d’Entreprises (CJD) et la Fondation allemande Konrad Adenauer Stiftung, sur le thème “la franchise, vecteur de développement et création d’emploi”, a rappelé que ce modèle d’affaires n’est autorisé par la loi tunisienne que pour des secteurs particuliers.

Il s’agit de la distribution (prêt à porter, chaussures, articles de cadeaux, parfumerie, produits de beauté et cosmétique…), le tourisme (gestion des hôtels) et d’autres activités telles que les services de maintenance auto et électronique.

Les franchisés tunisiens, ceux qui veulent exploiter une marques étrangère dans des secteurs non autorisés par la loi tunisienne, sont appelés à obtenir, de la part du Conseil de la Concurrence, une autorisation exceptionnelle et préalable, a expliqué Mme Jaber.

Jusqu’à présent, le Conseil a accordé 6 autorisations pour des contrats de franchise sur un total de 17 demandes de franchisés qui veulent exploiter des marques de fast- food, de publicité, de cafés, de commerce moderne, de services immobiliers et de services destinés à l’enfant.

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Les recettes pétrolières de la Libye ont atteint 15,6 milliards de dinars libyens (11,4 milliards de dollars) au premier semestre 2018 contre 6,8 milliards...

Reseaux Sociaux

SPORT