Tags Posts tagged with "commission économique des Nations Unies pour l’Afrique"

commission économique des Nations Unies pour l’Afrique

par -

Le Président de la République du Niger, Son Excellence Monsieur Issoufou, Co-président de la Task Force Présentielle sur la Monnaie Unique de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a fortement apprécié la qualité de la contribution technique de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) dans la marche vers la monnaie unique de la CEDEAO.

M. Issouou s’exprime lors de l’ouverture des travaux de la cinquième réunion de la Task Force Présidentielle sur le programme de la monnaie unique de la CEDEAO tenue à Accra, au Ghana, où les dirigeants ouest-africains réaffirment leur volonté politique de respecter l’échéance du programme de la monnaie unique de la CEDEAO d’ici 2020.

Etaient également présents à la réunion d’autres chefs d’États, y compris son Excellence Monsieur Nana Akufo-Addo, du Ghana, M. Faure Gnassingbé du Togo, Son Excellence Monsieur Alassane Dramane Ouattara de la Côte d’Ivoire, M. Marcel de Souza, Président sortant de la Commission de la CEDEAO, Monsieur Dimitri Sanga Directeur du Bureau Sous Régional pour l’Afrique de l’Ouest de la CEA, et plusieurs autres invités.

« Pour atteindre ce résultat, le Comité Ministériel a bénéficié de l’accompagnement technique de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique qui a produit une étude de qualité sur le processus la monnaie unique », déclare le Président Issoufou.

Selon Monsieur Issoufou, cette étude a permis à la CEDEAO d’élaborer une nouvelle feuille de route « qui nous conduit certainement vers la création d’une monnaie unique en 2020 ».

 « Notre monnaie unique nous donnera ainsi l’opportunité de construire un espace économique fort, capable de rivaliser avec les autres espaces économiques en construction à travers le monde » dit-il ajoutant que cela est certain à la suite d’un examen des conclusions de la réunion du Comité ministériel et de l’approbation de ses propositions.

« Nous devons saisir cette occasion historique, nous ne devons pas échouer, car nos populations espèrent déjà depuis trop longtemps », déclare le président Issoufou

Il a conclu en soulignant qu’ « Il est temps d’honorer la mémoire de nos illustre prédécesseur, qui nous ont montré le chemin de l’intégration, de l’union et de la fraternité, il y a de cela bientôt deux générations ».

Le président Akufo Addo exhorte tous les États membres de la CEDEAO à œuvrer en vue de satisfaire aux exigences énoncées pour respecter le délai fixé pour l’introduction de la monnaie unique d’ici 2020.

Il exhorte les États Membres à faire des efforts conscients en faveur de l’industrialisation pour tirer parti des perspectives économiques viables que présenterait une monnaie unique.

“La transformation structurelle de nos économies ne peut plus être reportée si nous voulons répondre aux aspirations de nos jeunes à l’emploi”, déclare-t-il.

“Notre quête d’une monnaie unique ne vise pas à stimuler les échanges de biens produits dans des pays tiers. Il est destiné à encourager la production de biens et de services dans la région. “

Pour sa part, le Directeur du Bureau Sous Régional pour l’Afrique de l’Ouest de la CEA, Monsieur Dimitri Sanga, note que « …dans cette marche vers la monnaie unique de la zone CEDEAO, il y a de plus en plus une convergence ‘’politique’’, telle que manifestée notamment par le renouvellement constant de l’engagement de tous les pays, vers le renforcement de leur convergence économique, basée purement sur les critères de convergence ».

Pour M. Sanga, la combinaison de ces deux formes de convergence est susceptible d’accélérer la marche vers la monnaie unique au sein de la CEDEAO.

La décision d’adopter une feuille de route pour le Programme de la monnaie unique de la CEDEAO, a été prise en 2009 par les chefs d’Etats et de Gouvernements de la CEDEAO avec comme échéance ultime 2020.

La Task Force Présidentielle a donc pour rôle d’accompagner le processus d’intégration monétaire et de suivre l’état d’avancement des travaux pour la création de cette monnaie unique. Elle vient en appui au programme de coopération monétaire de la CEDEAO lancé en 1987, en vue de parvenir à la création d’une zone monétaire unique et de favoriser la libre circulation des personnes et des biens dans la région.

par -

La Tunisienne Lilia Hachem Naas vient d’être nommée nouvelle directrice du bureau d’Afrique du Nord de la commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), a annoncé mardi, à Rabat, la secrétaire exécutive de la CEA, Vera Songwe, lors de l’ouverture de la 32éme réunion du comité intergouvernemental d’experts (du 3 au 6 octobre 2017).

FOCUS 🔍

Les chiffres des immatriculations de nouvelles voitures pour le mois de septembre 2018, laissent voire que les ventes des véhicules particuliers de la marque...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Les anciens présidents Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana sont arrivés en tête du premier tour de l'élection présidentielle à Madagascar, selon des résultats encore...

Reseaux Sociaux

SPORT

L'Espérance de Tunisi a remporté son match en retard face à l'ES Metlaoui (2-1), disputé dimanche au stade olympique d'El menzah, pour le compte...