Tags Posts tagged with "commission rogatoire"

commission rogatoire

par -

Le Bureau fédéral des enquêtes de L’Inde (CBI) a annoncé qu’il avait reçu la réponse de la justice tunisienne aux commissions rogatoires qu’il a délivrées à son intention dans le cadre de l’affaire de pots-de-vin relative à l’achat par l’armée de l’air indienne d’hélicoptères auprès du constructeur AgustaWestland.

C’est à la suite de ces réponses reçues également de la part de la justice italienne et de celle des îles Vierges britanniques, que l’enquête va redémarrer après une brève accalmie , donnant lieu à une autre série d’interrogatoires des suspects pour retrouver les pistes des transferts illégaux de  fonds d’une valeur de 1 26 000 et de 2 00 000 euros acheminés en 2005 via la Tunisie et l’île Maurice.

«  Les réponses aux commissions rogatoires contiennent des informations cruciales sur les pistes empruntées par l’argent, ce qui facilitera d’autant l’interrogatoire des suspects,  qui devient ainsi beaucoup plus important. L’enquête avait ralenti pendant un certain temps dans l’attente des  réponses de ces pays aux commissions rogatoires.  Cependant,  après une analyse minutieuse des informations communiquées, nous allons interroger de nouveau les suspects », a déclaré le  responsable du CBI cité par la presse indienne.

Le  CBI a incriminé plusieurs suspects dans l’affaire. “Nous allons les convoquer pour interrogatoire, a-t-il ajouté. La liste comprend notamment  l’ancien chef de l’armée de l’air indienne Tyagi et ses deux cousins», a-t-il précisé. Tyagi est accusé d’avoir  réduit le seuil d’altitude maximale des hélicoptères VVIP, objet du marché,  de 6000 mètres et  4500 mètres,  prétendument pour faciliter la transaction avec  AgustaWestland.

par -

Le chef du Bureau d’investigation de l’Inde (CBI) a annoncé qu’il avait demandé au ministère indien des Affaires étrangères d’accélérer les procédures de lancement des commissions rogatoires dans l’affaire des pots de vin du marché d’hélicoptères AgustaWestland.

Selon des sources à CBI, le bureau d’investigation a reçu à ce jour des réponses complètes de la part de la justice italienne, mais des réponses partielles de la part de la justice tunisienne et de celles des Iles Vierges et de la Grande-Bretagne.

Les enquêteurs de CBI ont interrogé mercredi l’avocat basé à New-Delhi, Gautam Khaitan, l’un des accusés dans l’affaire de blanchiment d’argent, arrêté en 2014. Il a reconnu avoir obtenu de l’argent et participé à la création de la société « IDS Tunisia », une filiale d’IDS India.

« Ila été établi que beaucoup d’argent provenait de la société basée en Tunisie », a révélé CBI, ajoutant que l’argent passait ensuite par l’île Maurice  et d’autres pays avant d’atterrir en Inde.

FOCUS 🔍

Les chiffres des immatriculations de nouvelles voitures pour le mois de septembre 2018, laissent voire que les ventes des véhicules particuliers de la marque...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Les technologies numériques sont amenées à jouer un rôle déterminant dans le développement socio-économique de Djibouti, et seront indispensables au succès de la stratégie...

Reseaux Sociaux

SPORT