Tags Posts tagged with "COP21"

COP21

par -

Notre planète aura très chaud, trop chaud d’ici la fin du siècle ; en effet les initiatives déjà lancées ne pourront pas, semble-t-il, suffisamment contenir les émissions de gaz à effet de serre en 2030, lesquelles se situeront à environ 30% au-dessus du seuil requis pour circonscrire le réchauffement climatique, alerte l’ONU dans un rapport publié ce mardi 31 octobre 2017, repris par l’agence Reuters. “A défaut d’une ambition revue à la hausse, l’augmentation probable des températures moyennes (ndlr, par rapport aux niveaux pré-industriels) sera comprise entre 3°C et 3,2°C d’ici la fin du siècle“, indique l’agence Onu-Environnement dans son audit annuel.

Les prévisions du document tablent sur des émissions annuelles de gaz à effet de serre dans une fourchette comprise en 2030 entre 53 et 55,5 milliards de tonnes d’équivalent CO2, nettement au-delà de la limite de 42 milliards, fixée comme plafond pour rester dans les clous de l’Accord de la COP21, afin de maintenir le réchauffement sous les 2°C d’ici la fin du siècle.

Mais voilà, depuis le président américain, Donald Trump, a menacé de porter un coup fatal au protocole de Paris d’ici 2020 si les autres signataires ne cèdent pas face aux exigences de Washington, qui réclame plus de souplesse. Comprenez par là la possibilité de polluer plus, ce que les Américains font déjà beaucoup plus que les autres habitants de la planète !
Toutefois le chef de l’Onu-Environnement pense qu’il y a des raisons d’espérer, car Trump ne sera pas en mesure, selon lui, de stopper la dynamique du combat contre le changement climatique, dans la mesure où il est obligé de défendre les intérêts de ses potes du secteur privé, qui ont beaucoup à perdre dans cette affaire. “De toute évidence, les Etats-Unis vont poursuivre leurs engagements, pas grâce à la Maison Blanche, mais grâce au secteur privé”, lâche Erik Solheim. “Le train est sur de bons rails, mais nous devons le faire accélérer“, a-il ajouté…

Rendez-vous à Bonn, en Allemagne, en novembre 2017 pour une rencontre sur les changements climatiques organisée par l’ONU. Les ministres de l’Environnement des Etats membres vont plancher sur les prochaines actions dans le cadre de de l’Accord de Paris.

Jennifer Morgan, directrice de Greenpeace International, est d’avis que les phénomènes tels que les ouragans, les inondations ou les sécheresses devraient s’intensifier si les ministres ne prennent pas des engagements fermes pour freiner l’extraction d’énergies fossiles.
Les dirigeants doivent s’élever à Bonn et utiliser l’accord (de Paris) pour prendre des mesures fortes et demander des comptes aux autres s’ils ne respectent pas leurs engagements. Nous pouvons limiter (le réchauffement) à 1,5°C si nous coopérons“, conclut-elle.

par -

Pendant que 190 pays planchent à Marrakech, au Maroc, sur les moyens de mettre en pratique l’accord ratifié l’an dernier à Paris (objectif : Limiter la hausse de la température à l’échelle du globe à moins de 2°C), l’Organisation météorologique mondiale (OMM), relevant de l’ONU, prend le pouls du réchauffement climatique. Et le moins qu’on puisse dire est que leurs conclusions, publiées hier lundi 14 novembre 2016, sont loin d’être réjouissantes.

D’après l’OMM, 2016 devrait établir un nouveau record de chaleur avec une température mondiale moyenne au-dessus d’à peu près 1,2°C dans l’ère pré-industrielle.
“Si cela se confirmait, le 21e siècle compterait 16 des 17 années les plus chaudes constatées depuis le début des relevés” à la fin du 19e siècle, d’après l’OMM.

“Tout semble indiquer que 2016 sera l’année la plus chaude” avec une température moyenne “supérieure au record établi en 2015”, indique l’organisation dans un communiqué diffusé en marge de la conférence de l’ONU sur le climat (COP22).

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, d’autres signes inquiétants ont été enregistrés. Il y a par exemple la forte concentration des principaux gaz à effet de serre dans l’atmosphère, à des niveaux jamais atteints ; on peut aussi évoquer la superficie de la banquise arctique, qui a été réduite et la fonte “très marquée” des glaces du Groenland…

Cette année, l’étendue de la banquise arctique a été la 2e la plus réduite jamais enregistrée (4,14 millions de km2 en septembre), après celle de 2012.

“Dans certaines régions arctiques de la Fédération de Russie, la température était supérieure de 6 à 7°C à la normale”, a indiqué Petteri Taalas, secrétaire général de l’OMM.

“Et dans de nombreuses régions arctiques et subarctiques de la Russie, de l’Alaska et du nord-ouest du Canada, la température a dépassé la normale d’au moins 3°C, confie-t-il, en précisant que “jusqu’ici, les records de chaleur s’exprimaient en fractions de degré”.

La seule grande région continentale où la température était en-dessous de la normale se trouve dans la zone subtropicale de l’Amérique du Sud (nord et centre de l’Argentine, un morceau du Paraguay et de la Bolivie).

La montée des températures océaniques a provoqué un puissant phénomène de blanchissement des coraux : dans certains zones de la Grande barrière en Australie, “jusqu’à 50% des coraux sont morts”.

Sur terre, des records de chaleur absolus ont été établis dans plusieurs régions : 42,7°C à Pretoria, 38,9°C à Johannesbourg, 44,6°C en Thaïlande, 51°C en Inde.

Enfin sachez que l’OMM sortira début 2017 une version finale de son travail sur l’Etat du climat en 2016.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

La FAO organise en partenariat avec le Centre de Compétences pour les Changements Climatiques (4CMaroc), un atelier d’échange régional sur l’accès au Fonds Vert...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le Comité exécutif de l'Union arabe de football (UAFA), a tenu mercredi à Ryadh (Arabie saoudite), une réunion sous la présidence de l'algérien Mohamed...