Tags Posts tagged with "coûts"

coûts

par -

Chaque année, les produits contrefaits ou piratés coûteraient près de 60 milliards d’euros à treize secteurs clés de l’Union Européenne (vêtements, musique, spiritueux, médicaments…), soit 7,5 % de leurs ventes” , selon le rapport de l’Office européen pour la propriété intellectuelle (EUIPO).
En France, la présence de contrefaçons fait perdre à treize secteurs 5,8 % de leurs ventes directes chaque année, soit 6,8 milliards d’euros ou 102 euros par Français et par an.
C’est l’économie italienne qui est globalement la plus impactée avec un manque à gagner estimé à 8,6 milliards d’euros chaque année, devant l’Allemagne (8,3 milliards) et la France (6,8 milliards). Les pays dans lesquels la contrefaçon est la plus répandue sont la Roumanie (22,5 % des ventes dans les 13 secteurs concernés par l’étude), suivi par la Bulgarie (19,8 %) et Chypre (15,1 %) contre 5,8 % en France, selon les Echos.fr.

par -

Depuis 2011, les hausses des couts des produits agricoles ont atteint entre 20 et 140%, a affirmé Karim Daoud, président du syndicat des agriculteurs de Tunisie (SYNAGRI).
Intervenant, jeudi 03 mai 2018, lors d’une conférence de presse tenue à Tunis, le responsable syndical a évoqué les difficultés auxquelles est affronté le secteur agricole à la lumière de la stabilité des prix du produit et la hausse vertigineuse des couts.
Evoquant l’exemple de la filière laitière, Daoud a rappelé que le cout de production d’un litre de lait est estimé à 950 millimes, alors que l’agriculteur le vend à 766 millimes, soit une perte de 200 millimes.
Il a, par ailleurs, rappelé que l’agriculteur n’est plus en mesure d’élever des vaches, vendues aujourd’hui à travers des circuits illégaux et en absence totale de marges bénéficiaires.
L’absence de révision du prix de référence à la production ne manquera pas d’augmenter davantage le cout, a indiqué le responsable, ajoutant que cette situation causera une pénurie de plusieurs produits alimentaires, notamment les produits laitiers, les céréales, les tomates, les viandes rouges et blanches.
Il a, par ailleurs, évoqué les impacts du manque de précipitations sur la saison des grandes cultures, affirmant que les pertes oscillent entre 20% dans le gouvernorat de Béja et 90% à Zaghouan.
Les céréaliers ont enregistré des pertes estimées à 500 millions de dinars à cause notamment de la hausse de 12% du cout de production expliquée par l’augmentation des prix des semences, des pesticides des hydrocarbures et la mécanisation.
Daoud a, dans ce cadre, appelé le gouvernement à mettre en place des politiques agricoles basées sur le cout réel de production.

par -

Selon l’estimation de Munich, les catastrophes naturelles ont provoqué 175 milliards de dollars de dégâts en 2016. Il s’agit du montant le plus élevé depuis 2012, rapporte « Zonebourse ».

Seules 30% de ces pertes, soit 50 milliards de dollars, étaient assurés. Les catastrophes naturelles ont cependant été moins meurtrières puisqu’elles ont entraîné 8 700 décès contre 25 400 en 2015, a indiqué la même source.

FOCUS 🔍

Comme à l’accoutumée, la BIAT- Banque Internationale Arabe de Tunisie – lance sa campagne estivale à destination des Tunisiens Résidents à l’Etranger « TRE...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Nigeria Air, c’est le nom de la compagnie aérienne nationale que le pays le plus peuplé d’Afrique va lancer d’ici la fin de l’année....

Reseaux Sociaux

SPORT

"On essaie de trouver un accord, Nice, Balotelli et nous", a déclaré le directeur sportif de l'Olympique de Marseille, Andoni Zubizarreta, au sujet de l'éventuelle arrivée...