Tags Posts tagged with "création d’entreprise"

création d’entreprise

par -

L’Association des jeunes experts comptables de Tunisie (AJECT) et l’Association tunisienne des jeunes avocats (ATJA) ont plaidé pour une révision radicale et rapide du système de l’Interlocuteur unique de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII) lancé le 1er mars 2018.
Les deux associations ont exprimé, dans un communiqué conjoint publié jeudi, leur inquiétude quant à la marche et à la qualité des services de ce système, fustigeant la grande lenteur caractérisant les opérations de création des sociétés et des entreprises économiques, la complexité des procédures et l’inefficacité des services fournis.
L’AJECT et l’ATJA ont précisé que “plusieurs experts et avocats ont appelé, avant et après l’adoption de la Loi de l’Investissement, à la révision de ce système, et ce, en multipliant le nombre des agents et en simplifiant les mesures, ainsi qu’en rendant possible la création des sociétés, sans recourir à l’Interlocuteur unique“.
Mais nous avons été surpris par la décision de l’APII, de limiter la réception des dossiers, à la séance matinale, sous prétexte d’améliorer l’efficacité. Une décision que nous considérons injustifiable“, ont encore noté les deux associations.
Et de réitérer que “cette nouvelle mesure est de nature à compliquer davantage la création d’entreprises, ce qui se répercutera, négativement, sur la notation de la Tunisie en matière de climat d’affaires, auprès des agences internationales“.

DiafrikInvest lance un nouvel appel à projets, ouvert jusqu’au 31 décembre 2017, à l’intention des entrepreneurs de la diaspora marocaine, tunisienne et sénégalaise. A l’issue de la sélection, 50 entrepreneurs seront accompagnés dans leur parcours de création d’entreprise, de l’Europe vers le Maroc, le Sénégal ou la Tunisie.

Positionné comme un accélérateur, DiafrikInvest entend renforcer le potentiel de la diaspora et soutenir ses projets de création d’entreprise. Adressé à la diaspora qui entreprend, innove, ose et crée, l’appel à projets DiafrikInvest sélectionnera 50 entrepreneurs d’ici le 31 décembre 2017. A la clé, un parcours sur mesure et adapté aux besoins de chaque projet, encadré par des experts de l’accompagnement connectés aux réalités du terrain et aux spécificités des entrepreneurs de la diaspora. Les projets retenus seront suivis à chaque étape de leur parcours, de l’Europe jusqu’à la création au Sud.

A la clé, des services personnalisés : coaching, networking, participation à des événements d’affaires, mise en relation avec des financeurs. Les projets jouiront également d’une visibilité nationale et internationale. Enfin, les 20 meilleurs d’entre eux pourront bénéficier de services complémentaires tels que des conseils pour « pitcher » leur projet, le tournage d’une vidéo de promotion, ainsi qu’une participation garantie à deux Investment Academies.

Ce projet, financé par l’Union européenne et coordonné par ANIMA Investment Network en partenariat avec ACIM (France) la CONECT (Tunisie), Start-up Maroc (Maroc) et le CJD (Sénégal), a pour ambition d’accélérer et d’accompagner la mobilisation des hauts talents, des entrepreneurs et des investisseurs de la diaspora pour dynamiser les relations d’affaires entre l’Europe, le Maroc, le Sénégal et la Tunisie.

par -

Le nombre de créations d’entreprises en France est reparti à la hausse en novembre après un recul le mois précédent, progressant de 4,4% pour s’établir à 48.755, selon les données publiées mardi par l’Insee et rapportées par Reuters.

L’institut a dans le même temps revu en hausse de 0,2 point l’évolution du nombre total de créations d’entreprises en octobre, à -1,8%, en raison d’une révision des données brutes et d’une actualisation des coefficients auxquels il recourt pour effectuer la correction des variations saisonnières et des jours ouvrables.

En excluant les micro-entrepreneurs (ex-auto-entrepreneurs), les créations d’entreprises affichent également une progression de 4,4% en novembre à 29.244.

Sur les trois mois à fin novembre, en données brutes, le nombre cumulé de créations d’entreprises est en nette progression par rapport à la même période un an plus tôt (+4,7%), en raison d’une forte augmentation des créations d’entreprises classiques, avec une hausse de 10,3% pour les entreprises individuelles hors micro entrepreneurs et de 6,1% pour les sociétés.

Sur la période, la hausse du nombre d’immatriculations de micro entrepreneurs a en revanche été limitée à 0,7%. D’après la même source, le transport et le soutien aux entreprises restent les secteurs qui contribuent le plus à la progression générale.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Le compte satellite du tourisme en 2017 publié par le Haut Commissariat au Plan (HCP) et rapporté par Telquel.ma, fait « ressortir une nette amélioration...

Reseaux Sociaux

SPORT

La joueuse de tennis tunisienne Ons Jabeur (101e mondiale) a poursuivi son aventure réussie au tournoi "Kremlin cup" de Moscou, doté de 767.000 dollars,...