Tags Posts tagged with "création, emplois"

création, emplois

par -

La chancelière allemande, Angela Merkel, maintient le cap de sa politique d’intégration des migrants, en dépit de la montée des contestations, notamment du côte de l’extrême droite. Elle a pu convaincre la coalition gouvernementale de valider hier jeudi 14 avril une batterie de mesures pour donner des perspectives d’insertion aux réfugiés, des droits mais également des devoirs, lit-on dans Le Figaro.

Parmi les nouvelles décisions en direction des demandeurs d’asile il y a la création de 100.000 emplois d’utilité publique. Mais le texte précise que les migrants venant de pays considérés comme sûrs, tels que les pays des Balkans, n’y ont pas droit.

Il a fallu sept heures de négociations pour trouver cet accord, qui sera inscrit noir sur blanc dans la loi. Angela Merkel, visiblement satisfaite d’avoir forcé la main à sa coalition, voit dans ce dispositif «une offre pour chacun, mais aussi des devoirs pour tous ceux qui arrivent». Le social-démocrate Sigmar Gabriel, vice-chancelier et ministre de l’Economie, en a rajouté une louche : «Nous voulons des gens intégrés, fiers ; pas des personnes assimilées de force».

Il est également question de faciliter l’intégration des réfugiés en Allemagne en supprimant pendant trois ans la priorité accordée aux Allemands et aux Européens (UE) pour un emploi.

Certes cette nouvelle loi est une goutte d’eau dans l’océan du million de réfugiés que l’Allemagne a accueillis en 2015, mais enfin c’est un bon début. On n’a pas vu ce volontarisme dans les autres pays européens. Cela se saurait si les autres membres de l’Union européenne se démenaient autant que l’Allemagne pour intégrer les réfugiés…

Les réfugiés devront aussi faire des efforts

Toutefois ces nouveaux droits ne vont pas de soi, ils sont assortis d’un certain nombre d’obligations pour que le dispositif n’explose pas. Par exemple les réfugiés en formation auront droit à un titre de séjour le temps que dure leur apprentissage, de manière à leur laisser du temps pour dénicher un boulot, mais «Celui qui interrompra sa formation se verra retirer son titre de séjour et, par là-même, le droit de rester en Allemagne», a averti la chancelière.

Les demandeurs d’asile seront placés dans des résidences ventilées sur tout le territoire pour éviter la formation de ghettos, mais ceux qui tenteront de sortir de ce cadre en voulant se loger autrement seront sanctionnés. Le texte dit également que ceux qui rechigneront à poser des actes pour s’intégrer dans la société, comme le refus d’apprendre l’allemand, n’auront pas droit à un permis de séjour longue durée. «L’acquisition de la langue est aussi nécessaire pour un séjour provisoire» en Allemagne, dit le document.

par -
Dans une étude publiée

Dans une étude publiée, samedi, par l’INS (Institut National de la Statistique), ce dernier conclut que 92% des entreprises tunisiennes seront unipersonnelles d’ici 2025 et que 86% de toutes les sociétés tunisiennes étaient unipersonnelles, en 2010. Considéré comme document de référence, l’étude réalisée par l’INS et la Banque mondiale a, par ailleurs, appelé à engager des réformes urgentes pour réanimer l’employabilité en Tunisie et catalyser la croissance de ses entreprises.

Par contre, le total des entreprises à 100 employés ou plus ne dépasse pas 0,5% mais représentaient 37% de tous les emplois, soit plus que toutes les entreprises unipersonnelles regroupées.

L’INS et la Banque Mondiale ont également révélé que “ces grandes entreprises sont disproportionnellement orientées vers l’extérieur et sont beaucoup plus susceptibles d’exporter et d’importer, d’être sous contrôle étranger et d’être dans le régime offshore”.

Ce régime, selon la même étude, demeure une importante source de revenus et un fort potentiel de création d’emplois favorisant 32% des emplois salariés de toute l’année 2010.

Après avoir examiné la performance des entreprises tunisiennes au titre de la création d’emplois et de la capacité productive, l’étude a prouvé la stagnation structurelle du secteur privé tunisien, ce qui a engendré une fragilité de la production et une défaillance de la compétitivité.

“Ce manque d’opportunités ne se manifeste pas uniquement dans la création décevante d’emplois mais également dans leur qualité” d’autant plus que “la production est concentrée sur des activités peu productives et à petite échelle”, toujours selon l’étude de l’INS et la Banque mondiale.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

La FAO organise en partenariat avec le Centre de Compétences pour les Changements Climatiques (4CMaroc), un atelier d’échange régional sur l’accès au Fonds Vert...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le Comité exécutif de l'Union arabe de football (UAFA), a tenu mercredi à Ryadh (Arabie saoudite), une réunion sous la présidence de l'algérien Mohamed...