Tags Posts tagged with "croissance inclusive"

croissance inclusive

par -

La Banque centrale de Tunisie (BCT) annonce, jeudi, que le Fonds monétaire international (FMI) a lancé dans le cadre de la conférence internationale sur la promotion de la croissance, de l’emploi et de l’inclusion dans le monde arabe (Marrakech 29, et 30 janvier 2018) une plateforme virtuelle ouverte qui permettra l’échange et la discussion de plusieurs sujets liés à la croissance inclusive dans le monde arabe sur la mise en œuvre.
Des hauts responsables, des dirigeants d’entreprise et des représentants du monde universitaire, des jeunes, des médias et des représentants de la société civile du monde arabe et d’autres régions pour procéder à un échange d’expériences, d’enseignements et d’idées sur les moyens qui permettront de créer des millions d’emplois grâce à la mise en valeur de nouveaux foyers et secteurs de croissance.

Les réflexions porteront notamment sur les moyens de multiplier les débouchés en faveur des femmes et des jeunes en mettant en valeur l’innovation et l’esprit d’entreprise; la promotion de la transparence et de la technologie pour exploiter le potentiel de la région; et la définition de politiques propices à une croissance plus forte et plus inclusive.
Trois jeunes de la région arabe participeront à un concours portant sur l’innovation. Ils seront choisis dans la cadre de la compagne Jeunes du monde arabe compagne du FMI pour l’innovation en coopération avec le FADES et qui cible les jeunes entre 18 et 35 ans.
Le concept consiste à présenter une vidéo réalisée sur Smartphone n’excédant pas 2 minutes expliquant le travail novateur dans leurs sociétés.
Pour en savoir plus sur ce concours et postuler les participants peuvent consulter le site du FMI. Le dernier délai de déposition des vidéos est fixé le 30 novembre 2017 et les noms des lauréats seront annoncés le 22 décembre 2017.

par -

Les réformes institutionnelles pour la mise en œuvre des politiques et programmes, l’amélioration de l’environnement des affaires, la réforme du système éducatif et le développement rural sont les quatre priorités pour la Tunisie afin d’assurer une croissance inclusive, a affirmé Hafez Ghanem vice-président de la Banque mondiale (BM)pour la région du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord (MENA).
Présentant les résultats d’une étude sur “le développement inclusif dans les pays du printemps arabe, 5 ans après la révolution”, à l’occasion d’un séminaire tenu, mercredi, à Tunis, sur le «développement régional inclusif et durable en Tunisie :nouvelle vision pour la région du Sud”, Ghanem a appelé au renforcement des capacités de mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation des programmes.
L’étude co-réalisée par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et l’institution Brookings, un think tank américain spécialisé dans la recherche et la formation dans le domaine des sciences sociales appelle, a poursuivi le responsable, à la réforme des institutions économiques.
Il a mis l’accent, à ce propos, sur l’importance de la création de PME qui se limitent en Tunisie à des micro entreprises familiales, en leur facilitant l’accès au financement, qui est la contrainte majeure pour plus de 60% des jeunes entrepreneurs.
L’étude recommande également, d’après Ghanem, une réforme fiscale, une simplification des licences officielles, une suppression des restrictions au commerce international et une lutte contre la corruption.
En matière d’éducation, l’étude propose un système éducatif favorisant une plus grande inclusion, une meilleure qualité des programme scolaires et méthodes d’enseignement ainsi qu’une responsabilisation des écoles et enseignants en matière des résultats d’apprentissages.
En ce qui concerne le secteur agricole qui ne contribue qu’à hauteur de 9% dans le PIB, l’étude recommande d’améliorer l’accès aux terres, la mise en place de programmes spéciaux au profit des femmes et des jeunes
agriculteurs. Il s’agit également de faciliter l’accès au financement agricole et aux ressources d’investissements, dans l’objectif d’assurer une agriculture inclusive et un développement rural.
Appuyant les propos de Ghanem, Shinichi Yamanaka, directeur général du Moyen Orient au siège de la JICA, a appelé les organisations donatrices à se focaliser sur ces quatre domaines présentés par cette étude, dans leurs stratégies et programmes de financement pour contribuer à assurer une croissance inclusive dans la région MENA. IL a exprimé la disposition de la JICA à assister la Tunisie dans ces domaines à travers un plan directeur pour fixer les projets d’investissement, précisant que la JICA n’a pas encore consacré de budget, en attendant l’identification et la présentation des projets.

TAP

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT

L'attaquant anglais Wayne Rooney a connu des débuts euphoriques dans le Championnat nord-américain de foot (MLS) en réussissant deux passes décisives pour contribuer à...