Tags Posts tagged with "degage"

degage

par -

Nous apprenons à l’instant qu’un grand attroupement se forme depuis ce matin devant le ministère du Transport. Formé en grande partie par des employés de la CTN (Compagnie Tunisienne de navigation), ainsi que d’employés de la Transtu (Transport de Tunis) visibles aux bus qui déversent les employés devant le ministère de Radhouane Ayari, tous criaient à tue-tête «Dégage» en direction du ministre, mais aussi du PDG de la CTN dont la compagnie a dernièrement connu une collision entre l’un de ses rouliers et un porte-conteneurs au large de la Corse française. Le 3 septembre de l’exercice en cours aussi, la CTN avait défrayé la chronique par la grève de ses cadres et agents, alors que les Tunisiens résidents à l’étranger étaient en pleine campagne de retour en France et en Europe.

par -

Sous le titre «La pénurie de médicaments déclenche une campagne contre le «ministre de la mort», le site du journal «Middle East Monitor» a fait part de la mésaventure arrivée à l’actuel ministre tunisien de la Santé, appelé «ministre de la mort» alors qu’il était au Festival de Carthage et où il avait subi le courroux de spectateurs échaudés par la pénurie de médicaments que vit actuellement la Tunisie. «Récemment, le public du Théâtre de Carthage à Tunis a forcé le ministre à partir, quand il assistait au concert de l’artiste libanais Marcel Khalifa avec sa famille. Ils ont levé des bannières où était écrit le «Dégage! » (C’est le même terme utilisé par les Tunisiens lors de la révolution de janvier 2011 pour expulser l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali)», écrit le site en question. Et la même source de raconter que «pendant le concert, le public a brandi des banderoles sur lesquelles on pouvait lire «Libérez les médicaments», «Un ministre raté» et «dégage». Cette manifestation a été organisée à l’occasion de la crise des médicaments et la disparition d’un certain nombre de médicaments de diverses pharmacies du pays et de la pharmacie centrale. Selon les médias locaux, le public a qualifié Imed Hammami de «ministre de la mort». Les militants ont appelé le ministre à démissionner et à laisser son bureau à quelqu’un de plus compétent et soucieux de la santé des Tunisiens. Ils l’ont décrit comme “le pire ministre que le ministère ait jamais eu”». C’est ce que rapporte MEMO dans son édition électronique du 2 août 2018.

par -
Un nombre de syndicalistes sécuritaires devront comparaitre mercredi

Un nombre de syndicalistes sécuritaires devront comparaitre mercredi, 19 février 2014 devant la justice militaire dans la cadre des investigations sur les évènements de la Caserne de l’Aouina.

A noter que ces syndicalistes sécuritaires ont scandé “Dégage” le 18 octobre 2013 devant les trois présidents qui s’étaient déplacés aux funérailles des deux agents de la garde nationale lors des affrontements avec des terroristes à Gbollat .

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

Le chef d’entreprise et responsable syndical Rafaa Ennaifer est , à bon droit, vert de rage, à la vue d’articles vestimentaires tunisiens, vendus dans...

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Nous apprenons que le président égyptien, Abdelfattah Al Sissi et le maréchal Khalifa Haftar n’assisteront pas à la réunion plénière de la rencontre internationale...

Reseaux Sociaux

SPORT