Tags Posts tagged with "demandeurs d’emplois"

demandeurs d’emplois

par -

Une vingtaine de diplômés d’université issus de plusieurs gouvernorats ont bénéficié de recrutement direct, à l’occasion de la tenue, lundi, à Kairouan, du Salon de l’emploi auquel ont participé des entreprises implantées dans la région.
Cinq forums de l’emploi des diplômés dans les gouvernorats de Tunis, Jendouba, Monastir, Sfax et Tozeur, outre Kairouan, ont eu lieu dans ce cadre, en présence de 100 à 150 demandeurs d’emploi et entre 10 à 20 entreprises dans divers domaines. Les gouvernorats de Sfax et de Tozeur ont bénéficié de la majorité des recrutements.

par -

Le gouverneur de Zaghouan a présidé, vendredi 17 mars 2017, une séance de travail consacrée à l’examen des moyens de créer des emplois et sources de revenus pour les jeunes en chômage, en présence des industriels et des députés de la région, rapporte la Tap.
Les participants, à cette réunion, se sont engagés à fournir, d’ici fin avril prochain, des contrats de travail au profit de 120 jeunes sans-emploi à Bir Mcherga, dont 20 postes d’emploi seront disponibles à partir de la semaine prochaine. Il a été également convenu d’intervenir pour traiter des cas sociaux, dont le jeune homme en chômage qui s’est tailladé les veines du poignet.
La délégation de Bir Mcherga a enregistré récemment plusieurs mouvements de protestation, sit-ins et actes de violence pour réclamer l’emploi et le droit au développement.
Les protestataires revendiquaient l’intégration des jeunes de la région en chômage dans la société tunisienne “Ciments de Jebel Oust”, spécialisée dans la fabrication, la distribution et la commercialisation de ciment et chaux.

par -

L’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant (ANETI) a lancé ce jeudi 13 octobre une application mobile, « DJT » et un site web, dédiés aux techniques de recherche d’emploi.

Le lancement a eu lieu lors d’une journée organisée à Gammarth, en présence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle et du représentant du Bureau International du Travail ( BIT), Michel Grégoire ainsi que le premier responsable de l’ANETI, Mustapha Waddar et d’autres représentants de plusieurs établissements.

Cette application s’inscrit dans le cadre du projet “PEJTUN” visant un changement visible dans le contexte du marché de l’emploi en Tunisie, notamment chez les jeunes, en proposant plus d’opportunités de travail décent, une amélioration de l’employabilité et un renforcement des services de l’emploi en adoptant une stratégie nationale.

Ce projet, rappelle-t-on, a été mis en place en 2014 par l’OIT avec l’appui financier de la Coopération danoise au développement (DANIDA) et s’est doté d’un modèle de gouvernance tripartite via l’installation d’un comité national de pilotage.

Une réponse à l’épineux problème du chômage

A cette occasion, le ministre a mis l’accent sur cette action qui s’inscrit dans une progression dynamique visant la numérisation de l’emploi à travers la création d’un point de référence pour les demandeurs d’emploi tout au long de leur parcours.

« C’est une réponse à l’épineux problème du chômage », a assuré le ministre, affirmant qu’il s’agit d’une solution adéquate à la faible adéquation entre la formation universitaire et les réels besoins du marché.

C’est important dans la mesure où il y a pas moins de 145 milles postes d’emploi disponibles sur tout le territoire tunisien et qui ne trouvent visiblement pas de candidats qualifiés, a encore relevé le ministre, faisant savoir que cette technologique innovante permettra au demandeur d’emploi de perfectionner ses techniques de recherche via des exercices qui lui permettant de faire le point sur ses compétences, d’optimiser la réussite de l’entretien d’embauche et de développer son réseau social tout en dressant le profil professionnel.

Pour un meilleur encadrement à distance…

Pour l’OIT, l’entrée de la Tunisie dans l’ère du numérique via entre autres la modernisation des services de l’ANETI représente un atout stratégique et une réponse potentiellement efficace à l’ampleur de la crise du chômage, dont le taux actuel a atteint 15.6% au deuxième semestre de l’année en cours. Le chômage des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur est estimé à 19.4% pour les hommes et 40.4% pour les femmes.

C’est pour cette raison que la création d’emplois de qualité requiert des interventions cohérentes complémentaires à travers une série de politiques macroéconomiques et d’investissement, mais aussi une coopération solide entre l’OIT et le gouvernement tunisien dans le domaine du numérique innovant de manière à contribuer à la réussite de l’accompagnement à distance des jeunes demandeurs d’emploi.

Dans cette optique, l’organisation, par la voix de son directeur pour la région du Maghreb, Mohamed Ali Deyahi, a retiré son engagement à soutenir la Tunisie au niveau de l’amélioration de ces politiques de promotion de l’emploi des jeunes, particulièrement dans les 14 gouvernorats prioritaires, à travers la conception de nouveaux outils numériques d’accompagnement professionnel des jeunes demandeurs d’emploi.

” Les deux nouvelles applications émanant de notre coopération répondent à la volonté de l’ANETI de créer des outils novateurs adaptés aux particularités du marché de l’emploi et aux aspirations de la société civile”, a précisé le responsable, faisant savoir qu’il n’existe pas de solutions miracles qui répondent à toutes les situations, mais beaucoup reste à faire pour minimiser les obstacles rencontrés.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Appelé «bulldozer de la finance» par notre confrère Business News, à 48 ans et des dizaines d’entreprises introduites sur la cote de la bourse...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT

Programme de la 5e journée de l'Europa League de football qui sera disputée le jeudi 23 novembre (en heures GMT): Groupe F (18h00) Lokomotiv Moscou (RUS) -...