Tags Posts tagged with "déménagement"

déménagement

par -

Le moins qu’on puisse dire est que les “amis” des Etats-Unis ne se bousculent pas pour installer leurs ambassades à Jérusalem après la décision très controversée du président américain, Donald Trump, de la reconnaitre comme la capitale d’Israël. A ce jour, le Guatemala est la seule nation à avoir annoncé le déménagement de son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem, rapporte l’agence Reuters. Le président guatémaltèque, Jimmy Morales, l’a fait savoir hier dimanche 24 décembre 2017, dans la droite ligne de son vote en faveur de la décision de Trump lors de l’Assemblée générale des Nations unies.

Morales a posté sur son compte Facebook qu’il a auparavant conversé avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu. “Je félicite mon ami (Morales) pour sa décision audacieuse de transférer l’ambassade de son pays en Israël à Jérusalem“, s’est réjoui sur Twitter le président du Parlement israélien, Yuli Edelstein. Il a ajouté  “Votre décision prouve que votre pays et vous-mêmes êtes de vrais amis d’Israël“.
Même son de cloche chez la ministre israélienne de la Justice, Ayelet Shaked, qui salue une “décision courageuse” et parie sur le fait que d’autres Etats vont marcher sur les traces des Etats-Unis et du Guatemala.

A rappeler que jeudi 21 décembre 2017 à l’ONU, 128 pays ont voté en faveur de la résolution condamnant la décision de Trump et demandant formellement sa révision.
Neuf nations ont voté contre ce texte et 35 autres se sont abstenues. Vingt et une autres n’ont pas pris part au vote. A noter que parmi les pays qui se sont opposés à la résolution figuraient le Guatemala et le Honduras.
Trump avait tout fait pour faire capoter le vote en menaçant de geler le soutien financier des Etats-Unis aux pays qui se dresseraient contre lui. Cela n’a pas empêché des pays que les USA aident copieusement (l’Égypte, le Kenya, le Nigeria, la Tanzanie, l’Éthiopie…) de voter en faveur de la résolution…

par -
Au cours des quatre premiers mois de l’année 2014

Suite aux informations relayées par certains médias portant sur le déménagement imminent de l’aéroport de Tunis Carthage vers un autre lieu, le PDG de l’OACA, Khaled Chelly, n’a pas écarté cette  possibilité. Il a confirmé l’intention des autorités d’accroître la capacité de réception de ce dernier de 5 à 10 millions de passagers.

Il a annoncé dans une interview accordée ce vendredi 23 septembre 2016 à Express fm que des études ont été lancées depuis une quinzaine d’année, en précisant que le choix de l’endroit pour implanter un nouvel aéroport s’est limité à quatre propositions, à savoir Slimane, Utique, Borj Amri et Bou Hanach.

Chelly a estimé que la proposition de Bou Hanach, qui se trouve à 25KM de la capitale, est la plus appropriée pour répondre aux objectifs fixés. Il a précisé qu’aucune décision n’a été prise à ce sujet.

Il a, par ailleurs, déclaré que l’extension de l’aéroport de Tunis Carthage est encore à l’étude, en rappelant que la superficie générale de lieu est de 830 hectares. Il a signalé que le coût de son extension pourrait atteindre les 600 millions de dinars.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

À la faveur d’un relâchement des tensions dans la Corne de l’Afrique, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi à l’unanimité...

Reseaux Sociaux