Tags Posts tagged with "dénonciateurs"

dénonciateurs

par -

Lors de son audition, ce vendredi 18 mai 2018, par la commission de la législation relevant de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), le ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem, a proposé, dans le cadre de l’amendement de la loi de lutte contre le terrorisme, de récompenser – financièrement – les dénonciateurs de délits ou crimes terroristes.

Le ministère de l’Intérieur a dans le même contexte ajouté qu’il ne s’engage pas seulement à donner une récompense mais aussi une indemnité et une protection, et ce compte tenu du poids de l’acte et des menaces qu’il peut présenter pour les dénonciateurs.

par -

Face à la crainte des Tunisiens de poursuites judiciaires si jamais ils dénoncent des faits de corruption, l’organisation I Watch a annoncé qu’elle s’adressera prochainement à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) pour présenter un nouveau projet de loi.
Par la voix de son directeur exécutif, Mouhab Garoui, I Watch a précisé qu’il s’agit d’ un projet de loi relatif la protection des dénonciateurs et des témoins dans les affaires de corruption.

La présentation de ce nouveau projet de loi fait partie d’un travail élaboré par l’organisation ciblant trois projets de loi : Le premier relatif à la protection des dénonciateurs et des témoins dans les affaires de corruption, le second à la déclaration des patrimoines et enfin le troisième a trait à la richesse illégale.

I Watch a évalué les projets de loi présentés par le gouvernement et l’Instance nationale de lutte contre la corruption, et a émis des réserves par rapport à certains articles, a déclaré Mouhab Garoui dans une interview exclusive accordée ce vendredi 10 juin 2016 à Africanmanager.
« On a comparé le travail du gouvernement aux suggestions de l’Organisation et par la suite, on a essayé d’améliorer le contenu de ces projets à travers de nouvelles recommandations », a-t-il dit.

Il est à rappeler que l’effort de l’organisation intervient à un moment opportun où 59% des Tunisiens craignent des poursuites judiciaires si jamais ils dénoncent la corruption, d’après un rapport de l’organisation Transparency International à Tunis. Toujours selon la même source, 64% des Tunisiens considèrent que la corruption a augmenté dans le pays en comparaison avec 2015 .

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Selon des sources bien informées citées par le site TelQuel Arabi , le gouvernement marocain a décidé de taxer les entreprises qui réalisent des...

Reseaux Sociaux

SPORT