Tags Posts tagged with "dépollution"

dépollution

par -

Sfax : Taparura 2, décidément, ne passionne pas lSeuls deux investisseurs ont répondu à l’appel d’offres pour la réalisation de la deuxième phase du projet Taparura : une société tunisienne et un groupe chinois, fait savoir, lundi, à l’agence TAP, Lotfi Abdessalem, nouveau PDG de la société d’études et d’aménagement des côtes nord de la ville de Sfax (SEACNVS).
Le projet consiste en l’aménagement d’un pôle urbain et touristique, après la réalisation de la première phase à travers la dépollution de la zone maritime.
Sur les 48 investisseurs qui ont retiré le cahier des charges de l’appel d’offres, très peu disposent de capacités financières et humaines leur permettant de réaliser le projet, ce qui explique le faible nombre de réponses, souligne-t-il. Le coût du terrain fixé par le secrétariat d’Etat (actuellement ministère) des domaines de l’Etat à un million 161 mille dinars peut être modifié par le candidat, précise le PDG.
Cet appel d’offres est le deuxième lancé par la SEACNVS, le 2 juin 2017, après l’échec du premier. Le résultat de l’examen des offres sera annoncé début novembre.es investisseurs…

par -

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Néjib Derouiche, a déclaré que 100 millions de dinars (MD) seront injectés dans la dépollution et l’aménagement du bassin versant de l’Oued Méliane. Ce financement entre dans le cadre d’un dispositif de réaménagement de grande envergure programmé sur 5 ans.

Derouiche a tenu ces propos hier lundi 7 mars 2016 lors d’une journée d’information sur l’étude du pacte de sauvegarde environnementale et de développement durable du bassin versant de l’Oued Méliane. Il a précisé qu’à peu près 25 MD seront affectés à la réalisation de la première phase du programme, qui sera lancée en juillet 2016.

Le projet prévoit le branchement des zones industrielles de Djebel El Oust 1 et 2 et la zone industrielle de Ben Arous à des réseaux flambant neufs d’assainissement. Au menu également la réfection de 11 stations d’assainissement reliées aux zones industrielles qui vident leurs substances usagées dans le bassin de l’Oued Méliane.

Il est aussi question d’installer des réseaux et des stations d’assainissement dans 3 localités : Khélidia, Bir Mcherga et Djebel El Oust.
Le ministre a fait savoir que les études de faisabilité, auxquelles ont pris part les autorités locales et régionales et les membres de la société civile, ont été bouclées.

Présent à la rencontre, le PDG de l’Office national de l’assainissement (ONAS), Habib Omran, a souligné la nécessité de généraliser ce type de projet aux autres bassins d’eau. Le but à terme c’est de tarir les sources de pollution industrielle à travers un système élaboré de gestion des eaux industrielles, le raccordement au réseau public d’assainissement et l’installation d’une station industrielle qui aura pour vocation le traitement des eaux industrielles.

Pour rappel, le Pacte de protection de l’environnement et de développement durable du bassin d’eau de l’oued Méliane a été ratifié le 15 décembre 2015. L’objectif du programme est d’identifier les diverses sources de pollution, les solutions urgentes et l’apport des acteurs du secteur pour hausser la qualité de l’environnement dans cet espace…

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Les navires qui avaient été arraisonnés pour pêche illégale dans les eaux ouest-africaines ont repris leurs activités comme si de rien n’était. Tel est...

Reseaux Sociaux

SPORT

Luigi Del Neri a été démis mardi de ses fonctions d'entraîneur de l'Udinese, a annoncé le club actuellement 14e du championnat d'Italie de football. Agé...