Tags Posts tagged with "dépollution"

dépollution

par -

Le projet intégré pour la dépollution du lac de Bizerte qui a besoin d’un financement de 80 millions d’euros (plus de 240 millions de dinars)sera fin prêt à l’horizon 2023, selon des données officielles publiées mardi.
Ce projet, qui porte sur la dépollution industrielle de la société El Fouledh, la société tunisienne des industries de raffinage et la société ciment de Bizerte et l’extension et l’aménagement des réseaux d’assainissement, devrait mobiliser tous les établissements publics pour sa réalisation dans les délais impartis, selon le ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Riadh Mouakher qui a présidé mardi la réunion du pilotage de ce projet .
Le projet intégré pour la dépollution du lac de Bizerte lancé en 2016 s’inscrit dans le cadre de l’initiative de l’horizon 2020 qui a été lancée en 2005, à l’occasion de la célébration du 10ème anniversaire du processus de Barcelone.
Le deuxième volet du programme vise à fournir l’appui institutionnel au profit de l’Agence Nationale de la Protection de l’Environnement à travers le financement des projets environnementaux pilotes et des études sur l’adaptation aux changements climatiques.
La réunion du comité du pilotage du projet s’est déroulée en présence des représentants du gouvernement locaux et des institutions financières étrangères, à savoir la Banque Européenne pour l’Investissement (BEI) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).

par -

L’Agence Nationale de Protection de l’Environnement (ANPE) a entamé, jeudi, l’élimination de la pollution pétrolière identifiée, le 12 février, sur la côte sud de Sfax.
Dans son communiqué publié vendredi, l’ANPE indique que les travaux se poursuivront au niveau de la côte de Nakhla, de la conduite d’assainissement des eaux usées et des stations d’épuration.
“Cette situation représente une priorité absolue et bénéficie d’un suivi rapproché jusqu’au nettoyage de tout le site pollué”, ajoute le même communiqué.
Toutes les directions régionales y afférentes ont été mobilisées pour veiller au bon déroulement des travaux, selon la même source.

par -

Sfax : Taparura 2, décidément, ne passionne pas lSeuls deux investisseurs ont répondu à l’appel d’offres pour la réalisation de la deuxième phase du projet Taparura : une société tunisienne et un groupe chinois, fait savoir, lundi, à l’agence TAP, Lotfi Abdessalem, nouveau PDG de la société d’études et d’aménagement des côtes nord de la ville de Sfax (SEACNVS).
Le projet consiste en l’aménagement d’un pôle urbain et touristique, après la réalisation de la première phase à travers la dépollution de la zone maritime.
Sur les 48 investisseurs qui ont retiré le cahier des charges de l’appel d’offres, très peu disposent de capacités financières et humaines leur permettant de réaliser le projet, ce qui explique le faible nombre de réponses, souligne-t-il. Le coût du terrain fixé par le secrétariat d’Etat (actuellement ministère) des domaines de l’Etat à un million 161 mille dinars peut être modifié par le candidat, précise le PDG.
Cet appel d’offres est le deuxième lancé par la SEACNVS, le 2 juin 2017, après l’échec du premier. Le résultat de l’examen des offres sera annoncé début novembre.es investisseurs…

par -

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Néjib Derouiche, a déclaré que 100 millions de dinars (MD) seront injectés dans la dépollution et l’aménagement du bassin versant de l’Oued Méliane. Ce financement entre dans le cadre d’un dispositif de réaménagement de grande envergure programmé sur 5 ans.

Derouiche a tenu ces propos hier lundi 7 mars 2016 lors d’une journée d’information sur l’étude du pacte de sauvegarde environnementale et de développement durable du bassin versant de l’Oued Méliane. Il a précisé qu’à peu près 25 MD seront affectés à la réalisation de la première phase du programme, qui sera lancée en juillet 2016.

Le projet prévoit le branchement des zones industrielles de Djebel El Oust 1 et 2 et la zone industrielle de Ben Arous à des réseaux flambant neufs d’assainissement. Au menu également la réfection de 11 stations d’assainissement reliées aux zones industrielles qui vident leurs substances usagées dans le bassin de l’Oued Méliane.

Il est aussi question d’installer des réseaux et des stations d’assainissement dans 3 localités : Khélidia, Bir Mcherga et Djebel El Oust.
Le ministre a fait savoir que les études de faisabilité, auxquelles ont pris part les autorités locales et régionales et les membres de la société civile, ont été bouclées.

Présent à la rencontre, le PDG de l’Office national de l’assainissement (ONAS), Habib Omran, a souligné la nécessité de généraliser ce type de projet aux autres bassins d’eau. Le but à terme c’est de tarir les sources de pollution industrielle à travers un système élaboré de gestion des eaux industrielles, le raccordement au réseau public d’assainissement et l’installation d’une station industrielle qui aura pour vocation le traitement des eaux industrielles.

Pour rappel, le Pacte de protection de l’environnement et de développement durable du bassin d’eau de l’oued Méliane a été ratifié le 15 décembre 2015. L’objectif du programme est d’identifier les diverses sources de pollution, les solutions urgentes et l’apport des acteurs du secteur pour hausser la qualité de l’environnement dans cet espace…

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Le Premier ministre Justin Trudeau a aujourd’hui annoncé que Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, se rendra au Burkina...

Reseaux Sociaux

SPORT