Tags Posts tagged with "des Mines et des Energies Renouvelables"

des Mines et des Energies Renouvelables

par -

Le ministère de l’Energie, des mines et des énergies renouvelables a annoncé, qu’à partir du dimanche 2 septembre 2018, à zéro heure, les prix de vente au public des produits pétroliers seront modifiés comme suit :

– Essence super sans plomb : augmentation de 60 millimes (nouveau prix 1985 millimes/litre)

– Gasoil super: augmentation de 60 millimes (nouveau prix 1745 millimes/litre )

– Gasoil : augmentation de 75 millimes (nouveau prix 1480 millimes/litre )

Le ministère a ajouté, dans un communiqué publié samedi, que cette augmentation qui s’inscrit dans le cadre du mécanisme d’ajustement périodique des prix de pétrole, intervient suite à l’augmentation des prix du pétrole sur les marchés internationaux atteignant, au cours des premiers mois de cette année, environ 75 dollars/le baril.

Les prix du Gaz de pétrole liquéfié (GPL) et du pétrole lampant demeurent inchangés, a précisé la même source.

par -

Deux centrales photovoltaïques ont été inaugurées, mercredi, à Nabeul. La première a été réalisée installée moyennant de 1,2 Millions d’euros (environ 3,6 millions de dinars) , à la municipalité de Nabeul, afin de permettre la réduire à moitié les coûts de la consommation de l’électricité à la municipalité (éclairage public et bâtiment) et la deuxième a été installée à la station d’assainissement de Mrezgua d’une capacité de 300 mille kilowatts.

Le ministre de l’énergie, des mines et des énergies renouvelables Khaled Kaddour a déclaré à cette occasion que la première station qui s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote visant l’installation des centrales photovoltaïques aux niveaux de toutes les municipalités sera généralisée dans tous les pays en vue de concrétiser la contribution des communes à l’effort national en matière d’économie d’énergies.
La subvention de l’énergie dépassera cette année les 1500 millions de Dinars d’où l’orientation du gouvernement vers le développement de projets favorisant l’économie d’énergie, l’accélération de leur réalisation et la généralisation de l’utilisation des énergies renouvelables, a-t-il rappelé .

par -

Le ministère de l’énergie, des mines et des énergies renouvelables compte procéder en mars 2018, à l’ouverture des plis d’offres présentées par 69 sociétés de production d’électricité au sud, dans le cadre du projet de production d’électricité à partir des énergies renouvelables, a affirmé le ministre Khaled Kaddour.

Les énergies renouvelables demeurent un choix stratégique pour la Tunisie dont la production de pétrole a baissé à 45 mille barils par jour, a-t-il ajouté lors de l’examen mardi soir du projet du budget de son département, en plénière, à l’ARP, rapporté par la TAP.

Il a fait remarquer que des projets dans ce domaine sont menés par la STEG dont celui de Tozeur qui sera prêt durant l’été 2018, outre un projet d’énergie éolienne qui sera également, prêt dans quelques mois.

Il a toutefois, nié le recours de la Tunisie au gaz de schiste indiquant que selon une étude américaine, des réserves de ce gaz et de phosphate existent en Tunisie, mais ça nécessite une prospection.

Par ailleurs, le ministère compte accorder en 2018, 8 permis de prospection outre les 2 permis accordés cette année en vue de promouvoir les capacités du pays dans la production de l’énergie traditionnelle.

Il a reconnu que les pratiques de bonne gouvernance font défaut à ce département notant qu’il compte collaborer avec l’ARP afin de conférer davantage de transparence aux contrats et projets énergétiques.

Kaddour a également, reconnu que des manquements à l’environnement sont présents dans tous les sites de production énergétique, évoquant les difficultés que connaissent les sociétés d’environnement, dont la situation devrait s’améliorer après les contrats de sous-traitance conclus avec le Groupe chimique.

S’agissant des projets de raccordement au réseau de gaz, le ministre a affirmé que l’exploitation du projet du sud dans le cadre du projet ” Nawara “, qui a pris du retard, commencera en 2019, ajoutant que d’autres projets pour le raccordement des villes du Nord-ouest au réseau de gaz seront lancés en 2019 par la STEG. La situation de cette société a été examinée lundi lors d’un conseil ministériel et des solutions ont été identifiées à ses difficultés, a-t-il en outre indiqué niant toutes tentatives de la privatiser.

Concernant l’approvisionnement des régions en bouteilles de gaz liquéfié, Kaddour a fait remarquer qu’un stock a été constitué par le ministère en prévision de l’hiver et un contrat a été conclu avec la société algérienne Naftal pour l’approvisionnement des zones frontalières en gaz.

Le projet du budget du ministère de l’énergie, des mines et des énergies renouvelables a été adopté avec 101 voix pour et l’opposition de 12 députés.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est préoccupé de l’évolution rapide de la situation humanitaire dans la région du Kasaï, en...

Reseaux Sociaux

SPORT