Tags Posts tagged with "diffusion"

diffusion

par -

La présidence de l’Etablissement de la télévision tunisienne (ETT) a annoncé, mercredi, le limogeage du Directeur de la chaîne nationale Al- Wataniya 2, Imed Barboura, pour avoir décidé une diffusion terrestre des travaux de la séance plénière de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).
La plénière de l’ARP était marquée, ce matin, par la prestation de serment du nouveau député Yassine Ayari.
L’ETT a indiqué, dans un communiqué, qu’il sera procédé, cet après-midi, à la rediffusion de la prestation de serment de Yassine Ayari et des travaux du démarrage de la séance plénière.
Plusieurs députés avaient contesté la non diffusion satellitaire de la prestation de serment et du début des travaux de la plénière.

Elyès Gharbi, président de l’Etablissement de la Télévision tunisienne, avait été éjecté en juin 2017 pour une histoire de non-diffusion du journal télévisé à son heure habituelle. Si les têtes des patrons des chaines publiques tombent à la vitesse de la lumière à la moindre petite bourde, il n’y aura bientôt plus personne pour se porter candidat !

par -

Marine Le Pen, présidente du Front national (FN), un parti d’extrême droite, a du souci à se faire. En effet le Parlement européen, où elle siège, a levé ce jeudi 02 mars son immunité pour qu’elle s’explique devant la justice sur la diffusion, sur Twitter, de vidéos où on voit des éléments de Daech commettre des atrocités. La dirigeante du FN avait balancé ces films en décembre 2015 ; face au tollé, elle avait argué qu’elle a publié ces vidéos pour conscientiser les citoyens sur les horreurs commises au nom de l’islam, un filon qu’elle exploite à fond pour gonfler les rangs de ses sympathisants. Les juges du parquet de Nanterre s’en étaient émus et avaient ouvert une information judiciaire contre Mme Le Pen pour “diffusion d’images violentes”. Elle risque 5 ans de prison…

“Je suis députée, je suis dans mon rôle quand je dénonce Daech”, a-t-elle déclaré ce jeudi matin sur la chaîne de télévision LCP, avant que ses collègues du Parlement européen ne scellent son sort. Elle a ajouté qu’on avait affaire à “une enquête politique” et qu’elle cherchait juste à s’insurger contre le “parallèle ignoble” établi par le journaliste Jean-Jacques Bourdin entre le groupe EI et le FN.

Mais ce ne sont pas les seuls ennuis judiciaires de la favorite du premier tour de l’élection présidentielle française, en avril 2017. En effet elle est accusée d’être sortie du cadre fixé par la loi en rémunérant ses assistants parlementaires de manière illicite. D’ailleurs sa cheffe de cabinet est sous le coup d’une mise en examen pour ces faits.

Jusqu’ici Mme Le Pen avait rejeté toutes les convocations des juges dans le cadre de ces affaires, s’adossant sur son immunité parlementaire, mais avec cette levée pour le dossier Daech, la justice s’approche dangereusement de la députée européenne…

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT

voici quelques statistiques marquantes de la Coupe du monde Russie-2018 qui s'est achevée dimanche dernier avec la victoire finale de la France face à...