Tags Posts tagged with "Djerba, Nida Tounes"

Djerba, Nida Tounes

par -
Des responsables de Nidaa Tounès

Des responsables de Nidaa Tounès, le parti de Béji Caid Essebsi, ont été attaqués samedi après-midi par des manifestants soutenant les islamistes au pouvoir. Ils ont envahi l’hôtel de Djerba où devait se tenir un meeting du parti.

Plusieurs centaines de manifestants brandissant des banderoles hostiles à Nidaa Tounès s’étaient d’abord rassemblés devant l’hôtel, avant de franchir le cordon policier et pénétrer à l’intérieur du bâtiment.

La salle où se tenait la réunion a été aussi envahie par les manifestants, forçant le parti Nidaa Tounès à annuler la rencontre.

Cette réunion devait marquer la fin d’un deuil de 40 jours, à la suite de la mort du coordinateur de ce parti à Tataouine, dans le sud du pays. Ce dernier avait été battu à mort en octobre par des manifestants soutenant les islamistes du parti Ennahda, qui dirigent le gouvernement. Plus tôt samedi, les opposants avaient été visés par des jets de pierres et certaines vitres de l’hôtel avaient été partiellement brisées.

Beji Caïd Essebsi, le leader du mouvement Nidaa Tounes et ex-Premier ministre, s’est exprimé sur les ondes de radio Mosaïque FM à propos de ce qui s’est produit au meeting de son parti à Djerba. Pour lui, «le seul acquis de la révolution, à savoir la liberté d’expression, est actuellement menacé». «J’étais loin d’imaginer que je pourrais vivre une situation semblable dans une Tunisie post-révolutionnaire. Le ministère de l’Intérieur est responsable de ce qui s’est passé aujourd’hui, puisqu’il a fermé les yeux sur les exactions des partisans d’Ennahda», ajoute-t-il.

Pour sa part, Lazhar Akermi, un des dirigeants de Nidaa Tounes a lancé un appel au ministre de l’Intérieur, Ali Laarayedh et celui de la Défense, Abdelkarim Zbidi les exhortant voler au secours de plus de 1000 citoyens toujours bloqués à l’intérieur de la salle de réunion où se tenait le meeting du mouvement Nidaa Tounes

Il a précisé que des leaders politiques tels que Ahmed Néjib Chebbi, Saïd Aïdi et d’autres figurent parmi les personnes bloquées alors qu’à l’extérieur quelque 250 personnes tentent de faire irruption dans l’établissement hôtelier avec la complaisance de la police, a affirmé Lazhar Akremi , appelant les ministres de l’Intérieur et de la Défense à « prendre leurs responsabilités et à rediriger leurs troupes, présentes sur place, vers les manifestants pour les refouler au lieu de les aider ».

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux