Tags Posts tagged with "douane algérienne"

douane algérienne

par -

Des commissionnaires en douane ont été impliqués récemment dans des importations frauduleuses effectuées par des opérateurs économiques inscrits au Fichier national des fraudeurs, rapporte l’agence d’information algérienne APS.

Il s’agit de quinze opérations d’importations illégales engagées par cinq opérateurs économiques nationaux pour un montant global de 3,4 millions de dollars.

En raison de précédentes affaires frauduleuses, ces 5 opérateurs économiques, activant à Alger et à Annaba notamment, étaient déjà fichés comme fraudeurs et, donc, interdits de l’activité d’importation, explique la même source.

Une fois fichés, ces opérateurs avaient, en conséquence, vu leur Numéro d’identification fiscal (NIF) bloqué par le Système d’information et de gestion automatisée de dédouanement (SIGAD) et ne pouvaient, donc, plus procéder à des opérations d’importation.

Afin de contourner cette interdiction, une collusion s’est formée entre ces importateurs et quatre transitaires à travers une manœuvre par laquelle ces derniers ont enregistré les 5 opérateurs économiques comme étant des organismes spécifiques (associations, corps diplomatique…) auxquels le règlement de la procédure douanière, en cas d’importation, les dispense d’avoir un Numéro d’identification fiscal et les assujettit à une autre procédure spécifique appelée “code 9”.

Mais un contrôle croisé des banques avec le système SIGAD a permis de lancer l’alerte et de débusquer ces actes délictueux, expliquent les mêmes responsables en précisant que les conteneurs des marchandises concernées ont été bloqués au port tandis que les opérations de transfert de devises n’avaient pas encore été effectuées, détaille APS.

par -

La douane algérienne a annonce lundi 27 février 2017, que la facture d’importation des véhicules de tourisme s’est établie à 1,292 milliard de dollars en 2016 contre 2,038 milliards de dollars en 2015, soit une baisse de 36,61%, a-t-on appris auprès de l’agence d’information APS.

Quant aux véhicules de transport de personnes et de marchandises (classés en biens d’équipement), leur facture d’importation s’est chiffrée à 782,36 millions de dollars contre 1,5 milliard de dollars en 2015, en recul de 48%.

Concernant les parties et accessoires des véhicules automobiles (classés en biens de consommation non alimentaires à l’instar des véhicules de tourisme), leur facture d’importation a atteint 393,96 millions de dollars contre 394,86 millions de dollars en 2015, soit une légère baisse de 0,23%.

Pour rappel, sur l’année 2016, le contingent quantitatif d’importation des véhicules a été fixé à 98.374 unités dans le cadre des licences  d’importation, a précisé APS.

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Cela faisait trois ans que Barack Obama n'avait pas foulé la terre de ses ancêtres. Depuis dimanche, l'ancien président américain est au Kenya, pays...

Reseaux Sociaux

SPORT

L'attaquant portugais Cristiano Ronaldo a déclaré lundi qu'il voulait réussir son passage à la Juventus de Turin qu'il a rejoint cet été en provenance du Real...