Tags Posts tagged with "E-commerce, Paris 2012, Tunisie"

E-commerce, Paris 2012, Tunisie

par -
Malgré les enjeux énormes et des potentialités qu’offre le commerce électronique pour l’économie

Malgré les enjeux énormes et des potentialités qu’offre le commerce électronique pour l’économie, son niveau de progression en Tunisie reste en deçà des attentes. Le constat est encore plus amer si on compare le bilan réalisé en Tunisie avec celui en France, par exemple.

D’après les statistiques disponibles, le commerce électronique a généré près de 22 % du chiffre d’affaires des entreprises en 2011 pour se situer à 37,7 milliards d’euros avec 100000 sites marchands, soit plus de 3 millions de consommateurs. En Tunisie, cependant, nous constatons que le chiffre d’affaires globale de 2011 a baissé de 35% par rapport à la même période de l’année précédente pour s’établir à 26, 550, 275,700 DT, et ce malgré l’augmentation de 4% dans le nombre de transactions autorisées.

A cela, plusieurs raisons, notamment l’absence d’une stratégie claire, capable de promouvoir les transactions commerciales électroniques, permettant ainsi aux entreprises tunisiennes d’utiliser les moyens numériques performants dans le cadre d’une économie développée.

Une vérité qui pousse à liguer les efforts pour développer le e-commerce, en tant que gisement potentiel d’emplois à ne pas négliger dans le contexte actuel sachant que le cadre réglementaire propice pour son développement a été mis au point.

Pour ce faire, les différentes entreprises sont appelées à participer aux événements et manifestations que ce soit nationaux ou internationaux comme le salon E-commerce Paris pour valoriser le savoir-faire tunisien et les compétences à forte valeur ajoutée. C’est dans ce cadre, qu’un workshop ayant pour thème « Le pavillon Tunisie au Salon E-commerce Paris 2012 : l’Alliance de Business et d’Opportunités » a été organisé, mardi, au CEPEX, pour mieux présenter le potentiel de ce salon auprès des spécialistes du TIC en Tunisie.

Jean-Noël Garcin, Directeur Développement Classe Export, a profité de cette occasion pour mobiliser les e-commerçants tunisiens en les encourageant à participer à ce genre de manifestations. « Vous êtes dans un marché compétitif avec beaucoup d’avantages qui devraient stimuler l’intérêt des e-commerçants français à la recherche de nouveaux débouchés ».

Tout cela ne fonctionne, d’après lui, que s’il y a des obligations réciproques du côté français. Raison pour laquelle, « on va essayer de professionnaliser la démarche surtout qu’il s’agit d’un évènement qui permet d’augmenter le CA des entreprises, de découvrir les dernières innovations, d’identifier les meilleures pratiques et développer le réseau professionnel..» a- t-il dit.

Le Directeur Développement Classe Export a précisé que le salon E-Commerce Paris est devenu en quelques années le salon professionnel du secteur de l’e-commerce en Europe. Pour l’édition précédente, plus de 30.000 visiteurs ont franchi les portes de ce meeting en Europe qui réunit environ 750 acteurs européens de la vente en ligne, 40 000 e-marchands européens.

Pour la 9ème édition qui aura lieu à Paris-Porte de Versailles, du 11 au 13 septembre 2012, 605 exposants seront présents avec un programme riche de 385 conférences gratuites en 3 jours ainsi que 20 formations.

La Tunisie au rendez-vous.

Pour la 4ème fois successive, la Tunisie sera présente à cette édition avec un pavillon ; l’alliance de Business et d’Opportunité. Co-organisé par le Cepex et Classe Export, il se veut un espace attirant de nombreux visiteurs professionnels en ciblant les rendez-vous B to B entre les exposants tunisiens et les opérateurs français afin de nouer des partenariats fructueux et de réaliser des projets à forte valeur ajoutée.

Wiem Thebti

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les États-Unis et le Togo seront co-organisateurs du Forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique – Africa Growth...

Reseaux Sociaux