Tags Posts tagged with "échange de prisonniers"

échange de prisonniers

par -

La vie n’a décidément pas le même prix, en fonction du côte de la barrière où se trouve. C’est la réflexion que nous inspire cet étrange échange de prisonniers qui a eu lieu au Yémen et que nous rapporte l’AFP ce lundi 28 mars 2019. Neuf Saoudiens en détention au Yémen ont été libérés, en retour l’Arabie saoudite a fait sortir de ses geôles cent neuf Yéménites qui avaient été appréhendés dans le théâtre d’opération militaire près de la frontière sud du royaume, a fait savoir aujourd’hui la coalition arabe qui croise le fer contre les rebelles chiites Houthis.

C’est le deuxième accord de ce type entre les deux parties ; l’échange a été fait hier dimanche, a précisé la coalition dans un communiqué rendu public par l’agence officielle saoudienne SPA. Par contre la transparence s’arrête là. Rien sur l’identité des détenus échangés. On ne sait pas si les Saoudiens libérés au Yémen sont des soldats ou des civils, et si les Yéménites sont des rebelles ou des civils…

Le premier échange, qui avait été ébruité le 9 mars 2016, avait eu lieu durant la trêve humanitaire à la frontière saoudo-yéménite. Là au moins on sait qu’il s’agissait d’un caporal saoudien qui avait été libéré au Yémen en échange du retour au pays de… sept rebelles chiites emprisonnés en Arabie saoudite. La proportion – ou la disproportion, c’est selon – a été dépassée hier avec 9 contre 109.

Une lueur d’espoir en plein chaos

La coalition a précisé dans son communiqué que l’échange d’hier se fait dans le cadre de cette trêve.

Par ailleurs la coalition s’est réjouie du fait que la trêve tienne à la frontière et souhaite qu’elle va “s’étendre aux zones de combat, de manière à faciliter l’envoi d’aides humanitaires à l’ensemble du territoire yéménite et à soutenir les efforts des Nations unies pour parvenir à une solution politique au Yémen sur la base de la résolution 2216 du Conseil de sécurité”.

Ce qu’il est important de noter c’est que la coalition nourrit maintenant le projet de convoyer des aides humanitaires même dans les zones administrées par les Houthis. Si cette promesse venait à se concrétise, ce serait une éclaircie dans un conflit âpre et sanglant qui a coûté la vie à 6300 personnes en un an, dont la moité sont des civils, d’après l’ONU. En tout cas toutes les parties en conflit veulent y croire après le démarrage des pourparlers de paix au Koweït, sous la houlette de l’ONU et la perspective du cessez-le-feu à partir de ce 10 avril.

Mais il faudra batailler encore pour une cessation totale des hostilités car un porte-parole de la défense civile saoudienne a fait savoir hier soir que huit personnes, dont quatre enfants, avaient été touchés par des tirs venant du Yémen…

 

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les exportations de l'Algérie ont nettement augmenté à 18,141 milliards de dollars (mds usd) sur la première moitié de l'année 2017 contre 13,323 mds...

SPORT

Reseaux Sociaux