Tags Posts tagged with "émission obligatoire"

émission obligatoire

par -
Le rapport annuel 2013 du groupe de la Banque africaine de développement

La Banque africaine de développement (BAD), notée Aaa/AAA/AAA, a lancé le 14 septembre 2016 une émission obligataire globale de référence à taux fixe d’un milliard de dollars arrivant à échéance le 20 septembre 2019. Cette quatrième émission globale de référence de la BAD, en 2016, offre un coupon de 1,125% et a été valorisée à mid-swaps plus 9 points de base (pb). Cet écart est le plus serré par rapport au mid-swaps pour une transaction de la BAD sur cette maturité depuis 2014, et équivaut à un spread de 26,2 pb au-dessus des bons du trésor américain 0,875% échéance septembre 2019.

Les chefs de file sur cette transaction sont Barclays, Bank of America Merrill Lynch, J.P. Morgan et TD Securities.

L’annonce d’une transaction de 3 ans plafonnée à 1 milliard de dollars a été faite à 15h30 heure de Londres le mardi 13 septembre, et le carnet d’ordres a été ouvert pour les manifestations d’intérêt (IOIs) avec une indication initiale de prix autour de mid-swaps plus 9 pb. La souscription a été officiellement ouverte vers 08h10 heure de Londres, le mercredi 14 septembre. Les IOIs ont dépassé 600 millions de dollars à cet instant, le prix indicatif restant inchangé autour de mid-swaps plus 9 pb.

Le carnet d’ordres continua de croitre, et en milieu de matinée, les ordres ont dépassé 1 milliard de dollars. Le spread pour la transaction a été fixé juste avant 13h00 à un niveau de mid-swaps plus 9 pb, et les livres ont fermé à 14h00, soit une heure après.

La transaction a été valorisée à 16h30 heure de Londres, le mercredi 14 septembre, à un spread de mid-swaps plus 9 pb, soit à cet instant, 26,2 pb au-dessus des bons de trésor américain 0,875% échéance septembre 2019.

La répartition par type d’investisseur s’établit comme suit: 67% pour les banques centrales et institutions officielles, 17% pour les gestionnaires de fonds, 11% pour les banques, et 5% pour les fonds de pension et les entreprises. En termes de distribution géographique, 46% des obligations ont été placés auprès d’investisseurs en Amérique, 38% en Europe, 11% en Asie et 5% au Moyen Orient et en Afrique. Le carnet d’ordres final a dépassé 1,3 milliard de dollars, avec 40 investisseurs participant à la transaction.

FOCUS 🔍

Comme à l’accoutumée, la BIAT- Banque Internationale Arabe de Tunisie – lance sa campagne estivale à destination des Tunisiens Résidents à l’Etranger « TRE...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Une attaque terroriste menée par le groupe Boko Haram sur le lac Tchad a fait au moins 18 victimes jeudi soir. "Les éléments de Boko...

Reseaux Sociaux

SPORT

L'Italien Fabio Fognini a remporté le 7ème titre ATP de sa carrière en s'imposant dimanche en finale contre le Français Richard Gasquet, 29ème mondial,...