Tags Posts tagged with "enfigha"

enfigha

par -

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a présidé hier après-midi un Conseil des ministres restreint (CMR) consacré à l’examen des progrès de l’achèvement du projet du port en eau profonde à Enfidha (Gouvernorat de Sousse), devenu depuis peu enjeu économique régional, parfois même régionaliste, et national, et les solutions institutionnelles et juridiques pour accélérer son achèvement. A cet égard, le Conseil a approuvé la mise en place d’un comité ministériel de suivi des différentes phases d’achèvement du projet et l’approbation de ses résultats, notant que sa première réunion était prévue pour janvier 2018 pour examiner les résultats de la mise à jour de l’étude économique du projet. Le Conseil a également approuvé le principe de la construction des nouveaux quais 8 et 9 du port de Rades, pour réduire la pression et améliorer son efficacité, compte tenu des capacités maximales atteintes, lesquelles ne permettent plus le développement des ports, du transport maritime et du commerce extérieur. Ce communiqué a été rendu public hier mardi 14 novembre 2017, après que le chef du gouvernement a reçu le même jour des députés de Nida Tounes, pour les rassurer sur le fait que le port d’Enfidha sera réalisé à Enfidha, en même temps que l’extension de Rades avec les deux nouveaux quais.

Par ce communiqué, le chef du gouvernement tranche d’abord la question du lieu de construction du port en eau profonde que d’autres régions tunisiennes, notamment Bizerte, revendiquent. Il tranche aussi la question de la construction d’un port en eau profonde, devant certaines parties, économiques et politiques, qui essayaient de remettre en question l’idée même d’un autre port. Rappelons à ce propos que l’un des grands opérateurs maritimes français sur la Tunisie est partie prenante dans le capital de Tanger-Med, le port similaire à celui d’Enfidha. Ce même opérateur français travaille beaucoup aussi avec Malte qui ne verrait pas non plus d’un bon œil la construction d’un port en eau profonde à Enfidha. Cela, sans compter que l’Algérie aussi se prépare à faire son propre port en eau profonde, ce qui rendra rude la concurrence sur les parts de marché en transport maritime de marchandises sur la Méditerranée et vers l’Afrique.

Ce communiqué est aussi une manière de contenter tout le monde. Ceux qui sont pour le port à Enfidha et ceux qui sont, contre et en faveur l’extension du port de Rades par la construction de deux nouveaux quais, que le député Hafedh Zouari pointait. Le CMR a dit ainsi oui à tous les deux. Ceux qui militaient pour les nouveaux quais ont ainsi été contentés. Le projet coûtera quelque 110 MDT. Il sera confié à l’office de la marine marchande et des ports qui en sera le constructeur, en coopération avec la Stam. L’opération devrait se terminer dans un délai de 3 ans, croyons-nous savoir. D’ici-là,  le gouvernement sera fixé sur la question de la gestion de ces deux quais, entre la Stam elle-même, des privés tunisiens ou étrangers, ce qui explique les pressions des uns et des autres, contre le port d’Enfidha ou contre les nouveaux quais. Il faut rappeler ici qu’avec ces deux quais, le port de Rades deviendrait capable de gérer 600 mille conteneurs à l’horizon 2020, une capacité qui représenterait entre 10 et 20 % des futures capacités du port d’Enfidha.

 

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Au moins 50 personnes ont été tuées ce mardi dans un attentat suicide attribué au groupe djihadiste Boko Haram qui a frappé une mosquée...

Reseaux Sociaux

SPORT