Tags Posts tagged with "Ennahdha Ali Laarayedh"

Ennahdha Ali Laarayedh

par -
Le centre de recherche américain

Le centre de recherche américain “The Atlantic Council “, dont le siège est à Washington, a publié un rapport sur la Tunisie sous le titre : ” La Tunisie poursuit son chemin sur la voie de la transition démocratique menée par le Gouvernement Laarayedh”.

Le rapport indique qu’avec le choix d’Ali Laarayedh pour succéder à Hamadi Jebali ,le Mouvement Ennahdha décide d’afficher son radicalisme , sans remettre en cause l’option démocratique dans le pays .

Denken Pickard, l’auteur du rapport met en relief le leadership du Conseil de la Choura qui détient les pleins pouvoirs à Ennahdha , et détient, par voie de conséquence ,les commandes du Gouvernement .

Le même rapport introduit une nuance en soulignant que Ali Laarayedh, a été choisi par le Conseil de la Choura non pour son radicalisme mais plutôt pour le respect dont il bénéficie , au sein du Conseil de la Choura, ajoutant que le nom d’Ali Laarayedh est évoqué dans les coulisses d’Ennahdha en tant que candidat pour les présidentielles .

En brossant un tableau de la situation en Tunisie , le rapport finit par reconnaitre que la bipolarisation est maintenant plus aigüe que ne l’était au moment de l’investiture de Hamadi Jebali en décembre 2011 . Les effets de cette bipolarisation , présentés comme des douleurs de croissance , ne laissent pas présager des scénarios catastrophiques pour la Tunisie .

Néanmoins , Denken Pickard, l’auteur du rapport , présente deux de ces scénarios qu’il redoute , mais qu’il écarte de son champs d’étude :

-Le premier, consiste en l’arrêt du processus d’élaboration de la constitution , mais l’état d’avancement de la rédaction du document , et les compromis trouvés à chaque fois , ne permettent plus une marche arrière .

– Le deuxième , est le possible renforcement du clan radical au sein d’Ennahdha ,et des salafistes à l’extérieur , après la désignation de Ali Laarayedh .L’auteur du rapport écarte ce scénario et avance pour argument l’éloignement d’Ennahdha des positions salafistes , et l’influence grandissante de Rached Ghannouchi qui plaide pour une modération du parti islamiste .

Concernant la nouvelle Constitution, le rapport estime qu’elle sera prête à l’automne 2013 et les élections seront tenues six mois plus tard .

Le rapport pose tout de même une question importante, sans pouvoir y répondre à savoir : Est-ce qu’Ennahdha cède le pouvoir , si le peuple Tunisien le lui demande?

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux