Tags Posts tagged with "Ennahdha, Mohammed Goumani,"

Ennahdha, Mohammed Goumani,

par -
Mohammed Goumani a annoncé aujourd'hui vendredi

Mohammed Goumani a annoncé aujourd’hui vendredi , la formation de “la coalition patriotique pour l’aboutissement du processus démocratique” , dont il est porte-parole . Cette coalition , voulue et appuyée par Ennahdha , est composée de 12 partis politiques (ils étaient 11 il y a 3 jours ) .Elle s’apparente , de par la structure qu’elle a choisi d’adopter , à un front large , où chaque parti devrait conserver son identité propre et ses instances dirigeantes . Les membres de cette coalition s’attachent , également , à la pluralité des positions de leurs partis respectifs sur les sujets de l’actualité et des dossiers de fond .

Le front annoncé s’est doté d’un conseil central chargé de coordonner l’action commune entre partis , et d’une présidence tournante qui a été confiée ,en cette première session à Chokri Balti , secrétaire général du parti du Mouvement de la République .

Mohammed Goumani a également annoncé que d’autres partis de la troïka et de l’opposition devraient rejoindre la coalition , dans les prochains jours , et que les instances dirigeantes de cette coalition n’ont pas encore tranché si elle sera électorale ou restera simplement politique pour le reste de la période transitoire .

Il à noter que la coalition annoncée , il y a trois jours( le 3/9/2013), était composée à cette date de 11 partis , auxquels s’est ajouté “le parti du travail et de la réforme ” de Naoufal Sassi qui était, jusqu’au mois de mai 2013, président du bureau politique du 1er parti salafiste légalisé ,”le front de la réforme” . Et ce chef de parti , qui affiche ,sans se gêner , son salafisme , revendique , à titre d’exemple ,d’amender le code du statut personnel .

Cette coalition est formée de petits partis , sans réelle présence sur la scène politique , très hétérogènes quant à leurs backgrounds politiques et idéologiques . Et comme pour compenser cette carence , les tenants de l’initiative citent , dans la liste de ses membres un nom à forte résonnance : le Mouvement des Démocrates Socialistes (MDS) . Mais cet atout a été réduit par la personne qui représente ce parti . Il n’est ni Mohsni , ni Khaskhoussi qui se disputent toujours le label prestigieux de ce parti , restant tous les deux loin de la sphère d’Ennahdha , il s’agit , en fait , d’un certain Houcine Mejri , qui ne s’est jamais illustré sur la scène politique .

D’autres partis représentés largement par leurs premiers responsables ,qui passaient , eux seulement , d’un plateau télé , à une antenne radio, à tel point que l’opinion publique ne connait autre membre de ces formations politiques qu’eux . Et c’est le cas de Mohammed Goumani pour le parti de la réforme et du développement , Belgacem Hassen pour le parti de la culture et de l’action , Khaled Traouli pour le parti liqaâ .

A quoi joue ,donc , Ennahdha en lançant une telle initiative, en l’absence de ses alliés stratégiques , le CPR et Ettakattol , et au moment où l’opinion publique et les forces vives du pays attendent de lui des réponses concrètes aux exigences de la conjoncture actuelle?

Les observateurs ont vu dans cette initiative une réponse biaisée (une manœuvre) , pour contourner l’agenda posé de manière claire par l’opposition , les forces sociales qui parrainent le dialogue national, et que même Ettakattol a l’air d’y souscrire . A ce consensus qui met Ennahdha dos au mur , le parti islamiste n’a trouvé de réponse que la formation d’une telle coalition , où le quantitatif chasse le qualitatif , et le discours creux prend la place de la réponse pertinente .

L’initiative d’aujourd’hui , vendredi 6 septembre, se veut une concrétisation de l’orientation annoncée dans le communiqué du mardi 3 septembre , et s’inscrit dans une logique qui met en place , hâtivement et de manière improvisée , la coalition politique qui alternerait avec la troïka , au cas où , l’un des alliés , probablement Ettakattol , se retire de cette alliance .

Aboussaoud Hmidi

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les exportations de l'Algérie ont nettement augmenté à 18,141 milliards de dollars (mds usd) sur la première moitié de l'année 2017 contre 13,323 mds...

SPORT

Reseaux Sociaux