Tags Posts tagged with "Exim Bank of China"

Exim Bank of China

par -

1 milliard de dollars, c’est le montant que la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et son homologue chinoise (Exim Bank of China) vont injecter dans le développement des parcs industriels sur le continent africain. Le projet porte le nom de “China-Africa Investment and Industrialization Programme”.
L’accord a été paraphé le 23 juillet 2016, en marge de la 23e assemblée annuelle des actionnaires d’Afreximbank, qui a eu lieu à Mahé, aux Seychelles.

Le dispositif d’investissement et d’industrialisation Afrique-Chine, mis en branle par les deux partenaires, a pour objectif l’équipement du continent « en capacités en matière de production manufacturière légère et de première transformation des matières premières et des produits de base ». Le programme englobe également le financement du commerce dans toute l’Afrique. On ne sait rien pour le moment de la durée de cette coopération et des pays africains qui vont bénéficier de cette initiative.

Des projets porteurs et de gros moyens

A signaler qu’Afreximbank, piloté par le Nigérian Benedict Oramah, a aussi conclu à Mahe un accord de partenariat avec Made In Africa Initiative. Ce projet, d’inspiration chinoise, est administré par Helen Hai, ancienne directrice des investissements à l’étranger du fabricant de chaussures chinois Huajian, qui opère en Éthiopie ; la dame est également et co-fondatrice de la compagnie de textile C&H Garment Company, présente au Rwanda et au Sénégal.

Les deux banques affichent leurs ambitions : Installer une plateforme panafricaine de location (leasing) de machinerie lourde et de matériel de production manufacturière.

Le contrat entre Afreximbank et Made in Africa Initiative a aussi pour but d’appuyer les entreprises africaines spécialisées dans l’exportation, par un mécanisme de consolidation des capacités de production et le transfert de savoirs.

Un vrai levier pour les produits à forte valeur ajoutée

Afreximbank a pris l’engagement de promouvoir les exportations africaines de produits à forte valeur ajoutée, en passant notamment par l’industrialisation des chaînes de production sur le continent.

L’institution panafricaine, qui a fait de la promotion du commerce intra-africain et extra-africain son créneau, a décaissé l’an dernier 6,1 milliards de dollars à titre de prêts (+40 % en un an). Son bénéfice net s’est établi à 134 millions de dollars en 2015, en hausse de +25 % sur un an.

Enfin sachez que depuis 1994, Afreximbank a avalisé plus de 41 milliards de dollars en facilités d’emprunts pour les entreprises africaines. Cette structure, domiciliée au Caire et notée BBB- par Fitch et Baa2 par Moody’s, ambitionne de lever jusqu’à trois milliards de dollars cette année.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

C’est un drôle de statut, celui publié par Achref Barbouche, sous le titre de «La politique en Tunisie, en deux mots ». Des mots, presque...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT