Tags Posts tagged with "export, tunisie, Indes"

export, tunisie, Indes

par -
La diversification des partenaires économiques de la Tunisie nouvelle s’impose comme une nécessité inéluctable afin de faire face aux défis autant internes qu’externes que confronte l’économie tunisienne.

La diversification des partenaires économiques de la Tunisie nouvelle s’impose comme une nécessité inéluctable afin de faire face aux défis autant internes qu’externes que confronte l’économie tunisienne. Une stratégie importante qui sera capable de satisfaire un portefeuille client de plus en plus consolidé et important mais surtout de développer les exportations sur des marchés porteurs tels que l’Inde, le Brésil et la Russie.

Partant de ce constat, une matinée d’information autour du thème « l’Inde : le business dans toutes ses couleurs », a été organisée, mercredi 11 juillet, à l’initiative de Class Export Tunisie, facilitateur du commerce international, afin de donner un aperçu général sur l’Inde, considéré comme un marché à très fort potentiel.

Il s’agit également d’une excellente occasion non seulement pour les exportateurs mais aussi pour les jeunes entrepreneurs, qui souhaitent trouver de nouveaux débouchés à l’export.. « C’est le moment de s’informer sur les opportunités et subtilités du marché indien ainsi que les bonnes pratiques dans les relations d’affaires », nous a déclaré Malek Ennaiefer, Responsable commerciale au Class Export. Et d’ajouter « Grâce à notre coopération avec Entreprise Rhône-Alpes International (Erai), on peut faire bénéficier une entreprise tunisienne des mêmes outils et de la même logistique de recherche qui sont offerts à une même entreprise française et plus spécifiquement Rhône-Alpine pour investir ou exporter sur le marché indien. En effet, le département Rhône-Alpes représente 25% du territoire français et c’est la pépinière des PME et PMI en France ».

Faisant partie des 10 premières puissances économiques mondiales et qui est appelé à devenir le deuxième marché mondial avec une part de l’ordre de 3% en 2015, l’Inde présente des réelles opportunités pour les entreprises tunisiennes.

D’après l’expert du marché indien Jérémie Chauvet, ce pays, avec plus d’un milliard d’habitants et une classe moyenne de 150 millions de personne, présente les caractéristiques d’une économie dynamique et bien intégrée dans l’économie régionale et internationale. Il est important de noter que cette économie a progressé de 8.8% en 2011. Pour les prochaines années, les prévisions tablent sur l’amélioration des opportunités d’investissement, qui devraient s’établir à 24 milliards d’euros.

Un fort potentiel qui se présente pour la Tunisie dont les partenaires classiques sont ses voisins géographiques. Les plus grandes sources d’investissement proviennent surtout de l’Europe, mais il y a des possibilités de voir les relations économiques entre la Tunisie et l’Inde s’amplifier. Selon les chiffres disponibles, les exportations vers l’Inde ont atteint 321,1MD en 2009, affichant une régression remarquable par rapport à 2008 soit 728,2MD. Quant aux importations, ils se sont élevés à 301,3MD en 2009 en progression de 33% par rapport à 2008.

Les produits et services tunisiens exportés vers l’Inde se sont axés sur le textile, l’ingénierie, les produits chimiques et les produits manufacturés issus de cuir ainsi que les produits pharmaceutiques.

Une opportunités de taille pour tous les acteurs économiques tunisiens qui devraient faire l’effort afin de promouvoir la Tunisie en tant que site d’investissement compétitif et de développer certains créneaux porteurs, à savoir l’agroalimentaire, un des piliers de l’économie indienne qui représente 35% du PIB et employant 65% de la population. En effet, ce secteur ne cesse d’afficher des bons résultats atteignant 115 milliards de dollars et les estimations tablent sur une croissance positive de 310 milliards de dollars en 2015.

Wiem Thebti

par -
La diversification des partenaires économiques de la Tunisie nouvelle s’impose comme une nécessité inéluctable afin de faire face aux défis autant internes qu’externes que confronte l’économie tunisienne.

La diversification des partenaires économiques de la Tunisie nouvelle s’impose comme une nécessité inéluctable afin de faire face aux défis autant internes qu’externes que confronte l’économie tunisienne. Une stratégie importante qui sera capable de satisfaire un portefeuille client de plus en plus consolidé et important mais surtout de développer les exportations sur des marchés porteurs tels que l’Inde, le Brésil et la Russie.

Partant de ce constat, une matinée d’information autour du thème « l’Inde : le business dans toutes ses couleurs », a été organisée, mercredi 11 juillet, à l’initiative de Class Export Tunisie, facilitateur du commerce international, afin de donner un aperçu général sur l’Inde, considéré comme un marché à très fort potentiel.

Il s’agit également d’une excellente occasion non seulement pour les exportateurs mais aussi pour les jeunes entrepreneurs, qui souhaitent trouver de nouveaux débouchés à l’export.. « C’est le moment de s’informer sur les opportunités et subtilités du marché indien ainsi que les bonnes pratiques dans les relations d’affaires », nous a déclaré Malek Ennaiefer, Responsable commerciale au Class Export. Et d’ajouter « Grâce à notre coopération avec Entreprise Rhône-Alpes International (Erai), on peut faire bénéficier une entreprise tunisienne des mêmes outils et de la même logistique de recherche qui sont offerts à une même entreprise française et plus spécifiquement Rhône-Alpine pour investir ou exporter sur le marché indien. En effet, le département Rhône-Alpes représente 25% du territoire français et c’est la pépinière des PME et PMI en France ».

Faisant partie des 10 premières puissances économiques mondiales et qui est appelé à devenir le deuxième marché mondial avec une part de l’ordre de 3% en 2015, l’Inde présente des réelles opportunités pour les entreprises tunisiennes.

D’après l’expert du marché indien Jérémie Chauvet, ce pays, avec plus d’un milliard d’habitants et une classe moyenne de 150 millions de personne, présente les caractéristiques d’une économie dynamique et bien intégrée dans l’économie régionale et internationale. Il est important de noter que cette économie a progressé de 8.8% en 2011. Pour les prochaines années, les prévisions tablent sur l’amélioration des opportunités d’investissement, qui devraient s’établir à 24 milliards d’euros.

Un fort potentiel qui se présente pour la Tunisie dont les partenaires classiques sont ses voisins géographiques. Les plus grandes sources d’investissement proviennent surtout de l’Europe, mais il y a des possibilités de voir les relations économiques entre la Tunisie et l’Inde s’amplifier. Selon les chiffres disponibles, les exportations vers l’Inde ont atteint 321,1MD en 2009, affichant une régression remarquable par rapport à 2008 soit 728,2MD. Quant aux importations, ils se sont élevés à 301,3MD en 2009 en progression de 33% par rapport à 2008.

Les produits et services tunisiens exportés vers l’Inde se sont axés sur le textile, l’ingénierie, les produits chimiques et les produits manufacturés issus de cuir ainsi que les produits pharmaceutiques.

Une opportunités de taille pour tous les acteurs économiques tunisiens qui devraient faire l’effort afin de promouvoir la Tunisie en tant que site d’investissement compétitif et de développer certains créneaux porteurs, à savoir l’agroalimentaire, un des piliers de l’économie indienne qui représente 35% du PIB et employant 65% de la population. En effet, ce secteur ne cesse d’afficher des bons résultats atteignant 115 milliards de dollars et les estimations tablent sur une croissance positive de 310 milliards de dollars en 2015.

Wiem Thebti

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les États-Unis et le Togo seront co-organisateurs du Forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique – Africa Growth...

Reseaux Sociaux