Tags Posts tagged with "Fabio Massimo Castaldo"

Fabio Massimo Castaldo

par -

Les élections municipales de tous les calculs politiciens, avec un Rached Ghannouchi qui se voit déjà dans les premières places, lesquelles devraient, toujours d’après ses plans sur la comète, lui donner aussi les premiers rôles au sein du gouvernement. En tout cas plus que le maigre paquet de portefeuilles ministériels, selon lui, qu’il a présentement. Les municipales de tous les enjeux économiques, avec la décentralisation qui est dans toutes les têtes, et qui est même très avancée sur le papier. Reste à négocier le virage délicat du Code des collectivités territoriales, qui a déclenché une guerre de tranchées à l’ARP, les élus ferraillant pied à pied pour s’assurer que personne ne tirera la couverture à lui et que sa localité ne pâtira pas de la redistribution des cartes. Cette affaire a même des résonances jusqu’en France. Son ambassadeur en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor, avait annoncé lors d’une rencontre avec la presse que de grandes villes françaises attendaient que les équipes municipales se mettent en place pour lancer des programmes locaux de grande envergure. Tout cela pour dire que ce scrutin devrait changer le visage du pays, pour le meilleur, ose-t-on espérer. Et l’Union européenne (UE) entend y jouer sa partition. A l’invitation de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE), l’UE a déployé une Mission d’Observation Electorale (MOE) pour les élections municipales qui auront lieu le 6 mai prochain.

Federica Mogherini, Haute Représentante pour les Affaires étrangères et la Politique de Sécurité et Vice-présidente de la Commission européenne, a nommé M. Fabio Massimo Castaldo, membre du Parlement européen, Chef Observateur de la Mission.
Une équipe-cadre de sept analystes électoraux est à Tunis depuis le 6 de ce mois. 28 observateurs de longue durée seront également déployés à partir du 13 avril sur l’ensemble du pays. Au total, la MOE disposera de plus de 80 observateurs issus des Etats membres de l’UE, et observera toutes les phases du processus électoral. La MOE de l’UE se réjouit également à la perspective de coopérer avec d’autres missions d’observation.

Les élections municipales du 6 mai prochain marqueront une étape importante dans la consolidation démocratique du pays et la mise en œuvre de la Constitution du 27 janvier 2014 qui ouvre la voie à un processus de décentralisation ambitieux. Le soutien de l’Union européenne pour une Tunisie démocratique, stable et prospère reste constant“, peut-on lire dans un communiqué publié sur le site de l’UE.
Cité dans le communiqué Mogherini déclare que l’Union européenne souhaite poursuivre son engagement d’accompagner les réformes en cours en Tunisie de façon à ancrer le processus de transition démocratique dans la durée. “Je suis confiante que la Mission d’Observation Electorale, sous la conduite de M. Fabio Massimo Castaldo, sera une contribution supplémentaire à la qualité de ces scrutins très importants“.

De son côté, M. Fabio Massimo Castaldo ajoute dans le même document que “cette Mission d’Observation Electorale s’inscrit dans le cadre des relations bilatérales privilégiées que l’UE entretient avec la Tunisie. Elle témoigne de la solidité de notre partenariat et de l’importance de notre travail commun pour le renforcement de la démocratie et de la bonne gouvernance. Elle se place aussi dans la continuité de notre coopération dans le domaine électoral, illustrée par notre contribution à l’observation des élections de 2011 et 2014“.
A l’issue du scrutin, la Mission présentera publiquement ses conclusions préliminaires sur le déroulement du processus électoral. Un rapport analytique complet, qui inclura notamment des recommandations en vue des prochaines échéances électorales, sera ensuite présenté au gouvernement tunisien, quelques semaines après les élections. En espérant que tous les enseignements seront tirés, ce dont on ne peut jamais jurer vu le peu de place que font nos élites politiques à la voix de la raison.

Le décor est planté. Reste à voir comment les acteurs vont se dépatouiller avec ce rendez-vous où la mise est beaucoup plus grosse que de simples joutes pour prendre les commandes dans les villes du pays. Enfin si la Tunisie a vraiment les moyens de ses ambitions, et ça reste à prouver, aussi bien du point de vue de la capacité de l’Etat à arroser les municipalités moins nanties que les autres – le principe de la péréquation – que de la maturité citoyenne, comme dans les pays où la décentralisation s’est gravée sur le marbre (Allemagne, Suisse, etc.). En vertu des objectifs que la Tunisie s’est fixé, les partis et parties qui tiendront les localités tiendront la dragée haute aux autres pour les questions d’intérêt national. Ghannouchi l’a compris, les autres beaucoup moins. Leur réveil risque brutal, et très douloureux…

S.L.

par -

Afin d’aider les entrepreneurs, les artistes, les étudiants et les chercheurs tunisiens et garantir leur mobilité, le député européen Fabio Massimo Castaldo a évoqué, dans la matinale Expresso du mercredi 21 septembre 2016, la facilitation prochainement des procédures de séjour en Europe pour les Tunisiens et l’abolition complète du visa réglementaire dans un avenir proche.

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT

voici quelques statistiques marquantes de la Coupe du monde Russie-2018 qui s'est achevée dimanche dernier avec la victoire finale de la France face à...