Tags Posts tagged with "Fathi Laâyouni"

Fathi Laâyouni

par -

Le nouveau maire du Kram, Fathi Laâyouni, d’obédience islamiste, a défié ouvertement les autorités en criant haut et fort qu’il ne validera aucun mariage entre une Tunisienne et un non musulman, le ministère des Affaires locales vient de lui répondre, à travers dans un communiqué. Le ministère indique qu’en procédant de la sorte, le maire piétine la loi et de nombreuses clauses du Code des collectivités locales.

Le texte ajoute que l’autorité centrale et ses représentants dans les gouvernorats, en tant que garants de l’application de la loi, séviront, conformément aux articles 253 et 278 du Code.
A noter que le premier stipule deux types de sanction dans ces cas : La suspension ou le limogeage du maire, après saisie du Tribunal administratif. Quant à l’article 278, il est un peu plus clément, puisqu’il autorise le gouverneur à annuler les décisions du maire jugées attentatoires aux libertés individuelles ou publiques.

par -

Ennahdha ne suivra pas le tonitruant maire du Kram, l’avocat Fathi Laâyouni, dans son aventure, et a publié ce vendredi 17 août 2018 un communiqué pour le faire savoir. Le mouvement condamne les positions de Laâyouni sur l’interdiction du mariage entre Tunisiennes et non-musulmans ainsi que le refus d’enregistrer des prénoms de nourrissons qui ne sont pas d’origine arabo-musulmane.

Le texte affirme le respect par Ennahdha du cadre de la loi ainsi que les décisions administratives qui vont dans le sens de l’intérêt des citoyens.
Pour rappel, le nouveau maire du Kram avait défrayé la chronique hier en assénant que ses services n’organiseraient aucune union entre une Tunisienne et un non-musulman, et que tous les maris devront prouver, documents à l’appui, leur conversion à l’Islam.
Rappelons que le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a aboli le 14 septembre 2018 la circulaire de 1973 qui interdisait une telle union. Laâyouni transgresse donc la loi et défie ouvertement les autorités…

par -

L’association tunisienne de soutien aux minorités a qualifié, jeudi 16 août 2018, de “très graves” les déclarations du maire du Kram Fathi Laâyouni sur son intention d’interdire le mariage d’une Tunisienne avec un non-musulman.

Cela représente une violation flagrante de la loi, a dénoncé l’association dans un communiqué, soulignant que le fait de se référer encore à la circulaire 73 relative au mariage de la Tunisienne musulmane avec un non-musulman abrogé en septembre 2017 est “illégal”.
L’association s’est dite “surprise” du mutisme du gouvernement face à de tels dépassements, appelant le gouvernement à imposer la primauté de loi.

Plutôt dans la journée, le maire du Kram, Fathi Laâyouni a annoncé sa décision d’interdire dans sa mairie, le mariage d’une Tunisienne avec un non-musulman et l’enregistrement des naissances avec des prénoms n’ayant pas d’origine arabo-musulman

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Cinquante-cinq personnes ont été tuées cette semaine dans des violences intercommunautaires entre jeunes chrétiens et musulmans dans le nord du Nigeria, a déclaré le...

Reseaux Sociaux

SPORT

Résultats et classement à l'issue de 4e journée de la Ligue 2 professionnelle de football, disputée samedi et dimanche: POULE A Dimanche A Oued Ellil : AS Oued...