Tags Posts tagged with "FCO"

FCO

par -

Un nouveau coup dur a été porté cette semaine au tourisme sud-méditerranéen avec la reconduction pour un mois encore de l’état d’urgence en Tunisie et la décision de la compagnie aérienne British Airways d’abandonner « indéfiniment » la desserte  de la zone touristique égyptienne de Charm el-Cheikh.

Le site touristique de référence TTG ( Travel Trade Gazette) relève que ces « mauvaises nouvelles » interviennent exactement un an après l’attentat terroriste de Sousse qui avait fait 38 touristes tués dont 30 Britanniques, ajoutant que, depuis ce massacre, la Tunisie  a mis en œuvre des mesures de sécurité dans le but d’encourager le Foreign Office britannique à lever ses avis déconseillant à ses ressortissants de  voyager en Tunisie.

La sécurité est maintenant élevée au rang de priorité dans les opérations d’inspection des hôtels  et le pays a construit une clôture le long de sa frontière avec la Libye pour empêcher l’infiltration de terroristes islamistes. Le directeur général de  la sécurité publique a annoncé cette semaine que  72 postes de police supplémentaires ont été ajoutés dans les zones touristiques, mobilisant 1.500 policiers.

Lundi, les autorités tunisiennes ont annoncé leur décision de prolonger l’état d’urgence  pour une nouvelle durée d’un mois, ce qui signifie que les rassemblements publics sont interdits, tout comme les grèves. L’état d’urgence a été mis en place depuis novembre 2015 suite à l’attentat suicide ayant fait 12 tués par les membres de la garde présidentielle à Tunis.

Les cruciaux avis négatifs du Foreign Office (FCO) déconseillant les voyages des Britanniques en Tunisie demeurent également en place. Andy Cooper, du cabinet Owens-Cooper Consulting, et  ancien responsable des affaires publiques chez le tour-opérateur Thomas Cook,  a déclaré que le ministère britannique des Affaires étrangères sera  particulièrement prudent dans le processus de levée de ses conseils de voyage concernant la Tunisie.

“L’interdiction ne sera levée que lorsque le FCO sera totalement convaincu que le pays est  sûr. S’agissant de certaines destinations, normalement, le FCO a  tendance à être plus souple avec les conseils, mais compte tenu de ce qui est arrivé en Tunisie , il devra acquérir la totale certitude que le pays est en sécurité, “a-t  il dit  à TTG. ” Ils ne vont pas lever l’interdiction de voyage  avant de pouvoir constater réellement qu’il n’y a rien qui se passe et que la Tunisie contrôle ses frontières”.

Andy Cooper partage en outre l’avis du directeur général de Tui Grande-Bretagne, Nick Longman, qui avait déclaré à la presse londonienne que « la Tunisie mettrait beaucoup plus de temps que d’autres destinations pour récupérer ». «  La nature de ce qui est arrivé aura des répercussions sur les clients. La Tunisie sera de retour », a-t-il assuré lors d’une conférence d’ITT (Institute of Travel & Tourism), « mais cela prendra plus de temps ».

Cooper est d’avis que « même quand les conseils de voyage seront assouplis, les  tour- opérateurs ne s’empresseront pas de retourner, et seront prudents. Ils reviendront, mais ce  sera progressif et lent », a-t-il prévu.

Le FCO intraitable…

Comme on pourrait le voir, le Foreign Office est de plus en plus intraitable  s’agissant d’une éventuelle levée de son alerte voyage sur la Tunisie, et il n’envisagerait même pas de l’assouplir, malgré les affirmations répétées des autorités tunisiennes que le pays est maintenant sûr et que les nombreuses et draconiennes mesures de sécurité prises sont en train de prouver leur efficacité.

Récemment encore, l’ambassadeur de Tunisie à Londres, a lancé aux autorités britanniques un appel à la fois pathétique et comminatoire leur reprochant leurs atermoiements pour prendre acte de l’amélioration de la situation sécuritaire en Tunisie, allant même jusqu’à voir dans cette attitude attentiste une « sanction » contre le pays qui dépend pour une large part de l’industrie du tourisme.

par -

Il est temps que le Foreign Office (FCO)   lève son  conseil contre les voyages non essentiels en Tunisie, réclament les agences de voyage britanniques  même si elles ne sont toutes d’avis que le pays est sûr pour les étrangers.

L’office national du  tourisme de Tunisie a lancé sa première campagne majeure de commercialisation dans le Royaume – Uni depuis l’attaque terroriste de  Sousse, l’année dernière, et la majorité des voyagistes veulent que le  Foreign office  donne aux agences de voyage son feu vert pour lancer leurs offres et ventes sur la Tunisie.

Le conseil de voyage négatif du Foreign office n’empêche pas les touristes de visiter la Tunisie, mais  rend extrêmement difficile pour les vacanciers de souscrire une assurance pour couvrir leurs déplacements. En outre, les voyagistes se sont retirés de la Tunisie sur le conseil du Foreign Office et n’y reviendront pas  jusqu’à ce que dernier leur notifie que le pays est en sécurité.

Le directeur commercial  de TUI pour le Royaume – Uni et l’Irlande, Jeremy Ellis a déclaré la semaine dernière que le tour-opérateur reprendra ses activités Tunisie dès qu’il aura obtenu le feu vert du Foreign Office. Un sondage réalisé par TravelMole  révèle que les voyagistes sont en faveur du changement du conseil voyage du Foreign Office.  54%  des sondés de TravelMole ont  déclaré qu’ils voulaient qua la destination Tunisie revienne sur les tables des ventes, alors que 46% pensent que le Foreign Office devrait continuer à déconseiller les noyages non essentiels en Tunisie.

par -

Le Foreign and Commonwealth Office (FCO) vient d’actualiser son alerte voyage à la Tunisie tout en la maintenant en l’état.

Il déclare que la menace terroriste en Tunisie est élevée et que d’autres  attaques restent très probables, y compris contre les étrangers. Les forces de sécurité demeurent en état ​​d’alerte à Tunis et  dans d’autres endroits, appelant les citoyens du Royaume-Uni à la vigilance, à éviter  les endroits fortement fréquentés et à  suivre les conseils des autorités de sécurité tunisiennes.

Depuis l’attaque terroriste de Sousse en juin 2015, les autorités britanniques travaillent  en étroite collaboration avec les autorités tunisiennes sur l’enquête relative à l’attaque et sur la menace élargie  des groupes terroristes en Tunisie, indique le FCO. « Bien que nous ayons eu une bonne coopération de la part du gouvernement tunisien, y compris la mise en œuvre de mesures de sécurité supplémentaires, le contexte des renseignements et de la menace s’est considérablement développé, renforçant notre opinion qu’une nouvelle attaque terroriste est très probable », souligne-t-il , ajoutant que « dans l’ensemble, nous ne croyons pas que les mesures d’atténuation en place assurent une protection adéquate pour les touristes britanniques en Tunisie à l’heure actuelle.

Le Foreign Office rappelle que “le  8 juillet 2015, le Premier ministre tunisien a déclaré publiquement que d’autres attaques étaient probables. Les autorités tunisiennes ont augmenté leurs mesures de sécurité, mais ont également reconnu les limites dans leur capacité à contrer la menace terroriste actuelle ».

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Appelé «bulldozer de la finance» par notre confrère Business News, à 48 ans et des dizaines d’entreprises introduites sur la cote de la bourse...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT

Programme de la 5e journée de l'Europa League de football qui sera disputée le jeudi 23 novembre (en heures GMT): Groupe F (18h00) Lokomotiv Moscou (RUS) -...