Tags Posts tagged with "fédération"

fédération

par -

La Fédération tunisienne du textile et de l’habillement (FTTH) tiendra son premier congrès électif dimanche 17 décembre 2017 à Monastir. La FTTH regroupe tous les opérateurs du textile qui ont quitté la Fenatex de l’UTICA, refusant catégoriquement l’accord sur les augmentations salariale signé le 10 mars 2017 entre la centrale patronale historique et l’UGTT. Un congrès fondateur de la FTTH a eu lieu en mai dernier réunissant plus de 400 chefs d’entreprise du secteur ; congrès au cours duquel furent adoptés un statut et un règlement intérieur qui traduisent une nouvelle gouvernance du secteur.

Pour la création de la nouvelle Fédération, les fondateurs ont veillé à consacrer l’union et la solidarité des opérateurs du secteur, et cela à plusieurs niveaux. Ainsi ont-ils veillé à garantir la représentativité de toutes les régions dans le Conseil National et ont fait en sorte que toutes les branches du secteur y soient présentes.

Le congrès de dimanche prochain constituera une étape-phare du processus engagé depuis le 11 mars dernier, date d’un rassemblement des industriels du secteur à partir duquel a mûri l’idée du lancement d’une nouvelle organisation représentative, indépendante et militante des chefs d’entreprise du secteur.

Ce rassemblement des industriels du textile-habillement ne se réduira pas à un simple scrutin électoral mais il constituera également l’occasion d’un débat sur des thèmes majeurs qui concernent l’avenir du secteur. C’est M. Hassine Dimassi, ancien ministre des Finances, qui introduira les discussions sur « L’impact des augmentations des prélèvements sociaux et les nouvelles mesures fiscales de la loi de finances 2018 » sur l’activité du textile-habillement du pays. M. Khalil Laâbidi, président de l’Instance tunisienne de l’investissement, nouvellement mise en place en vertu de la nouvelle loi sur l’investissement, initiera par la suite le débat sur «Le cadre et les incitations des investissements dans le secteur du textile en Tunisie ». M. Ahmed Karam, PDG du Groupe Amen Bank, lancera les échanges sur « Les nouveaux mécanismes de financement du secteur textile-habillement en Tunisie ». Le staff de la société Medinet présentera la plateforme « B2B textile.tn », le support d’Appui à la Compétitivité de la Chaine de Valeurs du Secteur Textile et Habillement.

Les élections interviendront après cette matinée studieuse et enrichissante pour choisir les élus aux conseils régionaux ouvrant ainsi la voie à la constitution du Conseil national et du Bureau exécutif ainsi qu’à la désignation du Président de la Fédération tunisienne du textile-habillement.

par -

Le premier congrès électoral de la Fédération tunisienne du Textile et de l’Habillement (TH) sera organisé le 17 décembre 2017, à Monastir, a indiqué, dans un entretien accordé à l’agence TAP, le directeur général de la fédération, Néjib Karafi.
Et de préciser que ce congrès débouchera sur un conseil national composé de 38 industriels qui sélectionnera son bureau exécutif de 11 membres.
Cette manifestation à laquelle participeront environ 500 entreprises industrielles opérant dans le secteur du TH donnera lieu à la création d’une nouvelle fédération professionnelle indépendante de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) et qui sera “le représentant légal des industriels du textile et de l’habillement en Tunisie“, a-t-il affirmé.

L’accent sera mis sur la généralisation de la représentativité dans le conseil national par la présence de différentes tailles d’entreprises industrielles (de 10 travailleurs à plus de trois mille travailleurs) et de l’ensemble des régions du pays, ainsi que toutes les branches du secteur (fil, tissus, vêtements, accessoires, finition et le produit final …).
Il a, en outre, rappelé que le congrès constitutionnel de la Fédération tunisienne de TH s’est tenu, le 4 mai 2017, à Sousse, en présence d’environ 400 sociétés industrielles du secteur. Par ailleurs, il a fait remarquer que la relation entre la fédération et l’UTICA se poursuit et qu’elle repose sur le partenariat.
Et de mettre l’accent sur la nécessité pour l’UTICA de reconnaître le poids du secteur dans le tissu économique national, regrettant ce qu’il a considéré comme “un conflit d’intérêts” entre les industriels et les commerçants dans le domaine du TH au sein de la Centrale patronale.
Et d’expliquer que “les commerçants préfèrent annuler les taxes douanières et libéraliser le secteur entier ainsi que l’importation, alors que les industriels s’attachent aux valeurs de transparence et de l’égalité, tout en acceptant l’ouverture, à condition d’appliquer la loi“.

Karafi, qui a occupé le poste de secrétaire d’Etat au ministère du développement régional et local dans le gouvernement de Béji Caid Essebsi en 2011 (après la révolution), a insisté sur la nécessité de lutter contre les déclarations douanières erronées, de protéger le marché local du phénomène de dumping, à l’instar des produits turcs qui ont envahi le marché tunisien dans le secteur TH, précisant que la Turquie accorde une subvention de 10% à ses exportateurs et oeuvre à consolider les transports maritime et aérien, en plus de la fraude dans les certificats d’origine.

Concernant l’éventuelle création d’une feuille de route après le congrès du 17 décembre 2017, l’interlocuteur a révélé l’existence d’une stratégie basée sur un plan d’action sur les moyen et long termes, considérant qu’il est impératif de mettre en place un plan de sauvetage du secteur dans les meilleurs délais, indiquant que la dernière stratégie de développement du secteur du TH remonte aux années 90.
Le secteur se compose, actuellement, d’environ 1600 entreprises industrielles résidentes et non résidentes qui fournissent 170 mille postes d’emploi. Il comptait 2000 entreprises avant la révolution.

Les plus importantes problématiques du secteur sont les augmentations salariales de 6% à partir du premier mai 2016 et la hausse de l’endettement du secteur envers les caisses sociales et le fisc, puisque 60% des entreprises du secteur sont endettées auprès de ces derniers.
Karafi a salué, dans ce cadre, le patriotisme de l’UGTT qui a accepté de reporter l’application de la décision signée et relative aux augmentations salariales du premier mai 2017 au premier janvier 2018.
Il a également annoncé qu’il a été convenu d’entamer de nouvelles négociations pour les augmentations salariales à partir du premier janvier 2019.

TAP

par -

La Fédération nationale du Transport a assuré, dans un communiqué rendu public, mercredi 15 mars 2017, qu’elle est incapable d’appliquer l’accord récemment conclu entre l’UGTT et l’Utica et portant sur une majoration salariale de 6% dans le secteur privé.

Dans ce communiqué, la Fédération a expliqué qu’elle est incapable de supporter des charges supplémentaires, et ce suite aux difficultés financières dont fait face le secteur, appelant ainsi le chef du gouvernement à sauver le secteur et à préserver les entreprises et leur capacité d’emploi.

par -

La fédération nationale des métiers, professions et chambres syndicales nationales des cafés et des restaurants, relevant de l’UTICA, a appelé jeudi dans un communiqué ses adhérents à « se dresser comme un seul homme contre la décision du ministère des Finances de connecter électroniquement  leurs caisses enregistreuses à l’administration fiscale ».

Elle affirme que « tout en comprenant la nécessité de soutenir l’effort national de mobilisation des ressources au profit des caisses de l’Etat dans cette conjoncture difficile, elle rejette que ses adhérents soient débilisés et vilipendés pour supporter eux-seuls le fardeau », ajoutant que « l’article 48 de la loi des finances 2016 enfreint la Constitution tunisienne garante de l’égalité entre tous les citoyens  en droits et devoirs, et constitue une pratique injuste et arbitraire contre le secteur,  imposée par une forme de  force dictatoriale déguisée que l’on croyait révolue à jamais ».

La fédération tient à rappeler au ministre des Finances et aux  services de la législation fiscale que « le principe général retenu en Tunisie et applicable actuellement à tous les assujettis à l’impôts dans le secteur privé sans exception est le système déclaratif », estimant que la connexion des caisses enregistreuses des unités de consommation sur place à l’administration fiscale est une « violation flagrante et criante de la loi et de la législation fiscale en vigueur dans le pays, applicable à une catégorie à l’exception d’autres, ce qui n’est pas fondé ni logiquement, ni légalement  et est injuste, étant une pratique de discrimination négative et une atteinte claire aux droits constitutionnels des professionnels du secteur ».

Et la fédération d’affirmer que : « nous ne pouvons en aucun cas accepter cette mesure et nous la combattrons avec toutes nos forces et par tous les moyens légaux et militants, d’autant que nous avions présenté au ministère des demandes logiques , légales et légitimes, et ce à maintes occasions , dont la dernière en date est la réunion tenue avec le ministre et  tous les chefs de service et collaborateurs en date du 13 mai 2016 au siège du département des Finances, sans aucune réponse de leur part à ce jour ». Il s’agit de :

  • L’unification du taux de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) applicable  la même matière dans toutes les activités et les secteurs, sachant que le café, par exemple, est soumis à trois taux : 16%, 12% et 18%
  • Déduction de la TVA de tous les achats effectués à l’occasion de  l’exercice de l’ activité et de la réalisation du chiffre d’affaires
  • Déduction de toutes les charges inhérentes à l’exploitation, en l’occurrence les dépenses et tous les achats sans exception à l’occasion de l’exercice de l’activité en relation avec le chiffre d’affaires réalisé et déclaré
  • Assujettissement de toutes les matières à la TVA tout au long de la chaîne
  • Respect du principe de la neutralité de la TVA
  • Garantie des droits de l’assujetti dans l’opération de contrôle fiscal  et du mode de son calcul

FOCUS 🔍

Comme à l’accoutumée, la BIAT- Banque Internationale Arabe de Tunisie – lance sa campagne estivale à destination des Tunisiens Résidents à l’Etranger « TRE...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Une attaque terroriste menée par le groupe Boko Haram sur le lac Tchad a fait au moins 18 victimes jeudi soir. "Les éléments de Boko...

Reseaux Sociaux

SPORT

L'Italien Fabio Fognini a remporté le 7ème titre ATP de sa carrière en s'imposant dimanche en finale contre le Français Richard Gasquet, 29ème mondial,...