Tags Posts tagged with "Fondation BGFIBank"

Fondation BGFIBank

par -

Parce qu’investir dans la petite enfance offre des retours sur investissements élevés, tant sur le plan humain que financier, la Fondation BGFIBank a signé une convention de partenariat avec l’ONG HELPO pour l’amélioration des conditions d’apprentissage des enfants défavorisés de l’école maternelle communautaire de Ribeira Afonso, dans le district de Cantagalo à São Tomé et Príncipe.

Bien que São Tomé et Príncipe ait connu un progrès significatif dans l’éducation primaire ces dernières années, environ 44,9% des enfants d’âge préscolaire (4 et 5 ans) ne sont pas scolarisés et beaucoup n´entreront dans le système éducatif qu´avec un délai d’un an dû à l´absence des infrastructures adéquates. Le district de Cantagalo, situé au sud-est de São Tomé et Príncipe, possède notamment un des taux d’éducation préscolaire les plus bas du pays.

Ce projet dénommé « Investir dans l’éducation de la petite enfance », qui tient compte notamment des priorités nationales en matière d’éducation, vise à l’amélioration de la qualité de l’environnement préscolaire au sein de l’école maternelle, par la construction d’une grande salle multifonction. Cette dernière servira d’une part de salle de formation pour l’éducation des parents autour des soins, de la nutrition, de la santé et de la stimulation des enfants, et d’autre part, de réfectoire pour les enfants défavorisés de la maternelle.

Le démarrage des travaux est prévu pour le début du mois d’octobre 2017 pour une durée d’un mois et demi.

« Investir dans nos enfants, c’est investir dans l’avenir de nos pays, c’est investir dans l’innovation, la créativité et le potentiel humain dont l’Afrique a besoin pour prospérer. La meilleure façon d’y parvenir passe par une éducation de grande qualité dès la petite enfance. » Souligne le Président de la Fondation BGFIBank, Monsieur Henri Claude OYIMA.

En effet, l’éducation du jeune enfant, au-delà d’être un moyen pour soutenir les familles en situation de précarité, c’est un levier pour une réelle égalité des chances car il est essentiel de combattre les inégalités bien avant qu’elles ne se creusent. En 2007, un rapport de l’UNESCO soulignait déjà que « l’un des arguments décisifs en faveur de l’investissement dans le développement de la petite enfance est que, ne pas le faire perpétue des disparités socio-économiques et un gaspillage de potentiel humain et social ».

par -
La Fondation BGFIBank a lancé, le lundi 11 septembre 2017, un appel à candidature pour la mise en oeuvre de son programme d’entrepreneuriat intitulé « Women Entrepreneur’s Business Education ». Ce programme, piloté en partenariat avec la Fondation Entreprenarium et dédié au développement de l’entrepreneuriat féminin, vise à accroître l’essor économique et social des femmes entrepreneures.

Entièrement subventionnées par la Fondation BGFIBank à hauteur de 44 millions de francs CFA, ce sont au total 100 femmes entrepreneurs au Gabon, en Côte d’Ivoire et au Sénégal qui bénéficieront cette année, des formations composées de sessions de cours et d’ateliers axés essentiellement sur la méthodologie « Learn Startup » et les techniques de gestion et de création d’entreprise. Ces entrepreneures issues de petites et moyennes entreprises, prendront part à une série de formations adaptées et pratiques dans les domaines essentiels du marketing et vente, comptabilité et finance d’entreprise, droit des affaires et fiscalité, pilotage et reporting, afin de pouvoir développer leurs entreprises. La formation offre une approche pratique qui permettra aux participantes d’acquérir de solides connaissances sur chacun des thèmes proposés.

Plus qu’une simple formation professionnelle, le programme « Women Entrepreneur’s Business Education » de la fondation se définit comme un véritable parcours formatif dont l’objectif est d’offrir aux femmes entrepreneures les compétences et les outils essentiels pour développer leurs entreprises et favoriser ainsi leur autonomie financière.

Pour Henri Claude OYIMA, Président de la Fondation BGFIBank : « A travers ce programme, nous voulons contribuer à l’émergence d’une nouvelle génération de chefs d’entreprises, tout en mettant en lumière des femmes d’action, car nous sommes convaincus que la réussite de l’entrepreneuriat féminin est aujourd’hui un enjeu économique majeur pour l’Afrique. »

Un nouvel axe d’intervention
Après l’accès à l’éducation et à l’insertion professionnelle des jeunes, la Fondation BGFIBank lance cette année, à travers son programme « Women Entrepreneur’s Business Education », un nouvel axe d’intervention : l’entrepreneuriat des femmes. Pour ce premier appel à candidature, la Fondation a souhaité favoriser la réussite des femmes qui entreprennent, en les accompagnant dans les phases de démarrage et de développement de leurs activités. Conscient que les femmes jouent un rôle fondamental dans le développement social et économique de leurs communautés, l’enjeu majeur de ce programme est de réduire les discriminations liées au genre dans le milieu professionnel.

Un partenariat consolidé
Le partenariat conclu entre la Fondation BGFIBank et la Fondation Entreprenarium pour la mise en oeuvre de ce programme, confirme une collaboration solidement ancrée entre les deux organisations qui ont déjà collaboré avec succès à la mise en œuvre d’autres projets de renforcement des capacités. L’organisation d’une formation offerte par la Fondation BGFIBank aux ONG locales gabonaises en 2015 sur l’Entrepreneuriat social en est un exemple patent.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

La FAO organise en partenariat avec le Centre de Compétences pour les Changements Climatiques (4CMaroc), un atelier d’échange régional sur l’accès au Fonds Vert...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le Comité exécutif de l'Union arabe de football (UAFA), a tenu mercredi à Ryadh (Arabie saoudite), une réunion sous la présidence de l'algérien Mohamed...