Tags Posts tagged with "forces américaines"

forces américaines

par -

Une Afrique en sécurité, stable, sûre et prospère est d’une grande importance pour les intérêts à long terme des États-Unis. Le Niger est un partenaire important des États-Unis. Les États-Unis et le Niger entretiennent depuis longtemps des relations bilatérales. Nos forces armées ont été de solides alliées pour travailler ensemble à dissuader et à vaincre les menaces terroristes dans la nation ouest-africaine et dans la région du Sahel.

L’armée américaine n’a pas de mission de combat directe et active au Niger. L’AFRICOM fournit aux forces armées nigériennes formation et assistance en matière de sécurité, y compris un soutien en termes de renseignement, de surveillance et de reconnaissance, afin de faciliter leurs actions pour cibler les organisations extrémistes violentes dans la région. Cette formation prévoit conseil et assistance aux Nigériens afin de renforcer leur capacité organique pour veiller à la stabilité et la sécurité de leur pays.

Environ 800 militaires américains se trouvent au Niger, un pays d’environ deux fois la taille du Texas. Ce chiffre comprend le personnel de l’ambassade des États-Unis à Niamey, les employés qui contribuent aux efforts de construction de la base aérienne 201 à Agadez et le personnel affecté dans le pays à d’autres tâches et opérations temporaires. Même si les forces spéciales américaines conseillent et assistent les forces armées nigériennes, elles ne constituent qu’une fraction de la composition globale des forces américaines au Niger.

Certaines de ces troupes soutiennent des opérations françaises dans la région, comme l’a déclaré le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, le 19 octobre.

« Les Français maintiennent plus de 4 000 hommes sur place », a-t-il déclaré. « Dans l’ensemble, les États-Unis fournissent [aux Français] un soutien en matière de ravitaillement en carburant, de renseignement et de surveillance. »

Une mesure importante des forces américaines en Afrique de l’Ouest, en coordination avec les gouvernements nigériens et d’autres gouvernements de l’Afrique occidentale, consiste à soutenir toute une gamme d’initiatives en termes de sécurité et de renforcement des capacités dans la grande région du Sahel. Ces activités s’inscrivent dans la perspective des objectifs diplomatiques et de sécurité nationale des États-Unis et ont pour objet de renforcer les relations avec les partenaires africains, promouvoir la stabilité et la sécurité, et de permettre à ces derniers de faire face aux menaces sécuritaires auxquelles ils sont confrontés.

Ces mesures de renforcement des capacités portent entre autres sur la sécurité tactique, la logistique et la formation médicale, le commandement et le contrôle, la réponse aux épidémies et d’autres types d’activités de formation connexes. .

« Nous appelons cela une formation à la défense interne à l’étranger, et nous menons à bien ce genre de missions avec et par l’intermédiaire de nos alliés », a déclaré Mattis.

En plus de cet entraînement de forces armées à forces armées, le Niger a régulièrement participé à des exercices régionaux de ces mêmes forces, y compris Flintlock. Il s’agit de manœuvres annuelles des forces d’opérations spéciales, réalisées sous le commandement des Africains, et qui a participé à renforcer les forces des nations partenaires clés en Afrique du Nord et de l’Ouest ainsi que les forces d’opérations européennes et nord-américaines depuis 2005. Le Niger a accueilli Flintlock en 2014, l’un des lieux choisis pour l’édition 2017, et qui devrait accueillir les manœuvres en 2018.

Les groupes extrémistes violents basés dans le nord du Mali et dans tout le Sahel se sont montrés résilients, adaptables et capables de lancer des attaques transfrontalières. Ils exploitent les frontières poreuses, disposent d’un accès fiable à des armements et jouissent d’une relative liberté de mouvement qui facilite leurs attaques. Ces terroristes constituent une menace pour les citoyens du Niger et d’autres pays africains, ainsi que pour le personnel américain et les intérêts américains en Afrique.

Vaincre ces menaces et créer un environnement stable nécessite une approche régionale. À la demande du Gouvernement du Niger et des forces armées nigériennes, et en étroite coordination avec ces derniers, le Commandement des États-Unis pour l’Afrique est en train de mettre en place un centre d’assistance temporaire et provisoire à Agadez, au Niger. Géographiquement et stratégiquement parlant, Agadez constitue une option attrayante à partir de laquelle il est plus aisé pour les ressources de renseignement, de surveillance et de reconnaissance d’identifier et de surveiller les menaces dans la région, et de réduire quelque peu la complexité des opérations, due à la géographie africaine et à ses vastes distances. Le site d’Agadez améliorera la capacité de l’AFRICOM à soutenir le Niger et les autres pays partenaires de la région.

En plus de l’armée, les États-Unis adoptent une approche pangouvernementale pour résoudre ces problèmes de sécurité.

Les États-Unis se sont engagés à aider le Niger à faire face à la menace terroriste à l’intérieur de ses frontières, comme l’a indiqué l’ambassadrice des États-Unis au Niger, Mme Eunice Reddick, le 4 octobre. Une approche holistique de la lutte contre le terrorisme nécessite de renforcer la résilience de la communauté face à la menace de l’extrémisme violent en apportant des solutions aux questions qui poussent les gens à rejoindre des organisations extrémistes.

La lutte contre le terrorisme est un effort à long terme qui requiert le dévouement et la persévérance du gouvernement, de la société civile, des partenaires internationaux et des citoyens du Niger, a-t-elle déclaré.

En plus du Niger, les forces armées américaines travaillent avec des partenaires africains à travers le continent pour dissuader et vaincre les organisations extrémistes. L’AFRICOM travaille avec, et par l’intermédiaire de partenaires africains pour faire face à ces menaces. « Avec, et par l’intermédiaire » fait référence à une approche stratégique conçue pour atteindre les objectifs stratégiques des États-Unis en Afrique et habiliter les forces de sécurité des pays partenaires qui ont des objectifs stratégiques compatibles. Cette approche met l’accent sur l’utilisation des capacités militaires américaines dans un rôle de soutien, et non comme principaux participants à un quelconque conflit armé.

Les opérations de sécurité sont exécutées presque exclusivement par les forces de sécurité partenaires. L’AFRICOM travaille avec les forces partenaires et, en fonction de leurs besoins, conduit des formations, conseille, assiste, équipe, développe les institutions des forces de sécurité et améliore le professionnalisme des forces armées partenaires. Les objectifs stratégiques des États-Unis et de la nation partenaire sont atteints grâce à une relation de coopération dans laquelle AFRICOM joue un rôle de soutien.

« L’Afrique est d’une grande importance pour les intérêts à long terme des États-Unis » a déclaré le général des Marines Corps, Thomas D. Waldhauser, commandant du Commandement des États-Unis pour l’Afrique. « Des investissements modestes, mais judicieux, au niveau des capacités, de la légitimité et de la responsabilité des institutions de défense africaines offrent des avantages démultipliés à l’Afrique, à nos alliés et aux États-Unis et permettent surtout d’apporter des solutions africaines aux problèmes africains. »

par -

Selon un article récemment publié par le Washington Post, des forces spéciales américaines sont actuellement en Libye pour combattre les groupes terroristes qui sont localisés dans la ville de Syrte. Des opérations de bombardements aériens sont menées en collaboration avec les forces de l’armée libyenne.

On rappelle dans ce contexte que,  que le Pentagone avait  annoncé la semaine dernière le lancement d’une campagne aérienne à Syrte, à la demande du gouvernement libyen.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Selon des informations rapportées ce vendredi 24 novembre 2017 par la chaîne de télévision Sky News Arabia, Une explosion s'est produite dans une mosquée...

Reseaux Sociaux

SPORT